You are here

Congo (Democratic Republic)

Détails de l'annonce

Organisation : INTERSOS - Organizzazione Umanitaria Onlus
Site web : https://www.intersos.org/en
Lieu de l'emploi : Goma /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Coordination
Date de publication : 07/02/2024
Date limite : 11/04/2024

Profil

Education

  • Formation supérieure généraliste: Economie, Gestion administrative et financière, Sciences politiques, Diplômeuniversitaire en matière humanitaire. Alternativement solide expérience terrain

 

Expérience Professionnelle

  • Au moins 5 ans d’expérience en tant que chef de mission ou d’une autre position de coordination et de gestion dans descontextes humanitaires d’urgence;
  • Expérience dans la mise en œuvre des activités financées par les bailleurs de fonds de l’ONU ou ECHO
  • Précédentes expériences en Afrique et dans des contextes humanitaires d’urgence (souhaitable)

 

Exigences professionnelles

Compétences techniques:

  • Capacité à fixer niveaux élevées de qualité du travail
  • Capacité d'analyser et d'intégrer des informations provenant d'un large éventail de sources
  • Capacité à gérer les fonds, la logistique et les ressources humaines
  • Excellentes aptitudes à la communication orale et écrite
  • Capacité supérieure de rédaction des propositions de projets et de rapports
  • Connaissance des secteurs de la sécurité alimentaire et/ou eau et assainissement et/ou protection
  • Maîtrise des outils informatiques (package MS Office, Internet, courrier électronique, etc.)

Compétences comportementales:

  • Fortes compétences organisationnelles et de résolution de problèmes avec une approche analytique
  • Grand sens des relations interpersonnelles et aptitude démontrée à établir des relations de travail efficaces avec le personnel, les bénéficiaires et les autres parties prenantes
  • Capacité à prendre des initiatives et à travailler de manière autonome
  • Capacité à obtenir des résultats efficaces, compte tenu des impératifs de rapidité, d’échelle et de qualité.
  • Capacité à s’intégrer et à bien travailler au sein d’équipes multiethniques et multiculturelles
  • Capacité à développer et entretenir des relations de collaboration

 

Langues

  • Français courants (parlé, lu, écrit) indispensable
  • Bonne connaissance de l’anglais et/ou italien (souhaitable).

Description

INTERSOS est une Organisation Humanitaire Non Gouvernementale, à but non lucratif, qui a l’objectif d’assister les victimes de désastres naturels et de conflits armés. INTERSOS base son action sur les valeurs de la solidarité, de la justice, de la dignité humaine, de l’égalité des droits et des opportunités pour tous les peuples, du respect des diversités, de la cohabitation, de l’attention aux groupes sociales les plus vulnérables.

 

Termes de référence 

 

Intitulé du poste : Chef de Mission

 

Code: SR-38-9115

 

Pays: DRC

 

Lieu d’affectation: Goma (avec missions frequentes dans les autres bases)

 

Date de prise de fonction: 22/04/2024

 

Durée du contrat: 12 months (extendable)

 

Sous la supervision de: Directeur Regional Afrique Centrale et de l'Est (Siège)

 

Personnes à charge: tous les coordinateurs


 

Contexte général du projet

 

Présents en RDC depuis le 2010, INTERSOS a été financé par UNHCR, UNICEF, CEI, PAM, ECHO et Pooled Fund/CHF et travaille en partenariat avec les ASBL locales, comités de bénéficiaires et communes, leaders communautaires, la Société Civile, autorités locales et ONG locales et internationales.

Les secteurs techniques d’intervention sont principalement : protection, protection de l’enfant, santé et nutrition, éducation et sécurité alimentaire.

Aujourd’hui, INTERSOS est présente dans la région de l’Ituri, du Nord Kivu, du Sud Kivu et du Tanganyka surtout avec des projets de monitorage de protection financés par le UNHCR.

Une expérience spécifique a été développée en ce qui concerne: monitorage de protection, violence sexuelles et sexistes, cohabitation pacifique, formation des partenaires et des parties prenantes sur les aspects de la protection , sensibilisation des communautés sur la protection, identification des enfants sortis des forces et groupes armés, non-accompagnés/séparés de leur familles, vulnérables au sein des communautés, appui psychosocial, assistance matérielle, réinsertion scolaire et/ou socioéconomique.

Objectif général de la position

L'objectif général du Chef de Mission est de représenter INTERSOS et d'agir conformément aux directives spécifiques et sous la supervision de la Direction Régionale de l'Afrique Centrale et de l'Est. Le CdM gère et coordonne les opérations, les ressources humaines et financières, les moyens logistiques et la sécurité dans le pays d’affectation.

 

Principales responsabilités et tâches

Le CdM gère et coordonne les opérations, les ressources humaines et financières, les moyens logistiques et la sécurité dans le pays d’affectation.

Il/elle est responsable de:

Communication et représentation

  • Représenter INTERSOS au niveau national;
  • Etablir et maintenir des relations avec les institutions locales, les bailleurs de fonds, les ONG, les agences internationales et les autres parties prenantes;
  • Etablir, garantir et contrôler les procédures de reconnaissance du gouvernement pour l’organisation et les formalités dupays d’accueil;
  • Etre la personne de référence auprès de la presse et des médias.

Planification et mise en œuvre de/s projet/s

  • En coordination avec le Directeur Régional, définir les priorités des pays en fonction du contexte et des analyses des besoins;
  • Surveiller les stratégies et les priorités d’intervention des bailleurs de fonds dans le pays et évaluer, promouvoir et élaborer de nouveaux projets;
  • Planifier les activités de la mission et vérifier leur mise en œuvre; superviser, suivre et évaluer la mise en œuvre desprojets aussi par des visites périodiques dans les zones d’opération;
  • Approuver les rapports des projets et les rapports financiers intermédiaires et finaux et assumer la responsabilité de la présentation aux bailleurs de fonds;
  • Garantir le respect des procédures INTERSOS (e.g.: l’approvisionnement de biens, de travaux et de services).

Information et reporting

  • Transmettre les informations reçues du siège aux équipes du terrain;
  • Responsable de la continuité et de la qualité des rapports terrain-siège;
  • Rédiger des rapports mensuels sur les opérations du pays pour le Directeur Régional.

Finance

  • Avec le support de l’Administrateur pays, vérifiez les dépenses de mission mensuelles et garantir leur conformité avec la planification financière;
  • Assumer la responsabilité de la gestion des fonds de la mission (y compris les comptes bancaires);
  • Définir la planification économique et financière de la mission, garantir l’autosuffisance et la cohérence des dépenses.

Ressources humaines

Etre responsable final de la gestion des ressources humaines expatriées et nationales:

  • Pour ce qui concerne le personnel expatrié:
  • accueil, organisation des briefings et débriefings;
  • identification des besoins en ressources humaines, élaboration des profils de poste;
  • validation de l’organigramme de la mission;
  • suivi individuel: soutien, conseil et évaluation de son équipe (bilan intermédiaire et de fin de mission);
  • veille à l’évaluation régulière par les responsables hiérarchiques;

Pour le staff local:

  • en coordination avec le siège, définition de la politique de gestion du personnel national;
  • veille à la mise en place du règlement d’ordre intérieur de la mission.

