You are here

Belgium

Détails de l'annonce

Organisation : OXFAM Solidarité-Solidariteit vzw
Site web : https://oxfambelgique.be/
Adresse email : Dominique.Gerin@oxfam.org
Lieu de l'emploi : rue du Pré aux Oies 303 - 1130 Haren (Bruxelles) /
Type d'emploi : Contrat à durée indéterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Autre
Date de publication : 07/02/2024
Date limite : 31/03/2024

Profil

Votre profil :

  • Vous partagez les valeurs d'Oxfam ;
  • Vous êtes convaincu que tout le monde a de la valeur ;
  • Vous êtes passionné·e par les vêtements et la mode ;
  • Vous disposez d’un bachelor ou des compétences équivalentes acquises par votre expérience ;
  • Vous avez au moins 2 ans d'expérience dans un rôle similaire ;
  • Vous avez une bonne connaissance de l’encadrement d'une équipe (le nec plus ultra : expérience d’encadrement d’équipe dans le cadre de l'économie sociale) et vous aimez travailler en équipe ;
  • Votre comportement est exemplaire et vous pouvez jouer le rôle de médiateur·trice
  • Une expérience en lien avec le contexte migratoire, la pauvreté et des travailleur·se·s peu qualifié·e·s sont des atouts ;
  • Vous maîtrisez le français et avez une bonne connaissance du néerlandais. Des connaissances d’autres langues sont un atout supplémentaire ;
  • Vous communiquez facilement et clairement, y compris dans un contexte multiculturel : certain·e·s de nos travailleur·euse·s viennent d’horizons très différents et n’ont qu’une connaissance basique des langues usuelles en Belgique ;
  • Vous résidez en Belgique.

Vous doutez d’entrer dans le cadre ? Vous n’êtes pas certain·e d’être la bonne personne mais le poste vous intéresse ? Tentez votre chance : Oxfam est ancrée dans des valeurs fortes et nous nous assumons comme mouvement féministe, charpenté par des principes féministes. Nous sommes donc ouverts à tous les talents, toutes les différences ; la diversité de nos équipes fait grandir chaque jour notre impact. Les candidat·e·s sont donc uniquement sélectionné·e·s sur la base de leurs motivations, qualités et compétences. Chacun·e peut recevoir, sur demande, un feedback détaillé sur sa candidature.

Description

Oxfam est une organisation mondiale qui lutte contre les inégalités et pour un modèle économique plus juste, qui respecte les droits humains et la planète. Nous voulons mettre un terme à la pauvreté et aux injustices, maintenant et à long terme. Notre mouvement rassemble des millions de personnes, qui s’attachent, aux côtés d’une multitude de partenaires et de communautés, à bâtir une vie meilleure, améliorer leur résilience et offrir une meilleure protection, y compris en temps de crise. Nous nous mobilisons en paroles et en actes : à travers des partenariats dans le monde entier, en démontrant qu’un autre modèle commercial est possible, et en menant des campagnes et des actions de lobbying pour obtenir des changements structurels. Car chaque personne mérite un avenir avec les mêmes chances, pour vivre pleinement et pas seulement survivre. Pour un avenir à égalité.
Aidez-nous en utilisant vos compétences ! Oxfam est à la recherche d'un(e) Teamlead pour l’équipe Tri textile.

Votre place dans l'organisation :

Vous faites partie de l'équipe textile 2e main d'Oxfam, qui trie les textiles pour nos magasins et nos projets sociaux. Vous travaillez dans notre centre logistique de Haren, où vous assistez le responsable du service textile.

Vos responsabilités :

Gestion d’équipe :

  • Vous gérez une équipe de collaborateur·trice·s très diversifiée, composée de travailleur·euse·s permanent·e·s, de stagiaires issu·e·s de l’économie sociale et de volontaires ;
  • Vous coordonnez leurs tâches et les motivez afin d’atteindre les objectifs de production ;
  • Vous décelez les talents de chacun·e et les encouragez à développer leur potentiel, en fonction de leurs capacités ;
  • Vous accompagnez nos travailleur·euse·s et stagiaires dans leur plan de développement / formation et leur donnez un feedback constructif sur leurs prestations
  • Vous veillez au respect des règles de sécurité au sein de l’équipe.

Gestion opérationnelle :

  • Vous vous assurez que la production quotidienne augmente, en encadrant et coachant correctement les travailleur·euse·s et en donnant le bon exemple au travail ;
  • Vous assurez l'administration de l'équipe textile (encodage de données / suivi du personnel / chiffres d'approvisionnement et de livraisons).

Oxfam vous propose :

  • Un contrat à temps plein (38 heures) pour une durée indéterminée, avec possibilité de 4/5ème ;
  • Un salaire mensuel brut adapté au secteur des ONG, soit entre 2.683,77 € (pas d'ancienneté) et 4.462,24 € pour 30 ans d'ancienneté ;
  • Prise en charge des frais de transport en commun, 13e mois, chèque-repas, éco-chèques, assurance-groupe, congés extra-légaux ;
  • Un plan de formation ;
  • L’opportunité de prendre part à un réseau mondial d’influence et de mobilisation dans la lutte contre les inégalités et de jouer un rôle dans les changements majeurs et inspirants.  Vous faites partie d’une équipe motivée et passionnée, qui se sent impliquée par sa mission ;
  • Un travail stimulant et passionnant dans une organisation qui apporte une grande attention à l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée ;
  • Un environnement de travail « safe », bienveillant et inclusif. Oxfam s'engage à protéger et à promouvoir le bien-être de tout être humain et attend de tous les membres du personnel et des volontaires qu'ils partagent cet engagement via des valeurs communes et un code de conduite (plus d’infos :https://www.oxfam.be) ;
  • Le lieu de travail est notre centre logistique ‘Yunus’, situé rue du Pré aux Oies 303 à 1130 Haren (Bruxelles).

Êtes-vous la personne que nous recherchons ?

Merci d'envoyer votre CV et lettre de motivation à obe.jobs@oxfam.org avec la mention « Nom Prénom + Teamlead Textile », avant le 10 mars 2024.

Détails de l'annonce

Organisation : RCN Justice & Démocratie
Site web : https://www.rcn-ong.be
Lieu de l'emploi : Bruxelles /
Fichier : PDF icon tdr_appui_reflexion_elaboration_plan_strategique_rcn_jd.pdf
Type d'emploi : Autre
Type de contrat : Autre
Fonction : Expertise/recherche
Date de publication : 07/02/2024
Date limite : 08/03/2024

Profil

- Diplômé.e.s de l'enseignement supérieur (de niveau Master/Licencié/Ingénieur)

- Expérience professionnelle :

  • Au moins 5 ans d’expérience dans le secteur de la coopération internationale
  • Au moins 5 ans d’expérience dans l’animation et l’appui à des réflexion stratégiques ainsi que la formalisation de plans stratégiques
  • Une bonne maîtrise des approches participatives et donc de bonnes capacités de facilitation-modération de séances de travail en groupe
  • Une excellente maîtrise des techniques de réflexion stratégique orientées changement   
  • Rigueur et capacité d’organisation
  • Maîtrise du français tant à l’oral qu’à l’écrit

Sont un plus :

  • Une expérience géographique de terrains variés, surtout dans les pays d’intervention de RCN J&D
  • Une connaissance du secteur des ONGI belges
  • Une connaissance des bailleurs internationaux soutenant les secteurs de la justice et des droits humains
  1. Étapes et calendrier indicatifs

Calendrier

Etapes

Février

Publication des TDR et soumission des offres

Début mars

Sélection de l’offre par RCN J&D et contractualisation

Mars

Réunion de cadrage et proposition d’une note de cadrage

Avril - juin

Ateliers

Juin-Juillet 

Formalisation du plan stratégique

  1. Budget

Les offres financières devront préciser :

  • Le nombre de personnes/jours prévus détaillé par phase/étape
  • Le coût journalier demandé des consultant.e.s
  • Le détail des frais de mission : voyages, hébergement, séjour…
  1. Modalité de l’appel d’offres, procédure de sélection et délai
    • Contenu des offres

L’offre remise devra être constituée des éléments suivants :