Sécurité

  • Responsable de l’élaboration/mise à jours des plans de sécurité de la mission (capitale et bases), en collaboration avec la cheffe de base et le Coordinateur de la Logistique;
  • Monitoring et documentation des problèmes de sécurité dans le pays;
  • Suivi des mouvements des équipes et s’assure le respect des règles de sécurité (CPP);
  • Responsable final pour toutes décisions concernant la sécurité;

 

Profil requis

Education

  • Formation supérieure généraliste: Economie, Gestion administrative et financière, Sciences politiques, Diplômeuniversitaire en matière humanitaire. Alternativement solide expérience terrain

 

Expérience Professionnelle

  • Au moins 5 ans d’expérience en tant que chef de mission ou d’une autre position de coordination et de gestion dans descontextes humanitaires d’urgence;
  • Expérience dans la mise en œuvre des activités financées par les bailleurs de fonds de l’ONU ou ECHO
  • Précédentes expériences en Afrique et dans des contextes humanitaires d’urgence (souhaitable)

 

Exigences professionnelles

Compétences techniques:

  • Capacité à fixer niveaux élevées de qualité du travail
  • Capacité d'analyser et d'intégrer des informations provenant d'un large éventail de sources
  • Capacité à gérer les fonds, la logistique et les ressources humaines
  • Excellentes aptitudes à la communication orale et écrite
  • Capacité supérieure de rédaction des propositions de projets et de rapports
  • Connaissance des secteurs de la sécurité alimentaire et/ou eau et assainissement et/ou protection
  • Maîtrise des outils informatiques (package MS Office, Internet, courrier électronique, etc.)

Compétences comportementales:

  • Fortes compétences organisationnelles et de résolution de problèmes avec une approche analytique
  • Grand sens des relations interpersonnelles et aptitude démontrée à établir des relations de travail efficaces avec le personnel, les bénéficiaires et les autres parties prenantes
  • Capacité à prendre des initiatives et à travailler de manière autonome
  • Capacité à obtenir des résultats efficaces, compte tenu des impératifs de rapidité, d’échelle et de qualité.
  • Capacité à s’intégrer et à bien travailler au sein d’équipes multiethniques et multiculturelles
  • Capacité à développer et entretenir des relations de collaboration

 

Langues

  • Français courants (parlé, lu, écrit) indispensable
  • Bonne connaissance de l’anglais et/ou italien (souhaitable).

 

Exigences personnelles

Adherence aux valeurs humanitaires et d'INTERSOS

 

COMMENT POSTULER :

Les candidats intéressés sont invités à postuler en suivant le lien ci-dessous: 

https://www.intersos.org/en/field-eng/#intersosorg-vacancies/vacancy-details/6523b42e94abeb0027c7cfbe/ 

 

Veuillez noter que notre processus de candidature est composé de 3 étapes très rapides: s’inscrire (incluant votre nom, mail, mot de passe et nationalité), se connecter et postuler en joignant CV en version PDF. Avec cette plateforme les candidats pourront suivre l'historique de leurs candidatures avec INTERSOS.

 

Veuillez également mentionner le nom, le poste et les coordonnées d'au moins trois références: deux superviseurs hiérarchiques et un référent RH. Les membres de la famille sont à exclure. 

Seuls les candidats sélectionnés pour le premier entretien seront contactés.

 

Détails de l'annonce

Organisation : Handicap International
Site web : http://www.jobs.net/j/JxdgaLKJ?idpartenaire=142&jobdetails=true
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Autre
Date de publication : 04/12/2023
Date limite : 26/12/2023

Profil

  • Vous avez un Master en relations internationales, gestion de crises humanitaires, développement, coopération ou similaire
  • Vous avez au moins 1 an d’expérience au sien d’une organisation humanitaire/internationale
  • Vous avez de bonnes capacités rédactionnelles et analytiques, et maîtrisez la rédaction de propositions et rapports de projet
  • Vous avez des compétences dans le domaine des bailleurs (analyse du contrat bailleur, négociation, gestion financière)
  • Vous avez une bonne aisance relationnelle, et savez communiquer et travailler en équipe interculturelle
  • Langue : Français et Anglais
  • Une connaissance du contexte congolais est un plus

Description

Handicap International / Humanity & Inclusion (HI) est une association de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et vulnérabilisées, elle agit et témoigne pour répondre à leurs besoins essentiels et améliorer leurs conditions de vie. Elle s’engage à promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux. Depuis sa création en 1982, HI a mis en place des programmes de développement dans plus de 59 pays et intervient dans de nombreuses situations d’urgence. Aujourd’hui, nous avons un budget d’environ 230 millions d’euros, avec 4755 employés dans le monde.

Chez Handicap International, nous croyons fermement en l’importance de l’inclusion et de la diversité au sein de notre structure. C’est pourquoi nous sommes engagés dans une politique handicap afin de favoriser l’accueil et l’intégration de personnes en situation de handicap.

Merci d’indiquer si vous avez besoin d’un aménagement particulier, y compris pour participer aux 1ers entretiens.

Retrouvez plus d’informations sur l’association : www.hi.org.

CONTEXTE :

La RDC subit une instabilité chronique depuis la fin des années 1990, liée à des problèmes de gouvernance interne et sa proximité avec des pays ayant connu des crises majeures. Du fait de la fragilité des institutions, pour l’ensemble de la population congolaise, estimée entre 100 et 120 millions d’habitants, l’accès à des services sociaux de qualité reste un défi majeur.

La RDC connait un grand défi de la gouvernance des ressources qui a un grand impact sur la gestion des risques des catastrophes. Du fait, quand un évènement se réalise, la réponse du gouvernement souvent n’arrive pas à répondre à tous les besoins, et cela reste un défi majeur pour la population.

L’Est de la RDC est le théâtre d’une crise chronique depuis de plus de 20 ans. L’instabilité y est permanente et les groupes armés y sont nombreux. Les acteurs humanitaires interviennent dans la zone depuis de nombreuses années, y mélangeant des approches urgences, transition / résilience et essayant d’assurer un certain développement / stabilisation.

Depuis octobre 2022, la situation sécuritaire s’est gravement détériorée avec la reprise des combats entre les éléments du M23 et ceux des Forces Armes de la République Démocratique du Congo (FARDC). L’accès humanitaire à ces populations en situation d’urgence est un défi permanent, à la fois à cause de l’insécurité chronique, et à cause des contraintes d’accès logistiques (pistes et routes très dégradées, glissements de terrain réguliers, zones inondées).

VOTRE MISSION :

Sous la responsabilité du responsable de l’unité technique ou du directeur de programme, le responsable des subventions contribue au programme ou au pays où il/elle est basé(e) en assurant le reporting des donateurs en temps voulu (financier et narratif), la coordination et le partage des informations avec le personnel de terrain afin d’obtenir les informations en temps voulu et l’appui à la rédaction des propositions.

Vos principales missions seront :

Mission 1 : Contribuer à la rédaction des propositions de projets et rapports

  • Contribuer à l’élaboration de propositions et de notes conceptuelles, conformément aux règlements des bailleurs et aux processus techniques internes, en collaboration avec les chefs de projet, le chargé(e) de développement du programme, le directeur des opérations et les départements Finances/RH/Logistique et l’IPO
  • Coordonner les phases de reporting du projet
  • Assurer la compilation des versions narratives pour les projets régionaux et les projets de consortium sélectionnés.
  • Garantir le contrôle de la qualité et la conformité des notes conceptuelles, des propositions de projet et des rapports narratifs aux exigences et procédures des donateurs.