  • l’offre technique comprenant :
    • une note de compréhension des termes de référence et de présentation de la méthodologie utilisée (3 pages maximum)
    • le profil du/de la consultant.e ou de l’équipe retenu.e, la répartition des responsabilités entre ses membres et les CV proposés en surlignant les expériences en lien avec l’objet de la prestation ;
    • le calendrier prévisionnel d’intervention, ainsi qu’une estimation des charges en nombre de jours de consultance
  • l’offre financière comportant le budget global (HT et TTC) en euros et les prix détaillés (honoraires, indemnités journalières, transports…) présentés par type de coûts, chaque coût devant être détaillé par unité, nombre d’unité et total.
  • Une déclaration sur l’honneur signée par une personne habilitée à engager l’entreprise candidate et indiquant que celle-ci ne se trouve dans aucune des situations suivantes :
    • 1 - Est en état ou fait l'objet d'une procédure de faillite, de liquidation, de règlement judiciaire ou de concordat préventif, de cessation d'activité, ou est dans toute situation analogue résultant d'une procédure de même nature existant dans les législations et réglementations nationales.
    • 2 - A fait l'objet d'une condamnation prononcée par un jugement ayant autorité de chose jugée pour tout délit affectant leur moralité professionnelle.
    • 3. A fait l'objet d'un jugement ayant autorité de chose jugée pour fraude, au sens de l'article 1 de la convention relative à la protection des intérêts financiers des Communautés européennes ; de corruption telle que définie à l'article 3 de l'acte du Conseil du 26 mai 1997 ; participation à une organisation criminelle telle que définie à l'article 2 de l'action commune 98/733/JAI; ou toute autre activité illégale qui porterait atteinte aux intérêts financiers de l'Union européenne.
    • 4 - Est en situation de conflit d'intérêt.
    • Sélection du/de la/des consultant.es

Les offres seront évaluées sur base de 3 critères :

  • la qualité de l’offre méthodologique (35% des points) : compréhension des termes de référence, chronogramme ;
  • la qualification, l’expérience et la complémentarité (le cas échéant) du (des) consultant.e(s) proposé.e(s)) (35%) ;
  • le budget proposé : il est demandé de fournir un prix par journée de consultance pour les services offerts ainsi qu’un nombre de jours estimé (30%).

Tout soumissionnaire s’engage à ne pas avoir de conflit d’intérêts relatif à la prestation à réaliser.

    1. Principes éthiques

La prestation de consultance doit être réalisée selon les principes éthiques suivants

  • Anonymat et confidentialité
  • Responsabilité
  • Intégrité
  • Indépendance
  • Incidents. Si des problèmes surviennent au cours du travail, ils doivent être immédiatement signalés à RCN J&D, à défaut l'existence de tels problèmes ne pourra en aucun cas être utilisée pour justifier l'impossibilité d'obtenir les résultats prévus par RCN J&D dans les présents termes de référence.
    1. Modalités de dépôt des offres

Date limite de remise des offres par courrier électronique au plus tard le 8 mars 2024 à l’adresse suivante : job@rcn-ong.be

Description

  1. Présentation de l’ONG et du contexte : 
  • Présentation de RCN Justice & Démocratie

RCN Justice & Démocratie (RCN J&D) est une ONG belge créée en 1994, active dans le soutien à la justice et la prévention des conflits. RCN J&D défend l’idée que la justice est un pilier du vivre-ensemble, un levier de transformation sociale et qu’il existe une pluralité de modèles de justice. Pour servir la société et les personnes, la justice doit s’adapter aux contextes sociaux, économiques et culturels dans lesquels elle se déploie, elle doit être accessible à tous et instituer des normes et des pratiques positives garantissant les libertés et l’égalité devant la loi.

Cette vision de la justice nous pousse à valoriser, au-delà de la réponse judiciaire, l’ensemble des mécanismes aptes à résoudre durablement les conflits et à répondre aux besoins de réparation des victimes (médiation-conciliation, justice restaurative, justice transitionnelle…). Dans le contexte des sociétés africaines, l’ONG apporte une attention particulière au pluralisme juridique (droit/coutume), à une articulation constructive entre justice coutumière et justice judiciaire et au développement d’une justice plus intègre et respectueuse des droits humains. RCN J&D mène également un travail sur la mémoire des crimes internationaux et plus largement sur la sensibilisation à la prévention des conflits.

Nos leviers d’action :

  • Agir en direction des acteurs de justice pour améliorer leurs capacités et leur sens des responsabilités
  • Soutenir l’empowerment des citoyens et les acteurs de la société civile afin de connaître, défendre et revendiquer leurs droits, devoirs et responsabilités
  • Créer des espaces de rencontre entre les professionnels de la justice, société civile, autorités administratives et coutumières et la population afin de collaborer et échanger leurs attentes en vue d’améliorer leurs pratiques respectives en matière de justice
  • Mener des analyses, des études et un plaidoyer pour l’amélioration des cadres normatifs et des politiques de justice

 

L’ONG est actuellement active dans 6 pays : Belgique, Burundi, Burkina Faso, Maroc, République Démocratique du Congo et Rwanda.

    1.  Historique et évolution des interventions 

L’expertise de RCN J&D dans le secteur de la justice se fonde sur 29 ans d’expérience, en Afrique principalement, notamment dans les pays des Grands Lacs. Au cours de ces années, l’organisation a connu plusieurs évolutions significatives, résumées ci-dessous :

D’une justice d’urgence à une justice de développement. Depuis sa création en 1994, l’expertise de RCN J&D s’est enrichie et a évolué. Si initialement les activités étaient fortement liées à la situation post-conflit (rétablissement de la justice, appui aux poursuites et autres activités de justice transitionnelle), l’organisation y a ajouté de plus en plus d’activités liées à la justice de proximité, dans l’objectif de contribuer au développement durable (accès aux terres, égalité homme-femme, accès à la justice, résolution pacifique des conflits, respect des droits fondamentaux, etc.).

De la justice formelle à la justice plurielle. A l’origine, les activités étaient fortement orientées vers le renforcement du système judiciaire formel. L’approche sociétale et la prise en compte du contexte n’ont jamais été absentes de l’approche de RCN J&D. Les interventions de l’organisation partent d’un constat : il existe une multitude de mécanismes de prévention et de résolution de conflits, complémentaires : ainsi, la justice s’entend au sens large – des institutions de la justice (système judiciaire, magistrats etc.) aux mécanismes locaux et communautaires dont disposent les justiciables pour réguler leurs conflits et problèmes au quotidien.

Des droits civils et politiques aux droits socio-économiques. Si les activités étaient initialement très fortement axées sur le respect des libertés fondamentales des citoyens, la dimension socio-économique s’est imposée comme un facteur à prendre en compte, également pour la prévention des conflits violents et le développement. Depuis une dizaine d’années, RCN J&D met un accent sur la sécurité foncière, en particulier celle des femmes.

De l’accès à la justice à la participation citoyenne. En travaillant sur l’offre (appui aux institutions) et la demande de la justice (appui à la société civile et aux justiciables), RCN J&D a pour objectif d’améliorer l’accès la justice. Depuis quelques années, il s’est avéré nécessaire de renforcer davantage l’interaction entre l’offre et la demande, de renforcer la participation des citoyens dans le développement et la mise en œuvre des politiques de justice pour renforcer la légitimité, l’efficacité et la redevabilité de la justice.

 

Des activités Sud au développement d’activités Nord-Sud. Au départ, les activités de RCN J&D se déroulaient uniquement dans des pays post-conflit. Lors du premier procès Rwanda en Belgique (voir ci-dessous), RCN J&D s’est rendu compte de l’importance de faire le lien entre les conflits qui se déroulent au Sud et le développement d’une conscience de ces conflits, de leurs causes et conséquences avec le public en Belgique, ainsi que de l’impact de ces conflits sur la diaspora originaire de ces pays.

C’est au travers d’activités très diverses que RCN J&D a pu accumuler ces 29 années d’expérience en matière de justice en Afrique et en Belgique :

Au Rwanda, RCN J&D est présent et actif avec ses partenaires depuis octobre 1994 où l’organisation est notamment intervenue en soutien au système judiciaire rwandais dans la résolution du contentieux du génocide : formations, soutien aux procédures d’aveu, projet « libération de la parole », etc. Depuis une dizaine d’années RCN J&D appuie aussi la justice de droit commun, comme la réduction des arriérés judiciaires, l’accompagnement de la réforme foncière, la formation des Abunzi (médiateurs), etc.

RCN J&D intervient depuis 2000 en République Démocratique du Congo. L’association appuie et travaille actuellement avec plusieurs organisations de la société civile dans le domaine de la justice afin de contribuer à une justice plurielle, plus intègre et respectueuse des droits fondamentaux. RCN J&D soutient les modes alternatifs de résolution des conflits ainsi que les chefs traditionnels dans leur rôle de conciliateur, tout en favorisant une place plus égalitaire des femmes dans la coutume et la reconnaissance de leurs droits fonciers. Pour favoriser un accès à la justice pour tous, un appui est apporté aux bureaux de consultation gratuite. Des dispositifs de sensibilisation et d’information des justiciables sur les modalités de recours en justice et sur le fonctionnement de la justice sont également développés. RCN J&D mène aussi des actions pour lutter contre la torture et les traitements cruels, inhumains et dégradants dans différents lieux de détention. La lutte anticorruption au niveau du système judiciaire fait également partie de nos interventions prioritaires. Au regard des situations de conflits en RDC et des crimes internationaux qui y sont commis, RCN J&D et ses partenaires s'intéressent également aux mécanismes de justice transitionnelle et de lutte contre l'impunité en vue de contribuer au retour à la cohésion sociale et à la construction d'une paix durable. Les actions se concentrent actuellement sur 5 provinces : Kinshasa, le Nord Kivu (Masisi), l’Ituri (Burnia), l’Equateur (Mbandaka) et le Kasaï (Tshikapa).

 

Au Burundi, RCN J&D a développé ses activités à la suite de la signature des Accords d’Arusha en 2001 et est intervenu depuis lors sur l’entièreté du territoire national. Les programmes développés venaient en appui à la justice de proximité (formations des magistrats et officiers de la police judiciaire, appui à la médiation, concertations communales avec les acteurs de la justice, ateliers police-magistrats de parquet, lutte contre la discrimination des albinos, sensibilisations…) et au processus de justice transitionnelle (groupe de parole sur base d’une pièce de théâtre, séries radio, coalition société civile, forums consultatifs etc.). Depuis 2017, RCN J&D appuie ses partenaires pour le développement de programmes de lutte contre les violences basées sur le genre qui visent à améliorer l’accès à la justice des femmes et filles victimes de violence en travaillant sur le renforcement des magistrats au sein des tribunaux de résidence, sur le renforcement des mécanismes communautaires de résolution des conflits, sur l’accompagnement des FFVV et sur la transformation des normes discriminatoires au sein des communautés, dans une approche de justice transformatrice. RCN J&D a fermé son bureau à Bujumbura en janvier 2019 et appuie désormais ses partenaires burundais à distance à travers un dispositif d’accompagnement technique et organisationnel.

En lien avec les activités au Rwanda, RCN J&D a développé ses premières activités en Belgique, en 2001, autour du premier procès des quatre accusés rwandais de crimes internationaux devant la cour d’Assises à Bruxelles (enregistrement du procès, promotion de la loi sur la compétence universelle, dialogue avec la diaspora rwandaise). Suite à la réalisation de deux séries d’interviews audio avec des témoins et acteurs de crimes de masse, un programme d’éducation à la citoyenneté mondiale a été mis en place, avec des activités qui sont occasionnellement organisées à l’étranger.

Par son programme en Belgique, RCN J&D veut contribuer à la prévention des conflits et au maintien de l’Etat de droit. Les violences et les guerres font partie des principales menaces au développement humain. Dans ce contexte, il semble essentiel pour RCN J&D d’éclairer les dynamiques des conflits et des crimes de masse et les mécanismes qui y mènent pour mieux comprendre leurs conséquences globales et s’impliquer en Belgique comme à l’étranger pour un monde plus juste et en paix. RCN J&D et ses partenaires veulent donc contribuer à une meilleure compréhension des dynamiques globales des violences et in fine à leur prévention par la lutte contre la discrimination, l’exclusion, la radicalisation et la polarisation.

 

Au Maroc, RCN J&D soutient depuis 2017 l’Association Oujda Ain Ghazal, dans la mise en œuvre de programmes de lutte contre les violences basées sur le genre dans une logique de justice transformatrice. Les approches développées visent à la fois la transformation des attitudes sociales et judiciaires discriminatoires à l’égard des femmes et le renforcement des acteurs de prise en charge des victimes de violence basée sur le genre, dans une région, l'Oriental, qui figure parmi les plus pauvres du pays.  RCN J&D n’a pas de bureau opérationnel au Maroc et appuie le partenaire depuis le siège de Bruxelles.

 

Au Burkina Faso, RCN J&D intervient dans la Boucle du Mouhoun et soutient depuis 2020 le Centre International d’Etudes Sociologiques et de Droit Appliqué (CINESDA) dans un programme de prévention des conflits par la promotion et le renforcement d’une justice de proximité accessible et égalitaire. Par ce programme RCN J&D et le CINESDA travaillent à la fois sur l’offre de justice (appui au Tribunal de Grande Instance de Dédougou, renforcement des MARC par l’accompagnement et renforcement des Commissions Foncières Villageoises et des Commissions de Conciliation Foncière Villageoise mais aussi par la création de Centres d’Accès au droit au sein des Communautés rurales) et sur la demande de justice (par la sensibilisation des populations rurales, les dialogues communautaires, le sensibilisation des détenus sur leurs droits etc.). RCN J&D n’a pas  de bureau opérationnel au Burkina Faso et appuie le partenaire depuis le siège à Bruxelles.

 

    1. Organisation et modes de gestion

Personnel en Belgique (Bruxelles)

 

Femmes

Hommes

Total

Salarié.e.s

6

4

10

Personnels ou consultants d’appui au suivi partenarial à l’international

 

Femmes

Hommes

Total

Consultants au Burundi

 

2

2

Consultant au Burkina Faso

 

1

1

Salarié.e.s au Rwanda

1

4

5

Salarié.e.s en RDC

5

19

24

 

D’un mode de gestion unique vers des modes de gestion diversifiés :

  • A l’origine, RCN J&D travaillait dans les pays d’intervention selon un mode de gestion unique sous format « mission » avec un enregistrement national de l’ONGI, un.e chef.fe de mission et des salarié.e.s expatriés et/ou nationaux mettant en œuvre des activités et/ou supervisant des relations partenariales avec les acteurs des sociétés civiles nationales.
  • A partir de 2017, à la faveur d’un nouveau partenariat au Maroc, RCN J&D a développé un mode de gestion nouveau sous format « supervision partenariale  à distance », c’est-à-dire sans équipe dans les pays d’intervention et en supervision depuis le siège à Bruxelles.
  • A ces deux modes de gestion, est venu s’ajouter un mode de gestion hybride à partir de 2020 sous la forme des « relais nationaux» de RCN J&D via des consultants de longue durée pour appuyer les organisations de la société civile (OSC) partenaires et jouer un rôle de supervision des programmes dans les pays d’intervention.
    1. Les enjeux en matière de renforcement des capacités stratégiques de RCN J&D et ses partenaires de la société civile
  • Renforcer les connaissances des équipes de RCN J&D (siège et terrain) sur les outils et les méthodologies de conduite  d’une réflexion stratégique afin de s’impliquer pleinement dans la réflexion stratégique actuelle, mais aussi pour être capable d’accompagner les partenaires OSC de RCN J&D qui le souhaitent dans l’actualisation ou le renouvellement de leur plan stratégique ;
  • Autonomiser les partenaires OSC de RCN J&D au Burundi, RDC et Rwanda en matière de réflexion stratégique afin de leur permettre de réactualiser leurs plans stratégiques ;
  • Renforcer les convergences stratégiques entre RCN J&D et les OSC partenaires pour se projeter, dans une logique partenariale égalitaire plus affirmée, dans un futur programme quinquennal 2027-2031 avec RCN J&D.

 

    1. Les enjeux de RCN J&D en matière d’orientation stratégique

Les éléments consensuels :

  • Besoin exprimé d’actualiser le projet associatif de RCN J&D : la formulation de la vision, de la mission et des axes d’intervention mérite d’évoluer (une vision exprimée de manière négative, des terminologies « passéistes » à changer – telles que pays en développement, pays en transition, donner plus de place à l’enjeu décolonial..) ;
  • La volonté d’impulser une réflexion décoloniale approfondie afin de remettre en question les modes d’intervention et les pratiques de l’organisation, ainsi que les rapports de pouvoir avec les partenaires de la société civile à l’étranger ; 
  • Soutenir la décolonisation du droit et de la justice dans les pays du continent africain, créer les alliances et les stratégies d’influence permettant de concrétiser cet objectif stratégique ;
  • La volonté de RCN J&D de renforcer son action en Belgique, et en particulier d’explorer l’idée de devenir un acteur de la justice, ici, en Belgique.