Mission 2 : Donor compliance

  • Soutenir l’équipe sur les questions contractuelles et faire le lien avec le siège / les partenaires
  • Organiser des réunions d’ouverture et de clôture de projet pour tous les membres du personnel / départements concernés afin d’assurer la cohérence dans la compréhension de la conception de la subvention entre les départements et les bases, ainsi que pour promouvoir le partage des réalisations et des leçons apprises.
  • Assurer une communication et une coordination régulières avec les IPSO et IPO des Associations Nationales, les opérations et le responsable compliance et risque du siège pour toutes les mises à jour sur les règles, règlements et stratégies des donateurs ou les éventuels cas de fraude ou de violation des directives des donateurs.
  • Sous la direction du DP, gérer tout litige avec le donateur concernant les subventions accordées, en mobilisant l’unité concernée du siège (contrôleur financier, responsable compliance et des risques des financements institutionnels, IPO).

Mission 3 : Renforcement des capacités en reporting et rédaction de projet

  • Organiser des formations et soutenir le renforcement des capacités pour tous les membres du personnel de terrain de l’organisation et pour le personnel des partenaires de HI sur le développement et le rapportage des programmes, ainsi que sur la documentation spécifique aux programmes de HI.
  • Faciliter la connaissance du personnel de terrain des espaces DFI Hinside
  • Se rendre régulièrement sur le terrain afin de travailler directement avec le staff chargé de la mise en œuvre du projet et maintenir une compréhension approfondie des activités du programme de HI et du contexte opérationnel.
  • Archiver le feedback des bailleurs et adapter les rapports en conséquence.

Mission 4: Appuyer l’équipe en communication institutionnelle et relation bailleurs

  • Soutenir l’élaboration de supports de communication interne et externe
  • Proposer des canaux et des outils d’information internes
  • Soutenir le spécialiste du développement de programme dans l’analyse des changements de stratégies des bailleurs de fonds suivis par le programme
  • Appuyer le responsable de l’unité technique dans l’organisation des visites de terrain et accompagner les visites de terrain si nécessaire

Salaire

Chez HI, les conditions de départ sont à la hauteur de votre engagement et adaptées au contexte de votre mission. Une attention particulière est portée aux questions de santé et à votre situation personnelle :  https://hi.org/fr/travailler-chez-hi

Pour connaître notre parcours d’intégration et de formation, et notre politique de mobilité, cliquez ici : https://hi.org/fr/integration-developpement-des-competences-

  • Contrat International de 6 mois à compter idéalement du 14/01/2024
  • Le contrat international permet une couverture sociale adaptée aux besoins de chacun
    • Assurance chômage prélevée uniquement pour les ressortissants de l’UE
    • Assurance retraite
    • Couverture santé, rapatriement, prévoyance prises en charge par HI et par l’employé
  • Salaire : à partir de 2346 € brut/mois
  • Perdiem : 921,32 $ net/mois – versé en USD sur le terrain
  • Congés payés: 25 jours par an ;
  • R&R : 5 jours tous les 3 mois
  • Poste :  non accompagné

Si vous êtes résident(e) dans le pays : package local

Comment postuler

Uniquement en ligne en joignant CV et Lettre de motivation via le lien suivant :

http://www.jobs.net/j/JxdgaLKJ?idpartenaire=142

Les candidatures sont traitées de façon continue, n’attendez pas pour postuler !

Seules les candidatures retenues seront contactées.

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins du Monde - Dokters van de Wereld
Site web : https://www.medecinsdumonde.be
Lieu de l'emploi : Bukavu /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion de projet
Date de publication : 22/11/2023
Date limite : 10/12/2023

Profil

PROFIL REQUIS - Profil international

ESSENTIEL
Etudes/formation et expérience
  • Master en : sciences politiques, développement, management, juridique,...
  • Minimum 5 ans d’expérience dans une fonction de coordination générale/chef de mission en ONG internationale, idéalement sur les thématiques santé et protection.
  • Expérience réussi de gestion de projets en zone de crise/ conflits, contexte sécuritaire volatile.
Compétences techniques
  • Excellent sens de l’organisation et de la planification stratégique et opérationnelle.
  • Fortes capacités rédactionnelles et analytiques.
  • People management : solide capacité à animer une équipe de collaborateurs directs et indirects, incluant les partenaires, et à mobiliser les compétences dans un environnement multiculturel.
  • Maîtrise du package Office.
  • Maîtrise du français, excellent niveau de communication écrite ou oral en anglais.
Compétences transversales et attitude
  • Excellente capacité à travailler sous pression dans un environnement complexe et instable.
  • Écoute, esprit d’équipe, communication efficace et efficiente avec autrui.
  • Diplomatie, négociation et gestion des relations institutionnelles.
  • Réactivité, anticipation, capacité à prendre des initiatives.
  • Intérêt pour les domaines d’intervention et adhérence aux valeurs de l’organisation.
ATOUTS
  • Expérience sur les thématiques santé et protection
  • Expérience MDM
  • Expérience en RDC/RCA ou autre pays en Afrique centrale

Description

QUI SOMMES NOUS ?

Médecins du Monde est une ONG internationale de développement médical faisant partie d'un réseau international. Nous fournissons une assistance médicale aux groupes vulnérables, en Belgique et dans le reste du monde. Nous voulons une couverture universelle de santé où chaque personne a accès aux soins, sans obstacles (financiers, culturels, géographiques, etc.).
En Belgique et dans le monde, nos projets se destinent à toutes les personnes qui n'ont pas ou plus d'accès aux soins de santé. En particulier, ils se structurent en cinq axes : les personnes en marge de la société (personnes sans-abri, sans papier, usagères de drogues, travailleuses du sexe, etc.) ; les enfants en situation de vulnérabilité ; les femmes ; les personnes migrantes ou déplacées et les victimes de crises ou de conflits.
Pour mener à bien notre mission, nous nous basons sur trois piliers :
  • Soigner : donner un réel accès aux soins aux populations.
  • Changer : plus qu'aider, nous voulons changer les choses à long terme.
  • Témoigner : nous ne restons pas silencieux. Grâce à notre expérience et notre présence sur le terrain, nous interpellons les pouvoirs (locaux, régionaux et (inter)nationaux) avec des faits, des chiffres et des réalités.
Nos projets suivent une série de valeurs communes à toute notre organisation : Justice sociale, Empowerment, Indépendance, Engagement, Equilibre.
 

CONTEXTE

Au Sud-Kivu, nous intervenons sur un programme de Santé et Droits sexuels et reproductifs à Bukavu et à Uvira. Dans les territoires de Kabare et de Kalehe, nous implémentons une approche « One Health » qui vise la coordination des acteurs de la santé humaine, animale et de l’environnement.
Par ailleurs, MdM BE exécute un projet d’intervention multisectorielle au profit des personnes vulnérables et affectées par les conflits dans les zones de santé d’Itombwe et de Minembwe.
Actuellement, un ensemble de 4 projets sont en cours dans la province du Sud Kivu :
  • 2 projets de développement : un projet SDSR (Santé Droits Sexuelle et Reproductive) à Bukavu et Uvira et un projet One-Health à Kabaré
  • 2 projets humanitaires en zone de conflit (ZS à Itombwe et Minembwe ; ZS à Nundu)
Nos bailleurs principaux en RDC sont : BHA, ECHO, MAE France, DGD Développement, DGD humanitaire, DDC
L’équipe de MdM Belgique se compose d’environ 180 staff. Ce rôle assurera la supervision d’un staff de 7 personnes.
 

L’ESSENTIEL

Sous la supervision du Desk au Siège, vous êtes responsable du développement et de la gestion de la mission. De ce fait, vous contribuez à la conception des programmes et, afin de garantir la mise en œuvre de la stratégie opérationnelle de MdM dans le Pays, vous êtes responsable :
  • des relations avec les bailleurs et autorités nationales
  • de la gestion du budget
  • de la sécurité
  • des opérations et
  • du développement d'une équipe motivée et professionnelle.
 