Les nœuds stratégiques :

  • La question des limites d’intervention, de la plus-value spécifique de RCN J&D et de la cohérence générale du mandat : tendance à l’extension du champ des thématiques et à des trajectoires pays très différenciées, générant des interrogations de la part des équipes sur le cœur du mandat de l’organisation et la cohérence de son action ;
  • La capacité de RCN J&D à poursuivre ses programmes d’appui à la justice dans la zone des Grands Lacs s’est fragilisée pour des raisons contextuelles différentes, au Rwanda (les PTF privilégiant le soutien direct aux acteurs institutionnels ou à la société civile nationale), et au Burundi (retrait du pays en raison du contexte politique et juridique pour les ONGI), sans que l’organisation ait pleinement réussi à trouver la clé de son développement futur dans de nouvelles zones (Maroc, Burkina Faso) ;
  • Se doter d’un cadre d’analyse pertinent et objectif permettant de répondre à la question du maintien ou du départ de RCN J&D de certains pays d’intervention, mais aussi de l’implication dans de nouveaux pays ;
  • Passer d’une diversification des modes de gestion de type réactif à des choix de gestion plus rationnalisés ;
  • Mieux cerner les tendances des secteurs de la justice, de l’aide au développement et des ONGI afin d’enrichir la politique partenariale de RCN J&D (logique d’alliance avec les ONGI) et adopter un positionnement plus stratégique vis-à-vis des acteurs nationaux et internationaux intervenant dans le secteur de la justice.

 

Objectifs de la consultance

L’appui recherché par RCN J&D vise à :

  • Renforcer les capacités de réflexion stratégique de RCN J&D et de ses partenaires de la société civile au Burundi, RDC et Rwanda ;
  • Accompagner la réflexion collective pour actualiser les fondamentaux de RCN J&D (Vision, missions) et pour élaborer le nouveau plan stratégique de RCN J&D à moyen (5 ans) et long (10 ans) termes.

 

Les délivrables attendus

  • Définir, en concertation avec le comité de pilotage, un processus inclusif de réflexion stratégique, précisant les modalités d’implication des équipes terrain et de consultation des OSC partenaires ;
  • Produire une note de cadrage à l’issue de la période de prise de connaissance comportant une description du processus et un plan de travail ;
  • Animer plusieurs ateliers de réflexion à Bruxelles, ainsi qu’un atelier de réflexion à Kigali réunissant les équipes de RCN J&D et les représentants des OSC partenaires du Burundi, Rwanda et RDC ; ces ateliers devant inclure des temps de formation sur les techniques et les outils de réflexion stratégique.
  • Accompagner RCN J&D dans la rédaction finale du plan stratégique incluant une théorie du changement institutionnelle, ainsi que les grandes orientations stratégiques par pays[1] ;
  • Une note finale succincte décrivant l’appui global réalisé.
 

[1] Ceci n’inclut pas l’élaboration de plans stratégiques pays.

Détails de l'annonce

Organisation : Vétérinaires sans Frontières - Dierenartsen Zonder Grenzen Belgium
Site web : https://www.veterinairessansfrontieres.be
Lieu de l'emploi : Brussels /
Fichier : PDF icon communication-officer_vsf-int.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps partiel
Fonction : Communication
Date de publication : 07/02/2024
Date limite : 18/02/2024

Profil

Education:

  • Advanced degree in Communication, Media, Public Relations, Marketing, or a related field.

Knowledge and experience:

  • Excellent knowledge of English and French, spoken and written.
  • At least 2 years of professional experience in communication, preferably in the NGO sector or in international contexts.
  • Advanced knowledge of social media management and analysis (LinkedIn, X, Facebook…)
  • Experience in website content management (preferably with WordPress)
  • Experience or keen interest in working on topics related to rural development, animal health, livestock, pastoralism, etc.
  • Experience in graphic design will constitute an advantage.
  • Excellent working knowledge of Microsoft 365 (Word, Excel, Outlook, PowerPoint, Teams etc.) and other IT resources for managing workflow and virtual collaboration.

Core competences:

  • Excellent written and oral communication skills. Able to extract the right information from technical materials, able to adapt communication content to the target audience.
  • Dynamic and capable to generate engagement with different types of target audiences.
  • Able to establish and maintain good working relationships in a multinational and multicultural environment, and to collaborate remotely with distant teams.
  • Excellent organisation skills and ability to meet specific deadlines.
  • Capacity to learn and a self-motivated worker.
  • Demonstrated initiative and ability to achieve results.

Attitudes:

  • Identifies him/herself with the mission, vision and values of VSF International;
  • Is of impeccable integrity and sets high standards of integrity to others;
  • Displays intercultural sensitivity, displays respect in dealing with others.

Description

ORGANISATION

Vétérinaires Sans Frontières International (VSF-Int) is a network of NGOs (the 13 national VSF organisations in Europe, North America and Australia), working all over the world to support small-scale farmers, livestock keepers and local animal health and welfare initiatives. Through the implementation of our projects and programmes, we serve the most vulnerable populations whose livelihoods depend on livestock, and we act collectively to support small-scale family farming, pastoralism, animal and human health and a healthy environment. The members of VSF International are autonomous organisations that directly implement projects in the field, but they are all aligned around the same vision, inspired from One Health, under the motto “healthy animals, healthy people, healthy environment”.

The VSF International coordination office, based in Brussels, facilitates exchanges, lesson learning, and coordinates common advocacy and communication activities.

CONTEXT AND ROLE

The Communication Officer position is open due to a project funded by USAID/BHA, and implemented by a consortium led by the World Organisation for Animal Health (WOAH), aiming at strengthening the enabling environment for community animal health workers (CAHWs) through development of guidelines and recommendations ]. The project, which has been running for two years, is now entering a dissemination phase, in which all the results developed so far are to be disseminated and promoted among key stakeholders worldwide (national and international NGOs, national veterinary statutory bodies and veterinary services, international organizations, etc.).

The Communication Officer will ensure wide dissemination of the CAHWs project outputs and, more generally, will develop and implement the communication activities of VSF International to increase its visibility in the NGOs digital landscape.

RESPONSIBILITIES

The Communication Officer will be responsible for:

  • Developing and disseminating communication products in relation to CAHWs, One Health, pastoralism, sustainable development, etc.:

Produce communication materials such as articles, news, facts sheets, infographics, success stories, short videos, etc. based on inputs provided by the VSF-Int network; disseminate communication products through appropriate channels and to appropriate audiences; support presentation/poster development for VSF-Int participation at key events.

  • Managing VSF-Int website:

Optimize, develop, and update the website content (WordPress) in both French and English; regularly post news.

  • Managing social media:

Boost VSF International’s social media activity to make sure our communication materials and messages reach a large and appropriate audience; identify and engage with key partners through social media.

  • Ensuring a wide dissemination of CAHWs project’s outputs to relevant target audiences

E.g. identify target audience, build a mailing list, create a newsletter for the CAHWs project, organize webinars.

  • Contributing to internal communication within the VSF International network:

Develop and share our regular internal newsletter (Mailchimp) on a quarterly basis

The Communication Officer will operate under the supervision of the VSF-Int Coordinator and report progress to the VSF International Board and General Assembly. The Communication Officer will work in close collaboration with the VSF-Int CAHWs project manager, the VSF-Int internal Working Group on Communication, and other technical experts from the network, who will provide primary information and input to feed communication activities and materials.

Détails de l'annonce

Organisation : VSF International
Site web : http://vsf-international.org/
Adresse email : coordinator@vsf-international.org
Lieu de l'emploi : Brussels, or remotely (in any country where VSF has an HQ office) /
Fichier : PDF icon tor_advocacy-officer_vsfint.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps partiel
Fonction : Plaidoyer
Date de publication : 07/02/2024
Date limite : 18/02/2024

Profil

Education:

  • Advanced degree (MA, MBA or equivalent) in political sciences, international relations & development, law, economics, or other relevant subject from a recognized institution.

Knowledge and experience:

  • At least 5 years of professional experience in advocacy, lobby & campaigning preferably in the NGO sector or in international contexts.
  • Experience in establishing advocacy & campaign strategies, team management and project cycle management.
  • Experience in organising events.
  • Experience in fields related to One Health approach, animal health, livestock, pastoralism, rural development, etc. If no previous experience, the candidate must have a strong motivation to learn about those topics.
  • Excellent knowledge of both English and French, spoken and written.
  • Excellent working knowledge of Microsoft 365 (Word, Excel, Outlook, PowerPoint, TEAMS etc.) and other digital platforms such as Zoom, videoconference and webinar platforms, and relevant IT resources for managing workflow and virtual collaboration through meetings, workshops, webinars, etc.

 

Core competences/attitudes:

  • People Skills: Able to work independently and as a team player who demonstrates leadership and able to generate engagement with other stakeholders and partners.
  • Communication Skills: Well developed written and oral communication skills. Able to communicate clearly and sensitively with internal and external stakeholders as a representative of VSF. This includes effective negotiation and representation skills.
  • Integrity: Works with trustworthiness and integrity and has a clear commitment to VSF’s core values and humanitarian principles.
  • Awareness and sensitivity of self and others: Demonstrates awareness and sensitivity to gender and diversity. Have experience and the ability to establish and maintain good working and networking relationships in a multinational and multicultural environment, and to collaborate remotely with distant teams and stakeholders.
  • Work style: Is well planned and organized even within a complex working environment and has a capacity for initiative and decision making with competent analytical and problem-solving skills.
  • Is willing to travel.

Description

ORGANISATION

Vétérinaires Sans Frontières International (VSF-Int) is a network of NGOs (the 13 national VSF organisations in Europe, Canada and Australia), working all over the world to support small-scale farmers, livestock keepers and local animal health and welfare initiatives. Through the implementation of our projects and programmes, we serve the most vulnerable populations whose livelihoods depend on livestock, and we act collectively to support small-scale family farming, pastoralism, animal and human health and a healthy environment. The members of VSF International are autonomous organisations that directly implement projects in the field, but they are all aligned around the same vision, inspired to One Health, under the motto “healthy animals, healthy people, healthy environment”.

The network facilitates collaborations in the field, supports the overall quality of the programmes, and coordinates communication and advocacy activities at the international level. With joint advocacy, communication and awareness raising efforts, the VSF network seeks to influence policy dialogue on One Health, small-scale family farming and pastoralism.

CONTEXT AND ROLE

On 2020, VSF International published a technical and a policy brief on One Health implementation in the Global South, to provide evidence on the added value of One Health as a framework to achieve sustainable improvements for the well-being of humans, animals and the environment in the Global South through multisectoral and transdisciplinary collaborations between NGOs, local communities, research, international organisations, funding bodies and governments.

More recently, in 2023, VSF International developed, through an external consultancy, a One Health Advocacy Strategy and Theory of Change, which defined three high-level outcomes: (a) increased international political commitment on One Health; (b) prioritisation of and implementation of One Health in-countries to improve livelihoods of small farmers and prevent health risks; (c) multi-disciplinary and community-driven approaches accounting for local knowledge are central to One Health implementation.

The rationale for this newly created position is to lead advocacy on One Health for VSF International, targeting mainly policymakers, donors and multilateral organisations at the international level, and coordinate the advocacy efforts of VSF-Int members.

RESPONSIBILITIES

The Advocacy Officer One Health will be responsible for:

  • Designing and Implementing the VSF International’s advocacy action plan on One Health:
  • Reviewing the existing policies and practices of the VSF network, the advocacy strategy and Theory of Change on One Health, and developing a two-year action plan to put in place the strategy.
    • Ensuring the progress of the activities foreseen in the action plan.
    • Following-up and monitoring the state of the art of OH policies and funding mechanisms at global level.
    • Building and maintaining relationships with Quardipartite agencies (WHO, FAO, WOAH, UNEP), target donors/policymakers, and representing the network within specific network/fora related to OH.
    • Organising and/or participating to events, conferences, webinars, etc. as part of the advocacy action plan.
    • Developing tools and papers to be used in advocacy activities.
    • Building partnerships and alliances for joint advocacy initiatives on OH (e.g. with other networks/NGOs from complementary fields, research centres, international organisations, etc.)
  • Supporting VSF members’ advocacy activities on One Health:
  • Coordinate advocacy initiatives on One Health among the VSF-Int member organisations
  • Oversee in-country advocacy led by VSF country offices in few selected countries.
  • Mobilizing resources:
  • Actively seek funding opportunities to secure an advocacy/campaigning position at VSF-Int.

The Advocacy Officer will operate under the supervision of the VSF-Int Coordinator and reports progress to the VSF International Board and General Assembly. The Advocacy Officer OH will work in coordination with the advocacy officers from other VSFs, the VSF-Int One Health expert, the One Health Working Group (made of experts from different VSFs), and with the different staff members of the VSF network, which will provide technical inputs and primary information from the field.

Détails de l'annonce

Organisation : MEMISA
Site web : https://www.memisa.be
Lieu de l'emploi : Bruxelles /
Type d'emploi : Stage
Type de contrat : Temps partiel
Fonction : Communication
Date de publication : 06/02/2024
Date limite : 29/02/2024

Profil

  1. Profil de poste

Education et expériences

  • Vous êtes toujours rattaché.e à un programme de formation dans un établissement d'enseignement supérieur ou une université reconnue pendant la durée du stage;
  • Etudes en communication, organisation d’évènements, relations publiques, ou toute autre formation pertinente.

Atouts 

  • Capacité rédactionnelle;
  • A l’aise à l’oral face au public;
  • Discrétion et confidentialité;
  • Compétences créatives;
  • Affinités avec les valeurs (égalité, solidarité, responsabilité), la mission et la vision de Memisa;
  • Vous aimez collaborer avec d'autres employés et départements et vous communiquez facilement à tous les niveaux;
  • Proactivité, autonomie et flexibilité;
  • Sens des responsabilités.

Compétences

  • Bonne connaissance orale et écrite du FR/NL - ou au moins avoir une connaissance passive d’une langue, plus de la parfaite maîtrise de l’autre langue;
  • Intérêt pour le secteur des ONG, les ODD et la perspective des droits de l'homme;
  • Affinité avec les valeurs et objectifs de Memisa (Solidarité, Responsabilité et égalité);
  • Capacité à travailler en équipe, sous pression et également de manière autonome;
  • Capacité d’innovation, de planification, rigueur, assiduité et esprit de synthèse;
  • Capacité d’exécuter plusieurs tâches;
  • Maîtrise de l’outil informatique et de la bureautique (Word, Excel, Power Point);
  • Bonne connaissance des réseaux sociaux;
  • Capacité d’adaptation à toute situation (recherche proactive de solutions aux difficultés rencontrées);
  • D’être dynamique et avec une bonne dose d'enthousiasme qui motive les volontaires.

 

Description

Memisa est une ONG belge active dans la coopération médicale au développement. La mission de Memisa est d’améliorer l’accès aux soins de santé de qualité pour tous, et en particulier pour les plus vulnérables. La stratégie vise le renforcement des systèmes de santé périphériques. Actuellement, Memisa est active en RD du Congo, au Burundi, au Bénin, en Guinée, en Mauritanie et en Inde. En Belgique, Memisa intervient dans la sensibilisation pour la citoyenneté mondiale et au sujet des inégalités d’accès aux soins de santé en vue de renforcer la solidarité internationale.

Afin de renforcer le département Development en Belgique, Memisa recrute un.e stagiaire.

Memisa applique une politique de recrutement non discriminatoire et encourage la participation de toutes les personnes, indépendamment de leur origine, de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre ou de leur religion.

  1. Position et attribution

Le/la stagiaire CEF rend compte à la coordinatrice CEF.

 Au sein du service CEF (Communication, Education et Récolte de fonds), vous assisterez l’équipe Communication et Récolte de Fonds dans l’organisation des shootings photos solidaire de Memisa, dans la création de contenu et dans les relations avec les donateurs et donatrices de Memisa.

Sous la supervision de votre maître de stage, vous aurez la liberté d'ajouter votre propre créativité et vos idées innovantes à notre organisation.

Les objectifs principaux ici sont :

  • Gestion d’événements, organisation des shootings photos solidaires de Memisa;
  • Assistance aux donateurs, donatrices et sympathisant.e.s;
  • Création de contenus pour les sites web et réseaux sociaux de Memisa.

 

  1. Tâches et responsabilités

Shootings solidaires Memisa

  • Aider à l’organisation des shootings;
  • Participer activement à la promotion de l’évènement;
  • Création de contenu en lien avec les shootings et les projets de Memisa;
  • Répondre aux demandes des participan.t.e.s par téléphone ou par mail;
  • Participer aux shootings (3 weekend à définir, entre avril et mai) : installation des studios, accueil des participants, vente des photos, rangement des studios, échanges avec les participant.e.s;
  • Envoi des photos aux participant.e.s suite aux shootings;
  • Analyse et évaluation de la campagne.

Création de contenu

  • Rédaction d’articles pour les sites internet de Memisa;
  • Rédaction de publications pour les Réseaux Sociaux de Memisa;
  • Création de vidéos et visuels pour les sites internet et Réseaux Sociaux de Memisa.

Relation donateurs et donatrices

  • Contacts téléphoniques ou e-mail avec les donateurs et donatrices;
  • Mise à jour des fichiers de contacts.