PRINCIPALES TACHES et RESPONSABILITES

En tant que Responsable de la mission : coordonner l’ensemble des activités de la mission via une utilisation efficiente des ressources et dans le respect des procédures internes/bailleur afin de garantir le déroulement optimal des activités en lien avec la stratégie opérationnelle MdM
Exemples de tâches :
Coordination et développements de programme :
  • Produire les Stratégies Institutionnelles Pays, les plans d’actions annuels et budgets et veiller à leur adhésion par les équipes
  • Superviser les Coordinateurs de Projets dans le respect de l'éthique, des principes et des engagements MdM
  • Proposer et mettre en œuvre de nouveaux projets, partenariats, modes opératoires, actions de plaidoyer, missions exploratoires ainsi que des ajustements ou réorientations, rendus nécessaires par l’analyse des résultats et/ou contextuelle
  • Négocier et suivre les protocoles et accords cadre, les autorisations officielles, avec les autorités compétentes nationales/locales, les MOU et accords de partenariats avec les autres acteurs d'exécution
Gestion :
  • Contribuer à veiller au bien-être des membres du personnel
  • Garantir le respect par les différents coordinateurs de l’ensemble des procédures internes de MdM BE (Log, RH, Finance…)
  • En étroite coordination avec le Coordinateur RH, définir l'organisation générale de la mission et de son organigramme.
  • Organiser les réunions de coordination et maintenir une coopération efficace entre tous les services/ départements
  • Effectuer personnellement les briefings-débriefings (dont les aspect Sécurité) des coordinateurs et des visiteurs
Recherche de fonds et reporting :
  • Établir et développer des contacts réguliers avec les partenaires financiers
  • Recherche active de nouveaux financements (contacter les bailleurs localement, proposer des stratégies à adopter à l’égard de bailleurs potentiels)
  • Assurer le suivi des dossiers de financement, superviser la production de propositions de financement, de rapports intermédiaires et finaux dans le respect des échéances
  • Superviser et coordonner les missions d’audits externes/internes
Communication interne :
  • Agir en tant que point de contact avec le Desk du siège
  • Assurer la communication interne entre les différentes parties impliquées dans les missions (différents services de la mission, membres des équipes pays, personnel siège)
  • Veiller à la bonne organisation des back-up et à la délégation de pouvoirs
Représentation :
  • Assurer une interaction régulière, le partage d'informations et la collaboration avec d'autres acteurs humanitaires dans le pays (agences des Nations Unies, ONGI, ONG locales), et en particulier avec les organisations médicales ayant des programmes similaires
  • Représenter MdM BE auprès des autorités nationales et assurer une communication régulière avec les parties prenantes du pays
Sécurité :
  • Analyser et anticiper la situation sécuritaire, en collaboration avec le coordonnateur logistique, prendre les mesures nécessaires pour garantir la sécurité́ des personnes et des biens de la mission
  • Définir, et mettre à jour les règles de sécurité (i.e Guide Sécu) et garantir leur application par l’ensembles des équipes sur la mission
  • Gérer en collaboration avec le siège tout incident de sécurité affectant le personnel et les actifs de MdM
En tant que Responsable d’équipe : coordonner le travail et les tâches des différents Coordinateurs sous votre responsabilité́ directe afin de garantir un cadre de travail optimal en fonction des moyens et priorités de la mission
Exemples de tâches
  • S'assurer du respect des procédures administratives par les membres de l’équipe
  • Identifier les besoins en ressources humaines des postes de coordinateurs, participer au processus de recrutement
  • Encadrer, fixer les objectifs individuels, effectuer les évaluations, organiser les back-up congé du staff et, le cas échéant, prendre les mesures disciplinaires en collaboration avec le département RH
  • Identifier les besoins de formation (coaching, formation continue, conférences… )
  • Garantir le classement, l’archivage de la documentation, et la sécurité des données produites par la mission

NOUS OFFRONS – Profil international

  • Un cadre de travail dynamique et international avec un soutien rapproché depuis le siège de MdM-BE à Bruxelles ;
  • Une mission de terrain au cœur des activités de Médecins du Monde ;
  • Contrat expatrié à durée déterminée (CDD) 12 mois.
  • Conditions salariales : 3925,49 € Brut (5 années d’expérience), 4125,72 €. (10 années d’expérience) ; Perdiem 635 €. Expérience pertinente reconnue. Selon votre résidence fiscale, il se peut qu’un précompte soit déduit.
  • Statut famille possible, mais pas d’école internationale à proximité
  • Lieu de mission : Bukavu (Sud Kivu)
  • Prise de poste : Janvier 2024.

INTERESSE.E ?

Merci d'adresser votre candidature d'ici le 10 décembre 2023
MdM-BE ne demande aucune participation financière dans les recrutements.
Nous nous réservons la possibilité de finaliser un recrutement avant la date de clôture de réception des candidatures.
MdM-BE s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations. Nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées, elles seront traitées de façon confidentielle. Dans le cadre de la présente candidature, vos données sont conservées pour une durée de 6 mois. Seules les personnes habilitées par notre Charte de confidentialité Générale pourront accéder à vos données à des fins strictement internes.

Détails de l'annonce

Organisation : APEFE
Site web : https://www.apefe.org
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Fichier : File ap-rdc-2023.docx
Type d'emploi : Contrat à durée indéterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Direction
Date de publication : 22/10/2023
Date limite : 22/10/2023

Profil

Conditions préalables :

  • Être ressortissant d'un Etat de l'Union européenne ;
  • Avoir une expérience avérée de minimum 10 ans dans la gestion de Programmes de développement, de préférence en liaison avec un ou plusieurs secteurs d’intervention prioritaires en Afrique, de préférence en RDC, dont 5 ans en tant que chef de projet ;
  • Être titulaire d'un diplôme de Master reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles ;
  • Avoir un casier judiciaire vierge.

Qualifications et compétences requises (Profil préférentiel) :

  • Qualifications, compétences avérées et/ou ou expériences équivalentes en ingénierie de formation et/ou de développement durable dans les secteurs prioritaires éducation/formation, développement rural, entrepreneuriat, genre…) ;
  • Large expérience dans le domaine de la coopération au développement, principalement acquise sur le terrain. Une expérience en Afrique en général et en Afrique Centrale est un atout ; 
  • Intérêt pour l’éducation-formation associée aux TIC, l’insertion emploi, l’auto-emploi, l’entrepreneuriat ;
  • Compétences avérées en matière de gestion de ressources financières et de planification budgétaire ;
  • Maîtrise de l’approche « Programme » et des principes de la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide, de la Gestion du Cycle de Projet et des méthodes de gestion basées sur les résultats ;
  • Expérience avérée en suivi & évaluation et en gestion des risques ;
  • Une expérience avérée en programmation et formulation de projets de coopération sont est un atout considérable ;
  • Connaissance approfondie du système institutionnel belge et de l’organisation des différentes administrations communautaires, régionales et fédérales ;
  • Connaissance approfondie de l’organisation de la coopération belge au niveau fédéral et des entités fédérées, de l’Union Européenne ainsi que des grandes institutions multilatérales ;
  • Capacités de négociation et de diplomatie effectives ;
  • Capacités avérées de gestion du changement, de coordination, de conciliation et d’animation d’équipes pluridisciplinaires, avec une bonne capacité d’écoute et de dialogue interculturel, en cherchant à optimiser la coopération avec les parties prenantes ;
  • Aptitudes au transfert de compétences, au renforcement des capacités « on the job » des acteurs du Programme ;
  • Aptitude avérée à la communication orale et écrite ;
  • Esprit de synthèse et excellente capacité rédactionnelle en français ;
  • Maîtrise des TIC et des outils courants de bureautique avec une excellente maîtrise des tableurs (Excel ou équivalent) ;
  • Autonomie et capacité à apprendre par soi-même ;
  • Sensibilité et de préférence expérience avérée en matière d’équité et de parité des genres, de préservation de l’environnement et d’adaptation aux changements climatiques.

Description

L’ APEFE mobilise ses ressources et son expertise au service des pays du Sud pour le renforcement de leurs capacités à mettre en œuvre leur politique de développement dans les secteurs de l’Éducation, de l’Agriculture et de l’Environnement, de la Santé, de la Gouvernance et du secteur privé.

Dans le cadre de son programme 2022-2026 en République Démocratique du Congo (RDC), l’APEFE recrute un.e Coordonnateur.trice pays spécialisé.e en relations internationales/sciences politiques et en gestion de projets pour son bureau APEFE à Kinshasa. La personne (H/F) recherchée assurera à la fois la coordination stratégique du portefeuille d’interventions de l’APEFE en RDC, et l’administration du programme « MBIZIAKU » / Appui au développement d’une filière piscicole performante, inclusive et durable dans la Province du Kongo-Central.

Lieu d'affectation : Kinshasa (RDC), avec missions régulières à Mbanza-Ngungu, Province du Kongo-Central, siège opérationnel du Programme Mbiziaku et dans d’autres provinces d’intervention de l’APEFE en RDC

  • Durée de l'engagement : CDI avec un ordre de Mission du 01.11.2023 au 31.12.2026
  • Date limite de candidature : 22 octobre 2023 à minuit (H-Bruxelles)
  • Salaire: Barème APEFE
  • Niveau de carrière: Manager / Directeur (plus de 10 ans d'expérience utile)
  • Niveau d’étude: Master
  • Temps plein (38 h/s)

 Contexte :

Les programmes que l'APEFE met en œuvre pour la période 2022-2026 sur financement de la Coopération belge au Développement sont :

  • En partenariat avec le Ministère de la Pêche et l’Élevage (MINPEL), l’appui au développement d’une filière piscicole performante, inclusive et durable “MBIZIAKU” (“Ton poisson” en langue Kikongo) qui vise à améliorer la production et les revenus des producteurs piscicoles et autres acteurs de la filière "poisson" de la province du Kongo-Central, en particulier des femmes et des jeunes.
  • En partenariat avec le Ministère de l’Agriculture (MINAGRI), l’appui au développement d’une filière maraîchère performante, inclusive et durable “BUTAMU BWA DJEMBE” (“Le bénéfice de la houe » en langue swahili) qui vise à améliorer la production et les revenus des producteurs agricoles et autres acteurs de la filière "maraîchage" de la province du Haut-Katanga, en particulier des femmes et des jeunes.
  • En partenariat avec le Ministère de l’Education Primaire, Secondaire et Technique (MEPST) et des organisations de la Francophonie (OIF-AUF), l'appui à l'Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) en vue d’améliorer le rendement des élèves dans cinq provinces du « Grand » Katanga et au Kasaï Oriental, grâce à un enseignement de qualité et inclusif, via le renforcement des compétences linguistiques et pédagogiques des enseignants ciblés moyennant la mise en place d’un dispositif de formation à distance et semi présentiel.

En complément aux financements de la DGD, l'APEFE met en œuvre d'autres projets sur base de financements alternatifs.

L'APEFE participe actuellement, en consortium avec TRIAS et la SOFEPADI, à la mise en œuvre du projet « MOBALI po na MWASI » (« l’homme au service de la femme » en langue lingala) qui vise à « l´adoption d´une nouvelle approche des masculinités transformatrices au sein des populations rurales (hommes, femmes et jeunes/enfants) et leurs organisations locales, comme élément déclencheur important pour améliorer l’autonomisation des femmes, le leadership féminin et l’égalité de genre ».

Descriptif de la mission :

Le.la Coordonnateur.trice du bureau APEFE en RDC sera chargé.e de la coordination stratégique de l'ensemble des interventions de l'APEFE en RDC et de jouer le rôle d'interface entre le siège de l'APEFE et les partenaires du Sud et du Nord. En outre, il/elle aura la mission d’assurer le pilotage stratégique du programme Mbiziaku et d’en superviser à partir de Kinshasa, la mise en œuvre opérationnelle par l’équipe technique basée à Mbanza-Ngungu.

Tâches et responsabilités :

Les tâches et les responsabilités du/de la coordinateur.trice couvrent 3 champs : stratégique, relations publiques et gestion de la connaissance, opérationnel.

Volet stratégique :

  • Organise la veille stratégique et prospective dans les secteurs concernés en restant à l’écoute de toute information susceptible de contribuer à l’amélioration des programmes sectoriels ;
  • Assure une réflexion prospective sur le développement de nouveaux programmes et partenariats ;
  • Veille à l'alignement permanent des programmes sur les Objectifs du Développement durable des Nations Unies (ODD), ainsi qu'à l'alignement sur les stratégies nationales de la RDC ; 
  • Veille à la cohérence des programmes avec le cadre stratégique commun de la coopération belge pour la période 2022-2026 ainsi qu’avec les politiques belges de développement (au niveaux fédéral et fédérés), européennes et internationales ;
  • Participe au tissu des opérateurs, acteurs et partenaires en développant des réseaux, synergies et complémentarités ainsi qu’aux différents groupes de coordination inter bailleurs dans les secteurs des programmes ;
  • Recherche des opportunités de partenariats et cherche à identifier des financements complémentaires pour renforcer l’impact des programmes ;
  • En tant que de besoin, identifie et propose le positionnement stratégique du programme (réorientation, développement de nouveaux partenariats…) ;
  • Contribue à la cogestion stratégique du programme avec les partenaires au sein des Unités de Gestion des Programmes et des Comités de Pilotage ;
  • Participe activement au suivi du Cadre Stratégique Commun élaboré par les acteurs belges de la coopération non-gouvernementale, et à l’animation des cibles pour lesquelles l’APEFE s’est positionné en tant que référent ou sous-référent (éducation, entrepreneuriat, genre…).

 

Volet Relations publiques / Communication/Gestion de la Connaissance :

  • Contribue à et coordonne la communication interne et externe de l’APEFE en veillant au développement et à la continuité de sa visibilité dans une dynamique de communication pour le développement en collaboration avec le.la chargé.e de communication ;
  • Participe activement à l’animation entre les partenaires en droite ligne avec l’orientation C4D, notamment en collaborant étroitement avec les ACNG belges dans le cadre du CSC, des dialogues stratégiques avec la DGD et/ou le bureau Enabel en RDC ;
  • Représente l’APEFE au sein de tout espace local de coordination ou de concertation des acteurs notamment le forum des acteurs belges ;
  • Intègre la gestion des connaissances en valorisant la capitalisation des acquis et des expériences et en participant activement à l’apprentissage collectif dans le cadre du CSC ;
  • Contribue au processus d’apprentissage interne de l’APEFE en participant aux réflexions thématiques interpays - siège.