Détails de l'annonce

Organisation : Oxfam-Magasins du monde
Site web : https://oxfammagasinsdumonde.be/jobs/
Lieu de l'emploi : Louvain-La-Neuve /
Fichier : PDF icon 2024_coord_de_projet_benevolat_erasmus.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps partiel
Fonction : Gestion de projet
Date de publication : 06/02/2024
Date limite : 06/03/2024

Profil

  • Adhésion idéologique au projet d’Oxfam-Magasins du monde
  • Intérêt à travailler avec professionnalisme au service d’un mouvement de bénévoles
  • Capacité à travailler de manière souple et autonome et à coconstruire les résultats du projet avec un panel de partenaires européens
  • Connaissance du réseau associatif en Wallonie et à Bruxelles
  • Très bonne connaissance de l’anglais indispensable
  • Bonne connaissance des outils informatiques et des réseaux sociaux
  • Personnalité dynamique, enthousiaste et proactive avec un esprit d’équipe marqué
  • Disponibilité pour voyager occasionnellement (selon dates/périodes fixées) et travailler exceptionnellement en soirée ou le week-end

Description

CONTEXTE

Oxfam-Magasins du monde fait partie d'Oxfam-en-Belgique qui est membre de la confédération internationale Oxfam. Notre travail s’articule sur deux axes principaux :

  • Axe commercial : Nous développons avec des partenaires du Sud un outil efficace, rentable et crédible de commerce de produits équitables via un réseau de 65 points de vente en Wallonie et à Bruxelles. Nous développons également un commerce solidaire de vêtements de seconde main dans plus de 30 magasins.
  • Axe politique d’action, d’éducation et de mobilisation : Nous voulons développer une force de changement pour un modèle économiquement et socialement soutenable. Nous voulons influencer les pouvoirs politiques pour favoriser un développement durable, social et solidaire Nous voulons sensibiliser et former les citoyens à travers une action d’éducation permanente.

Nous travaillons sur ces deux axes en tant que mouvement qui met en route des citoyen·ne·s dans leur diversité et qui valorise la participation démocratique à tous les niveaux.

Ces missions sont accomplies avec la participation de 2.500 bénévoles qui constituent les équipes locales d’Oxfam-Magasins du monde et 1.500 élèves membres des Jeunes Magasins du monde.  Ces bénévoles sont appuyés par une équipe de 65 permanent·e·s salarié·e·s travaillant au siège de Wavre, à Louvain-La-Neuve ou dans les bureaux régionaux.

BUTS GENERAUX DE LA FONCTION et place dans l’organisation

Le·la coordinateur/trice fera partie du Département réseau d’OMDM dont la mission principale est de développer et soutenir un réseau de magasins de commerce équitable et de seconde main et d’accompagner les équipes locales à les gérer en s'organisant de manière autonome et démocratique. IL/Elle contribuera aux objectifs de ce département et en particulier du service Formation-Sensibilisation-Bénévolat avec 3 collègues directs.

Grâce à son intérêt et son expertise sur le volontariat, la personne en charge du projet « bénévolat » Erasmus+ représentera Oxfam-Magasins du monde au sein d’un projet européen :Erasmus+ « VoW (Volunteering for a sustainable World) » ainsi que dans divers groupes de travail et projets belges ou européens liés au volontariat

Missions principales

  • Poursuivre et clôturer le projet Erasmus+ VoW (Volunteering for a sustainable World) dont le but est de promouvoir la connaissance, l'engagement et le volontariat compétent dans le système européen du commerce équitable pour contribuer à relever les défis environnementaux, économiques et sociaux mondiaux. Ce projet, mis en œuvre avec d’autres organisations européennes de commerce équitable, implique de participer à définir les activités et rôles du volontariat dans les organisations de commerce équitable
  • échanger les bonnes pratiques avec d’autres organisations européennes
  • participer aux formations et réunions en Europe et en ligne (en anglais) (notamment training de 3 jours en ligne du 16 au 18 avril, déplacement pour meeting du 16 au 18 juillet à Graz en Autriche)
  • alimenter les contenus de formations
  • rédiger des notes et rapports
  • organiser des focus groupes au printemps
  • organiser un événement de clôture en septembre pour communiquer les résultats du projet
  • assurer un suivi de certaines tâches administratives et de communication
  • Représenter Oxfam-Magasins du monde dans un groupe de travail auprès de WFTO « Next Gen Strategy », GT qui a pour objectif de créer une stratégie et un plan d’actions pour attirer davantage de jeunes dans le milieu du commerce équitable
  • Participer au travail d’équipe et aux objectifs du service Formation-Sensibilisation-Bénévolat

Détails de l'annonce

Organisation : ULB-Cooperation
Site web : https://www.ulb-cooperation.org
Adresse email : julie.simon@ulb-cooperation.org
Lieu de l'emploi : Bruxelles /
Type d'emploi : Contrat à durée indéterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Animation/Formation
Date de publication : 05/02/2024
Date limite : 29/02/2024

Profil

PROFIL

  • Master ou expérience pertinente pour le poste de minimum 2 ans
  • Expérience de travail en équipe ou de vie de groupe de minimum 2 ans
  • Connaissances en ingénierie de la formation
  • Excellentes capacités d’animation de groupe (maîtrise de techniques innovantes adaptées aux différents publics)
  • Compétences communicationnelles, en particulier avec le groupe des 18-25 ans
  • Aisance relationnelle, adaptabilité, sensibilité interculturelle
  • Connaissance et intérêt soutenu pour les questions d’ECMS, d’inégalités, d’engagement citoyen
  • Excellente maîtrise du français (oral et écrit). La connaissance de l’anglais constitue un atout
  • La connaissance du monde estudiantin constitue un atout
  • Expérience ou appétence pour la communication digitale (site Web, réseaux sociaux)
  • Disponibilité pour quelques activités en soirée et le week-end
  • Maîtrise de la suite O365 : Word, Excel, PowerPoint, Publisher, Outlook

COMPÉTENCES TRANSVERSALES

  • Capacité à travailler harmonieusement en équipe
  • Capacité d’analyse et de prise de recul
  • Souci de la qualité
  • Rigueur, précision et attention au détail
  • Créativité, proactivité
  • Sens de l’organisation
  • Respect et tact
  • Adhésion à la vision et aux missions d’ULB-Coopération
  • Adhésion à la charte intégrité d’ULB-Coopération
  • Un brin d’humour est vivement souhaité

Description

ULB-Coopération est l’ONG de l’Université libre de Bruxelles. L’ONG recherche un·e chargé·e de projet en éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire (4/5 ETP) / chargé·e de communication (1/5 ETP), pour un temps plein.

ULB-Coopération est une ONG de développement spécialisée en santé et systèmes de santé, en gestion des territoires et des ressources, en appui à l’entrepreneuriat et à la gestion, et en éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire. Elle développe la majorité de ses actions en République démocratique du Congo, au Burkina Faso, au Sénégal et en Belgique. Le modèle de coopération soutenu appuie des actions durables développées par des acteurs de changement locaux, issus de la société civile, de la fonction publique et du secteur privé. Chaque action est renforcée par un volet formation et un volet recherche.

Avec Eclosio, la FUCID et Louvain Coopération, ULB-Coopération est membre du consortium des 4 ONG universitaires belges francophones, Uni4Coop. Les collaborations entre ces ONG sont étroites dans le cadre d’un programme quinquennal financé par la DGD.

A. POSTE

Le poste se répartit en 2 fonctions :

A.1. CHARGÉ·E DE PROJET ECMS (4/5 ETP)

La personne chargée de projet ECMS est membre de la Cellule de Opérations et de la Recherche-Innovation. Elle intègre une équipe de 6 chargé·es de projets (Sud global et Belgique) et est sous la supervision directe du responsable de la cellule. Elle contribue à l’identification, la mise en oeuvre, le suivi-évaluation et le rapportage des projets ECMS de l’ONG. L’axe de travail principal est la sensibilisation, le renforcement, l’appui et l’accompagnement des communautés universitaires de l’ULB (étudiants, académiques…) sur les enjeux globaux de nos sociétés, notamment autour de la question des rapports de domination. Ce travail inclut du travail de mise en réseau de collectifs et associations, de contact au sein des facultés et acteurs bruxellois.

Le binôme de chargé·es de projet ECMS (1 personne en poste + 1 recrutée ici) réalise notamment : animation d’ateliers, organisation d’Interdis’cours avec les académiques de l’ULB, soutien aux cercles étudiants dans leurs projets d’ECMS, utilisation et construction d’outils pédagogiques, gestion de projets…

A.2. CHARGÉ·E DE COMMUNICATION (1/5 ETP)

La personne chargée de communication est membre de la Cellule communication aux côtés de 2 chargées de communication et est sous la supervision directe de la responsable de la cellule.

En collaboration avec les équipes au siège ou dans les coordinations locales, le·la chargé·e de communication renforce la visibilité et la notoriété d’ULB-Coopération. Il·elle co-organise des événements, rédige/réalise et diffuse des articles, photos, vidéos ou autres concernant des activités ou résultats des projets sur les réseaux sociaux, le site Web et sur des formats imprimés. Il·elle s’assure de collecter les informations sur l’évolution des projets de l’ONG pour la rédaction mensuelle d’une e-newsletter et semestrielle d’un dossier imprimé. Il·elle innove dans la création de visuels, ainsi que dans le montage de courtes vidéos. Il·elle contribue à la bonne maintenance du site web.