Volet opérationnel :

  • Veille au respect des conventions de partenariat des programmes dont il/elle a la charge ;
  • Coordonne la planification annuelle, trimestrielle et mensuelle des activités des programmes et des dépenses y afférents ;
  • Contribue à la coordination de la mise en œuvre et du suivi du cycle des programmes dont il a la charge ;
  • Contribue, avec les partenaires, de manière participative et formative au suivi, à l’évaluation et à la régulation de la mise en œuvre des activités et sous-activités des programmes sectoriels concernés ;
  • Contribue à la gestion participative et dynamique des activités en favorisant l’implication et l’intégration des bénéficiaires et acteurs locaux dans le processus de gestion et de mise en œuvre des programmes sous sa responsabilité ;
  • Veille à la qualité du partenariat et contribue à mettre en place les conditions relationnelles nécessaires et favorables à l’atteinte des résultats ;
  • Veille à la bonne gouvernance des programmes en qualité de membre du Comité de pilotage (voix consultative et/ou mandaté pour représenter l’APEFE) et du Comité technique de suivi et participe aux prises de décision de ces instances ;
  • Contribue au renforcement des capacités de gestion, coordination et pilotage des partenaires locaux appuyés ;
  • Contribue de manière participative et formative la gestion efficace et efficiente des personnels affectés aux programmes et à la cohérence de l’action de l’ensemble du personnel APEFE (coopérants et experts, expatriés ou locaux) sur lequel il a autorité ;
  • Assure de manière participative et formative la gestion efficace et efficiente des ressources matérielles et financières ;
  • Supervise la gestion comptable et l’administration financière ;
  • Assure la mise en place des dispositifs de M&E, apprentissage, gestion des connaissances du programme ;
  • Est responsable de la gestion des risques des programmes et du bureau local de l’APEFE en RDC ;
  • Est responsable des opérations de lancement des programmes et des opérations de clôture de ceux-ci (communication, capitalisation, clôture financière, RH, administrative…) ;
  • Est responsable de la qualité du rapportage et du suivi de la progression des indicateurs.

 

Comment postuler

Les dossiers complets de candidature composés d’un curriculum vitae, d’une lettre de motivation, de la copie du diplôme, d’un extrait du casier judiciaire, doivent être adressés à Madame Pascale Delcomminette, Administratrice Déléguée de l’APEFE, par courriel à candidatures@apefe.org  avec l’objet « AP-RDC-2023 » avant le lundi 22 octobre 2023 à minuit (Bruxelles).

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : https://jobs.enabel.be/job/Kinshasa-Coordinateur_rice-Infrastructures/969434001/
Adresse email : humres@enabel.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Coordination
Date de publication : 10/08/2023
Date limite : 31/08/2023

Profil

Master avec de l'expérience internationale pertinente

Description

Coordinateur.rice Infrastructures

  (h/f/x) – République Démocratique du Congo

 

 

Enabel est l’Agence belge de développement. Elle exécute la coopération gouvernementale belge. L’Agence met également en œuvre des actions pour d’autres organisations nationales et internationales. Avec ses partenaires belges et internationaux, Enabel fournit des solutions pour relever des défis mondiaux urgents - le changement climatique, l’urbanisation, la mobilité humaine, la paix et la sécurité, les inégalités sociales et économiques - et pour promouvoir la citoyenneté mondiale. Avec 2000 collaborateurs et collaboratrices, Enabel gère quelque 170 projets dans une vingtaine de pays, en Belgique, en Afrique et au Moyen-Orient.

 

Contexte

La République Démocratique du Congo (RDC) est le pays partenaire le plus important de la coopération gouvernementale belge. Enabel y compte plus de trois cent cinquante salarié.es, dont une cinquantaine d’expatrié.es. 

 

Un nouveau programme de coopération entre la Belgique et la RDC 2023-2027 est actuellement en train de se lancer. Celui-ci vise en priorité la réduction de la pauvreté, l’égalité des genres et l’autonomisation. Il a également pour objectif de contribuer à l’amélioration dans les domaines de la lutte contre le changement climatique, de l’éducation et de la santé. 

 

Les projets Infrastructures du portefeuille 2023-2027 seront essentiellement des projets de constructions qui devront intégrer une approche holistique (études ; construction et aménagement extérieur ; eau ; énergie ; digitalisation ; équipements ; mobilisation communautaire ; gestion & maintenance) et respectueuse de l’environnement (respect des principes bioclimatiques et valorisation de l’utilisation de matériaux locaux).

 

Dans ce contexte, Enabel recherche activement un.e Coordinateur.rice Infrastructures disposant de capacités multidisciplinaires et capable de coordonner des activités dans les domaines de l’accès à l’eau, l’accès à l’énergie et du désenclavement (transport multimodal) en faisant appel à d’éventuelles expertises complémentaires.

 

Description de la fonction

En tant que Coordinateur Infrastructures, vous rapporterez au Country Portfolio Manager, vous serez responsable d’une équipe de 3 expert.e.s techniques et vous coordonnerez la mise en œuvre des activités dans les domaines de la construction, de l’accès à l’eau/énergie et du désenclavement en faisant appel à d’éventuelles expertises complémentaires.

 

Responsabilités :

 

  • Vous êtes responsable de la bonne exécution des infrastructures dans chaque province (contenu, planning, budget, qualité) et veillez au respect de la stratégie pays pour les infrastructures ; 
  • Vous coordonnez la réalisation des activités infrastructures avec les chefs de projet et les ingénieurs de terrain afin d’atteindre les objectifs des projets ; 
  • Vous appuyez les personnes identifiées pour diriger le processus de changement ; 
  • Vous contribuez au renforcement des capacités des équipes Enabel dans le domaine des infrastructures  ; 
  • Vous coordonnez le processus d’apprentissage sur la manière dont une intervention contribue au développement d’un secteur ; 
  • Vous dirigez l’équipe placée sous votre responsabilité hiérarchique ; 
  • Vous vous assurez que les informations pertinentes sur les résultats sont disponibles pour le monitoring et l’évaluation afin de permettre le suivi de la performance, la prise de décision, l’apprentissage et le reporting. 

 

Votre profil

Niveau de formation requis

  • Master, Master avancé ou Doctorat en architecture, ingénierie civile (ou équivalent).

Expériences requises

  • Au moins 10 ans d’expérience pertinente dans le pilotage de projets d’infrastructures ;
  • Au moins 5 ans  d’expérience internationale (c’est-à-dire dans le secteur du développement international et en dehors de son pays d’origine) ;
  • Expérience pertinente en matière de marchés publics (préparation de dossiers d’appels d’offres complets, suivi/exécution/réception) ; 
  • Expérience en techniques de construction durable, innovante et respectueuse de l’environnement ;
  • Expérience en tant que responsable d’équipe.

Compétences et connaissances requises

  • Connaissance approfondie des méthodologies de gestion de projet; 
  • Très bonnes compétences en leadership; 
  • Vous êtes orienté.e vers les résultats ;
  • Compétences en monitoring et évaluation; 
  • Gestion des connaissances et capitalisation ;
  • Capacités d’écoute, de négociation et de communication; 
  • Capacité à utiliser les nouvelles technologies en vigueur dans le domaine ;
  • Une connaissance des difficultés/challenges liés aux constructions en RDC est un atout; 
  • Une connaissance du secteur de l’énergie et de l’eau en RDC est un atout; 
  • Connaissance des théories de changement et autres outils d’appréhension de la complexité ;
  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu de la langue de travail de la RDC et du contexte international dans lequel vous travaillerez, une excellente connaissance du français et de l’anglais est donc exigée.

Vous vous engagez à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

 

Nous vous offrons

 

  • Une fonction variée et enrichissante dans un environnement international. Vous êtes engagé.e au sein d'Enabel dans la fonction de "Expert.e en leadership stratégique".
  • Un contrat de 54 mois basé à Kinshasa avec des déplacements fréquents dans les différentes zones d’interventions.
  • Un package salarial comprenant le salaire mensuel brut correspondant à nos barèmes (classe 7), ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié.e au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement, d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc.
  • En cas d’expatriation sans les membres de la famille (personnes à charge), jusqu’à 6 billets d’avion aller-retour supplémentaires par an vers le pays d’origine ou toute autre destination (plafonnés suivant le règlement d’Enabel).

Les différents montants varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction et la composition familiale.

 

Cette publication peut donner lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de 3 ans pour toute fonction similaire.

 

Nos postes vacants sont ouverts à toute personne qui remplit les conditions décrites dans les offres d’emploi. Enabel s’engage en faveur de l’égalité des chances et de la diversité au sein de son personnel. Nous ne faisons pas de discrimination fondée sur le genre, l’origine, l’âge, la religion, l’orientation sexuelle, le handicap ou tout autre facteur que les compétences.

 

Intéressé.e?

 

Postulez, au plus tard le 31/08/2023, ici et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation.

 

Seules les candidatures introduites via le lien ci-dessus seront prises en considération. 

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins Sans Frontières - Artsen Zonder Grenzen
Site web : https://www.msf.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Informatique
Date de publication : 10/08/2023
Date limite : 14/09/2023

Profil

PREREQUIS 

Formation & Expérience 

  • Master en Science de l’information ou informatique ou équivalent par expérience 
  • Minimum 3 années en analyse de données et création de tableaux de bord 
  • Minimum 3 années d’expérience en ingénierie des données et en gestion du cycle de vie des logiciels 
  • Experience de minimum 2 ans en PowerBI  
  • Expertise, avec au minimum un projet crée, déployé et analysé, avec des outils de collecte de données mobiles tels que Kobo ou Activity Info 

Compétences 

  • Capacité à travailler avec des données complexes et à les rendre compréhensibles 
  • Solide connaissance des concepts d'intégration et de qualité des données 
  • La connaissance de Talend ou de la suite Azure Data (Azure Data Studio, Azure Data Factory) est un plus 
  • Capacité à transmettre clairement des idées et à collaborer efficacement avec les autres 
  • Solides compétences en travail d'équipe et en communication, y compris la capacité à travailler efficacement avec une équipe à distance 
  • Autonome avec un esprit d'équipe et une capacité à travailler de manière indépendante 
  • Capacité à travailler avec des données complexes et à les rendre compréhensibles 
  • Solide connaissance des concepts d'intégration et de qualité des données 
  • Intérêt et motivation envers le monde humanitaire et MSF 

Langues 

  • Maîtrise orale et écrite du Français et de l’Anglais 

Description

Vous êtes passionné par les données ? Vous avec de l’expérience en analyse de données et création de tableaux de bord, en ingénierie des données et en gestion du cycle de vie des logiciels et avec Power BI ? Rejoignez-nous et faites une différence en aidant MSF à fournir des soins de santé de qualité aux personnes dans le besoin dans la région d’Afrique centrale. 

CONTEXTE 

L'unité des technologies de l'information et de la communication (TIC) de MSF OCB (Centre opérationnel de Bruxelles) fournit des services TIC aux équipes sur le terrain de MSF (environ 6000 utilisateurs) dans environ 40 pays du monde et à environ 500 utilisateurs au siège de Bruxelles. Dans un paysage numérique en évolution rapide, l'unité des TIC de l'OCB est une équipe axée sur le terrain et inspirée par les personnes, et notre vision est de "fournir à MSF les moyens numériques pour améliorer notre impact humanitaire et médical". L'objectif est de fournir et de soutenir MSF avec un "écosystème numérique adapté, fiable et sécurisé, qui réponde aux besoins opérationnels et organisationnels de MSF" et de faciliter l’adoption de nouvelles façons de travailler plus efficacement en renforçant la collaboration transversale entre les départements fonctionnels, favorisant l'exploration et l'innovation. 

Au sein de l'unité TIC, l'équipe de gestion et de l'analyse de données (majoritairement localisée à Bruxelles) déploie une stratégie “Data Mesh” pour permettre une utilisation plus efficace et plus efficiente des données MSF. L’équipe est le centre d’expertise sur les sujets d’intégration, de gouvernance et d’analyse de données.  

En tant qu’ingénieur de données régional au sein de cette équipe, vous vous concentrez sur les activités opérationnelles au Burundi, au Cameroun, en République centrafricaine et en République démocratique du Congo. Basé à Kinshasa, vous passez 60% du temps dans ces pays (à la fois au niveau des projets et des coordinations) pour recueillir et répondre aux besoins opérationnels de nos différentes activités (médicales, logistiques, supply, finances, ressources humaines, ...). Vous collaborez avec notre expert régional TIC, basé à Kinshasa, pour proposer des solutions adaptées aux contraintes de ces pays et de la région. 

Tirant des enseignements de cette région, vous contribuez, avec l’équipe de gestion et de l'analyse de données, à poser les bases d'un véritable changement chez MSF en matière de gestion des données, en comblant les lacunes entre les pratiques de données actuelles et les tendances modernes en matière de données. 

RESPONSABILITES 

Analyste de données : 

  • Analyser et interpréter des ensembles de données complexes provenant de différentes sources afin d'identifier des tendances et des schémas pouvant éclairer la prise de décision opérationnelle. 
  • Développer et maintenir des tableaux de bord et des rapports régionaux à l'aide de Power BI, en veillant à l'exactitude et à l'exhaustivité des données. 
  • Collaborer avec les équipes opérationnelles régionales pour fournir des informations et des recommandations basées sur l'analyse des données. 
  • Former les utilisateurs à l’utilisation des technologies d’analyse de données. 

Ingénieur de données : 

  • Concevoir et mettre en œuvre des systèmes et des processus de collecte de données, en veillant à la cohérence et à la qualité des données  
  • Développer et maintenir des solutions d'intégration et de qualité des données pour améliorer l'exactitude et l'exhaustivité des données utilisées pour la prise de décision. 
  • Travailler avec d'autres parties prenantes en matière de données et des experts de domaine pour concevoir et mettre en œuvre des solutions de données adaptées à leurs besoins. 
  • Former les utilisateurs à l’utilisation des technologies de manipulation de données 

Détails de l'annonce

Organisation : RCN Justice & Démocratie
Site web : https://www.rcn-ong.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Fichier : PDF icon 202308_coordo_consortium_parjii.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Coordination
Date de publication : 07/08/2023
Date limite : 27/08/2023

Profil

Savoir

  • Diplôme universitaire en droit /sciences politiques /sciences sociales/ gestion de projets de développement (minimum 5 années validées au niveau universitaire).

Savoir-faire

  • Expérience professionnelle confirmée dans le même type de poste dont minimum 2 ans en coopération au développement en situation d’expatriation - obligatoire ;
  • Maîtrise du cycle de projet et de la gestion axée sur les résultats avec des compétences avérées en matière de suivi/évaluation de projets - obligatoire ;
  • Connaissance des enjeux de la justice dans les pays fragiles (corruption, justice informelle, crimes internationaux, détention…), la sensibilité à une approche sociologique et/ou anthropologique étant un atout ;
  • Maitrise des logiques budgets d’un projet subventionné par un bailleur institutionnel ;
  • Français lu/écrit/parlé obligatoire ;
  • Expérience avérée dans l’écriture de rapports bailleur de qualité;
  • Capacités d’analyse politique, de conceptualisation ;
  • Une expérience préalable en RDC est un atout.