B. PROFIL

  • Master ou expérience pertinente pour le poste de minimum 2 ans
  • Expérience de travail en équipe ou de vie de groupe de minimum 2 ans
  • Connaissances en ingénierie de la formation
  • Excellentes capacités d’animation de groupe (maîtrise de techniques innovantes adaptées aux différents publics)
  • Compétences communicationnelles, en particulier avec le groupe des 18-25 ans
  • Aisance relationnelle, adaptabilité, sensibilité interculturelle
  • Connaissance et intérêt soutenu pour les questions d’ECMS, d’inégalités, d’engagement citoyen
  • Excellente maîtrise du français (oral et écrit). La connaissance de l’anglais constitue un atout
  • La connaissance du monde estudiantin constitue un atout
  • Expérience ou appétence pour la communication digitale (site Web, réseaux sociaux)
  • Disponibilité pour quelques activités en soirée et le week-end
  • Maîtrise de la suite O365 : Word, Excel, PowerPoint, Publisher, Outlook

B.1. COMPÉTENCES TRANSVERSALES

  • Capacité à travailler harmonieusement en équipe
  • Capacité d’analyse et de prise de recul
  • Souci de la qualité
  • Rigueur, précision et attention au détail
  • Créativité, proactivité
  • Sens de l’organisation
  • Respect et tact
  • Adhésion à la vision et aux missions d’ULB-Coopération
  • Adhésion à la charte intégrité d’ULB-Coopération
  • Un brin d’humour est vivement souhaité

C. OFFRE

Contrat à temps plein, à durée indéterminée au sein d’une équipe enthousiaste et motivée, dans nos bureaux de Bruxelles (ULB, Campus de la Plaine). Emploi porteur de sens dans un environnement professionnel agréable et soutenant.

Salaire brut mensuel selon les barèmes de la CP 329.02, en fonction du diplôme (échelle 4.1 ou 4.2) et de l’expérience reconnue. Chèques-repas après 6 mois de contrat. Remboursement intégral des déplacements domicile-travail en transports en commun. 6 jours de congés extra-légaux par an.

Poste à pourvoir dès que possible.

D. PROCESSUS DE RECRUTEMENT

Envoi (par email uniquement) des candidatures à julie.simon@ulb-cooperation.org :

Pour être considérées, les candidatures devront contenir les 4 éléments ci-dessus.

Les candidat·es non-européenn·es doivent ajouter à ces 4 éléments la preuve de leur capacité légale de travailler en Belgique.

L’offre se clôture le 29/02/2024 à 23h00 et les candidatures seront appréciées dès réception.

Pour tout renseignement : email uniquement svp : julie.simon@ulb-cooperation.org

Détails de l'annonce

Organisation : Climate Action Network Europe asbl
Site web : www.caneurope.org
Adresse email : reinhilde@caneurope.org
Lieu de l'emploi : Belgium or Europe /
Type d'emploi : Contrat à durée indéterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Communication
Date de publication : 01/02/2024
Date limite : 12/02/2024

Profil

see above

Description

Climate Action Network Europe is looking for a

Communication Coordinator

(80%, Brussels or remote)


 

CAN Europe, Europe's largest coalition working on climate and energy issues, is currently seeking an experienced and dynamic Senior Communication Coordinator to join our team from March 1st, 2024. This position will offer the successful candidate an opportunity to be at the centre of the largest movement for global change that will affect people and the planet for centuries to come. The Communication Coordinator will be a part of CAN Europe’s communications team, and should be experienced in developing press and communication products, engaging narratives and key messages for advocacy and campaign work, and content creation for social and digital media.


 

Required Educational/professional qualifications:

  • Minimum 3 years of relevant professional experience in communications, journalism/press or media relations;
  • University degree or equivalent qualification preferably in communications, journalism or related field;
  • Working knowledge of EU institutions and processes, and in particular of climate, energy and environment policy;
  • Excellent level of written and spoken English; additional EU languages considered an asset.


 

Skills and abilities
 

  • Creating and implementing media strategies including off- and online communications channels;
  • Experience writing, editing and proofreading in English, with a proven ability to manage the production of various types of high quality print and digital media products;
  • Demonstrable experience of using digital and social media to achieve campaign/advocacy objectives;
  • Ability to prioritise and manage diverse tasks, meeting deadlines while maintaining high editorial standards;
  • A good team player, flexible, coupled with ability to be self-reliant and self-disciplined, and use one’s own initiative and to generate new communication ideas;
  • Solid grounding in Microsoft Office applications, CANVA and WordPress


 

Main duties will include:

 

  • Responsible for external communication products and materials developed in cooperation with policy teams;
  • Writing, editing and dissemination of press releases and other documents, responding to media enquiries;
  • Responsible for ensuring high editorial standards of all CAN Europe publications and other products (written and visual);
  • Developing communications plans in key policy moments 
  • Management of press briefings, conferences and other CAN Europe events;
  • Maintain a contact database of experts and journalists and relations with key media representatives;
  • Manage content and updates to the website (www.caneurope.org) and social media channels;
  • Descriptive reporting to funding organisations and inputting in grants applications;


 

Our offer for this position:

A 4/5 employment or consultancy contract with flexible working hours and the possibility of teleworking.

This position is preferably based in Brussels but it is also open to applicants from the European Union or those already in possession of a residence and a work permit. We are not considering sponsoring visas this time. 

Remuneration is based on our Belgian salary grid and adapted to the cost of living on location.

If the position is based at our head office in Brussels, we will offer: A Belgian open-ended contract with an expected salary between 2880,00 € and 3.100,00 € gross/month depending on the relevant years of experience (from 3 to 8 years for a 4/5) and subject to Belgian tax; Meal vouchers (7,00 €/day); transport costs; eco-vouchers (125€ for 6 months); sport and culture vouchers (50,00 € for 6 months), phone allowance (39,00 €/month); work computer.

In other cases, it will be a consultancy contract or an employment contract, depending on opportunities, with equivalent remuneration in line with the local cost of living.

We are an open and inclusive, multicultural, multilingual and multi-ethnic team. We explicitly encourage all candidates to submit their application, regardless of their age, ancestry, colour, disability, ethnicity, family or marital status, gender identity or expression, national origin, political affiliation, race, religion, sex or sexual orientation.



 

To apply, please send your CV and a motivation letter in English to jobs@caneurope.org with “Communication Coordinator” as the subject line.

 

Closing date for applications: Monday, February 12th, 2024 at 8 AM (Brussels time) 

 

  • First round of Interviews  February 16, 2024 (online) 
  • Second round of interviews February 21, 2024 (online) 

 

Start date: 1 March 2024

 

Contact


 


 

Détails de l'annonce

Organisation : Africalia
Site web : https://www.africalia.be
Lieu de l'emploi : Bruxelles /
Type d'emploi : Contrat à durée indéterminée
Type de contrat : Temps partiel
Fonction : Communication
Date de publication : 31/01/2024
Date limite : 15/02/2024

Profil

Votre Profil :
  • Vous disposez d’un Master ou Bachelier en communication, communication digitale, journalisme ou toute autre formation pertinente
  • Expérience professionnelle minimum de 2 ans en tant que Community manager
  • Vous maîtrisez parfaitement le néerlandais. Vous avez une bonne connaissance du français et de l’anglais. La connaissance d’une autre langue africaine serait un atout.
  • Vous êtes doté.e d’excellentes capacités d’expression orale et écrite
  • Capacité d'analyse et d'organisation,
  • Proactivité, autonomie, flexibilité et efficacité

  • Vous avez d’excellentes connaissances des outils informatiques courants (MS Office, Word, Excel...) et de celles liées à la communication digitale (Mailchimp, réseaux sociaux – Facebook, Instagram,…) et vous vous familiarisez facilement aux nouveaux systèmes de CMS
  • Vous disposez d’une connaissance utile des outils de création graphique (Suite Adobe : InDesign, Photoshop,Canva)
  • Vous êtes sensible et intéressé.e par l’art et la culture. Convaincu.e de leur rôle dans le développement humain des sociétés et communautés.
Conditions de travail:
  • Contrat à durée indéterminée –temps partiel (19h/semaine) au sein d’une équipe engagée, jeune et dynamique.
  • Salaire aligné au secteur
  • Lieu de travail : Bruxelles
  • Prise en charge des frais de transport en commun
  • Date d’entrée en fonction souhaitée : le plus rapidement possible.
Pour candidater: Envoyez votre CV et lettre de motivation jusqu’au 15 février 2023 à l’adresse africalia@africalia.be  avec en objet de mail “ Community Manager”
Un test écrit et un entretien sont prévus. Uniquement les candidat.e.s sélectionnés seront contactés.

 

Description

Africalia asbl est à la recherche d’un.e Community Manager pour un CDI à mi-temps dont la principale mission sera de développer et d’opérationnaliser une stratégie de communication digitale.
 
A propos d’Africalia :
Africalia est une asbl créée à l’initiative de la Coopération Belge au Développement qui considère l’art et la culture comme des composantes essentielles du développement humain durable. Africalia collabore avec des organisations de la société civile menant des activités culturelles et artistiques, initiées en Afrique, dans de multiples disciplines contemporaines : de l’audiovisuel à la littérature et des arts de la scène aux arts visuels. Africalia soutient de nombreuses organisations, réseaux culturels et entrepreneurs créatifs dans plusieurs pays d’Afrique, ainsi qu’en Belgique.
Les programmes en Afrique visent à favoriser : une bonne gouvernance des organisations créatives et culturelles ; un accès aux marchés des biens et services culturels et créatifs africains ; un renforcement des compétences managériales, techniques et artistiques ; et un plaidoyer argumenté du rôle de la culture dans les politiques de développement.
Le programme en Belgique vise à soutenir des nouvelles dynamiques culturelles et à faire s’adapter nos sociétés au métissage culturel qui définit notre rapport au monde actuel.
En collaboration avec le Chargé de communication, votre mission principale consiste à assurer un appui à la mise en œuvre de la stratégie de communication et diffusion.
 
Tâches spécifiques :
  • Développer une stratégie de communication digitale
  • Rechercher de nouveaux moyens de communication & développement d’outils de promotion adaptés selon les publics
  • Rédiger & produire (vidéos, photos) des contenus ciblés avec un langage & un style adaptés aux supports utilisés (site web, réseaux sociaux, newsletters, webzine, invitations, etc.) (NL/FR/EN)
  • Gérer et alimenter les réseaux sociaux de l’organisation
  • Effectuer une veille régulière de l’évolution et des tendances des réseaux sociaux, des changements des API, des nouveaux outils
  • Effectuer un suivi régulier des indicateurs quantitatifs et qualitatifs des actions de communication (réseaux sociaux et site internet)
  • Appuyer dans la rédaction et l’élaboration des newsletters, newsflashs et invitations à divers évènements

 

 

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins du Monde - Dokters van de Wereld
Site web : https://www.medecinsdumonde.be
Lieu de l'emploi : Bruxelles /
Type d'emploi : Contrat à durée indéterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Mission terrain
Date de publication : 30/01/2024
Date limite : 13/02/2024

Profil

Formation et expérience

  • Diplôme : Master en Psychologie Clinique.
  • Agrément et disposition du visa de psychologue clinicien et inscription à la commission des psychologues.
  • Expérience professionnelle de psychologue clinique de minimum 2 années
  • Connaissance de l’organisation des soins de santé mentale en Belgique et très bonne connaissance du réseau de soins en santé mentale bruxellois
  • Expérience de travail en équipe pluridisciplinaire

Compétences

  • Intérêt pour le travail social dans un contexte multiculturel et affinité avec un public en grand vulnérabilité
  • Approche culturellement sensible
  • Pouvoir travailler avec des interprètes et médiateurs culturels
  • Langues : très bonne maîtrise du Français et Anglais (pouvoir faire des entretiens psychologiques dans ces deux langues). Néerlandais et/ou Arabe un atout
  • Informatique : Suite Office

Description

Poste à confirmer sous réserve d’obtention de financement

QUI SOMMES NOUS ?

Médecins du Monde Belgique est une ONG internationale de développement médical faisant partie d'un réseau international. Nous fournissons une assistance médicale aux groupes vulnérables, en Belgique et dans le reste du monde.

Nous voulons une couverture universelle de santé où chaque personne a accès aux soins, sans obstacles (financiers, culturels, géographiques, etc.).

En Belgique et dans le monde, nos projets se destinent à toutes les personnes qui n'ont pas ou plus d'accès aux soins de santé. En particulier, ils se structurent en cinq axes : les personnes en marge de la société (personnes sans-abri, sans-papier, usagères de drogues, travailleuses du sexe, etc.) ; les enfants en situation de vulnérabilité ; les femmes (accompagnées dans leur combat pour l'égalité ou contre les violences sexuelles par exemple) ; les personnes migrantes ou déplacées et les victimes de crises ou de conflits.

Pour mener à bien notre mission, nous nous basons sur trois piliers :

  • Soigner : donner un réel accès aux soins aux populations.
  • Changeer : plus qu'aider, nous voulons changer les choses à long terme.
  • Témoigner : nous ne restons pas silencieux. Grâce à notre expérience et notre présence sur le terrain, nous interpellons les pouvoirs (locaux, régionaux et (inter)nationaux) avec des faits, des chiffres et des réalités.

Nos projets suivent une série de valeurs communes à toute notre organisation : Justice sociale, Empowerment, Indépendance, Engagement, Equilibre.

CONTEXTE

Le Hub humanitaire est un consortium d'ONG actuellement dirigé par Médecins du Monde, Médecins Sans Frontières, la Croix-Rouge de Belgique, la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés et SOS Jeunes. Le projet a été lancé en septembre 2017 pour répondre aux besoins croissants des migrants particulièrement vulnérables. Chaque organisation poursuit des objectifs complémentaires afin de répondre aux besoins des personnes sans-abri présentes à Bruxelles en leur offrant un accès à des services pluridisciplinaires de première nécessité, un accompagnement et une orientation adaptés. En 2024 MdM va reprendre le volet Santé Mentale. Ainsi toutes les activités psycho-médico-sociales (PMS) seront sous la responsabilité du projet MdM.

L’ESSENTIEL

Le/la psychologue a pour but d’assurer les activités sur le volet santé mentale dans le projet : offrir des soins en santé mentale de qualité et assurer la continuité des soins pour le public cible.

PRINCIPALES TACHES ET RESPONSABILITES

En tant que spécialiste en santé mentale

Vous assurez une offre adaptée pour le bien-être général et mental pour les bénéficiaires du projet. Ensemble avec l'équipe, vous identifiez les personnes les plus vulnérables au niveau de la santé mentale et vous assurez une stabilisation et orientation adéquate vers le système de soins déjà existant.

Exemple de tâches

  • Offrir une évaluation des besoins en santé mentale des bénéficiaires, établir une hypothèse de diagnostic et identifier des personnes qui ont besoin d’un suivi psychologique.
  • Assurer un soutien sur le court terme pour stabiliser avant une orientation dans le système régulier
  • Prendre contact avec les acteurs sur terrain pour assurer un suivi psychologique

En tant que membre de l’équipe

Vous participez aux événements de l’équipe et vous transmettez des connaissances techniques sur la santé mentale et bien-être psychosocial aux membres de l’équipe dans le contexte du bien-être du bénéficiaire.

Exemples de tâches :

  • Participer aux réunions de l’équipe
  • Donner un soutien et point de vue psychologique dans des situations complexe
  • Donner ou accompagner l'organisation de formations.sur la santé mentale pour les membres de l’équipe

La liste des tâches n’est pas exhaustive et sera adaptée en fonction des besoins.

NOUS OFFRONS 

(2 postes à pourvoir)

  • Un job passionnant dans un environnement dynamique et familial, au sein d’une équipe de professionnels.
  • Contrat à durée indéterminée à temps plein.
  • Début : mars 2024
  • Un contrat de durée indéterminée, à temps plein (100% - 5 jours semaines - 39h).
  • Un salaire brut de 3.3125,55 € pour 2 années d’expérience ; un salaire brut de 3 413,07 € pour 5 années d’expérience ; un salaire brut de 3 575,59 € pour 10 années d’expérience. Expérience pertinente reconnue.
  • Tickets restaurants (8€ dont 1,09€ par employé et 6,91€ par employeur) – Assurance hospitalisation - Remboursement à 100 % des frais de transport en commun.
  • Congés : 20 jours légaux + 6 jours RTT + 4 jours extra légaux entre Noël et Nouvel an

INTERESSE-E ?

Merci d’adresser votre candidature avant le 13/02/24 en utilisant le formulaire de candidature approprié.

MdM-Be vous remercie pour l’intérêt envers notre organisation et vous souhaite beaucoup de succès dans votre parcours. 

MdM-Be ne demande aucune participation financière dans le cadre de la procédure de recrutement.

Médecins du Monde s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations. Nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées, elles seront traitées de façon confidentielle. Dans le cadre de la présente candidature, vos données sont conservées pour une durée de 6 mois. Seules les personnes habilitées par notre Charte de confidentialité Générale pourront accéder à vos données à des fins strictement internes.

Pages