Savoir-être

  • Esprit de synthèse ;
  • Approche transversale du management, polyvalence et orienté résultats ;
  • Autonomie ;
  • Capacité à fédérer des équipes ;
  • Fluidité dans les relations humaines, sens de la relation institutionnelle et de la diplomatie ;
  • Dynamisme et engagement ;
  • Curiosité et ouverture d’esprit à l’égard des cultures du pays ;
  • Aisance rédactionnelle ;
  • Capacité à travailler en situation de stress.

Durée: RCN Justice & Démocratie propose un contrat à durée déterminée de 1 an (renouvelable).

Quand : Prise de poste souhaitée le plus rapidement possible (briefing du siège de Bruxelles en présentiel ou à distance).

Lieu : Kinshasa, RDC, avec fréquents déplacements dans le pays.

Conditions : salaire compétitif pour le secteur + prise en charge globale (billet d’avion, indemnité de logement, assurances, mise à disposition d’un véhicule…) – poste non accompagné (pas de prise en charge de la famille).

Dossier de candidature

Une lettre de motivation et un CV doivent être adressés en français pour le 27 août 2023 au plus tard par email à l’adresse job@rcn-ong.be, en mentionnant «Coordo RDC PARJ II» dans l’objet du mail.

Il est demandé aux candidat.e.s de mentionner leurs disponibilités dans la lettre de motivation.

Des informations sur RCN Justice et Démocratie sont accessibles sur le site www.rcn-ong.be

Attention : Seuls les candidat.e.s retenu.e.s pour entretiens seront contacté.e.s. Merci de ne pas téléphoner.

Description

RCN J&D est une ONG belge qui mène depuis 1994 des projets de reconstruction de l’Etat de droit dans différents pays en transition ou en développement. L’organisation identifie le renforcement des principes et mécanismes de la justice comme vecteur essentiel pour le développement et la paix durables. Ses actions de soutien à la reconstruction du système judiciaire s’adressent tant aux opérateurs institutionnels qu’à la société civile. RCN J&D intervient actuellement en RDC, au Rwanda, au Burundi, au Burkina Faso, en Belgique et au Maroc (www.rcn-ong.be).  

Dans le cadre du programme PARJ II (Programme d’appui à Réforme de la Justice 2ème phase) 2022-2024, financé par l’Union Européenne sur base du 11ème FED, le Consortium constitué par RCN J&D (lead), ASF Belgique et TRIAL International, met en œuvre un projet ayant les objectifs suivants :

  • OS1: l’accès au droit et à une justice de qualité pour tous est amélioré
  • OS2: la lutte contre l’impunité et la protection des droits humains sont renforcées
  • OS3: la lutte contre la corruption est renforcée

Les actions du consortium sont mises en œuvre dans 4 zones : Kinshasa (Kinshasa avec des activités terrain et des activités centrales), Mbandaka (Equateur), Bunia (Ituri) et Tshikapa (Kasaï).

Dans l’optique de garantir la bonne poursuite de l’exécution du PARJ II, le Consortium recherche une/un Coordonnatrice-teur du Programme qui travaillera sous la supervision hiérarchique de RCN J&D, et sous supervision fonctionnelle du comité de direction du Consortium formé entre RCN J&D, ASF et TRIAL International.

Responsabilités

La.e Coordonnatrice-teur du Consortium est en charge, sous la responsabilité du comité de direction, du pilotage du programme PARJII dans son ensemble et notamment de la coordination des activités des partenaires, d’une dynamique partenariale efficiente et de la représentation officielle du Consortium.

A cet effet, elle/il a pour responsabilités spécifiques :

  • Établir et assurer le respect des normes de qualité du programme pour garantir que les activités du Consortium sont mises en œuvre selon les délais, le contrat bailleur et les plans convenus ;
  • Assurer le suivi et la mise à jour du plan de gouvernance du Consortium ;
  • Coordonner, en lien avec les ONG membres du Consortium, la planification globale, annuelle et trimestrielle de la mise en œuvre du programme et assurer sa cohérence ;
  • Coordonner le pilotage de la gestion des risques liés à la mise en œuvre du programme ;
  • Appuyer le Comité de Direction (stratégique) et animer les autres réunions programmatiques du Consortium pour la planification, le suivi de l’avancée du projet, l’identification des difficultés et la proposition de solutions ;
  • Récolter et partager toute information nécessaire et utile aux membres du Consortium dans l’avancée du PARJII (identification des synergies programmatiques, politiques, planification d’un plaidoyer politique commun au sein du Consortium et avec l’Assistance Technique UE + PARP III le cas échéant, partage des bonnes pratiques) ; favoriser la communication entre les partenaires ;
  • Conseiller le Consortium de toutes les opportunités pour accroître la « valeur ajoutée » découlant de l’approche du Consortium
  • Faire émerger et coordonner des activités communes entre les ONG membres du Consortium ;
  • Représenter le Consortium lors de rencontres régulières avec les acteurs suivants :
    • Le bailleur pour toutes les questions de communication programmatique 
    • L’Assistance Technique du PARJ II et la DUE (pour la partie PARJ II Convention de financement en dehors de la subvention), ainsi que le COPIL PARJ II Subvention et COPIL PARJ II Convention de Financement
    • Les maitres d’œuvre du PARP III (Programme police et sécurité, Enabel et COGINTA) des mêmes provinces
    • Les organisations des Nations Unies (MONUSCO, BCNUDH et PNUD)
    • Le Groupe Thématique Justice et Droits Humains (Gouvernement et PTF)
  • Assurer le reporting auprès du bailleur (consolidation des rapports narratifs et financiers sur base des rapports internes des ONG membres du Consortium en produisant une analyse qualitative des données de rapportage dans le respect des règles du bailleur, du contrat de subvention et du calendrier établi). S’assurer de la bonne qualité des rapports, narratifs et financiers, intermédiaires et finaux, et de leurs transmissions à temps par les membres du Consortium ;
  • Réaliser l’analyse budgétaire du programme et en partager les éléments pertinents et d’attention avec les ONG membres du Consortium ;
  • Coordonner et s’assurer de la qualité du M&E en établissant, en collaboration avec les équipes du Consortium, le plan de M&E global du programme, en le déclinant annuellement, et en contribuant directement à la validation des outils de M&E développés par le Consortium pour garantir l’atteinte des résultats. Le cas échéant, proposer des outils de M&E pour des indicateurs transversaux aux membres du Consortium.

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins du Monde - Dokters van de Wereld
Site web : https://www.medecinsdumonde.be
Lieu de l'emploi : RDC, Sud Kivu, ville de Bukavu /
Type d'emploi : Autre
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion de projet
Date de publication : 21/07/2023
Date limite : 11/08/2023

Profil

PROFIL ATTENDU

Education et Compétences 

  • Diplôme universitaire de 2ème cycle (BAC + 5) en : médecine, statistique, sciences sociales, santé publique, gestion, protection ou autre discipline connexe.
  • Disposer d’un certificat valide en technique d’évaluation de projets humanitaires / de développement ou être membre ou affilié à une association d’experts en évaluation reconnue, est un atout.
  • Avoir une excellente maîtrise du français et de l’anglais.

Expérience

  • Expérience d’au moins 5 ans dans le travail dévaluation de projets multisectoriels notamment dans les secteurs santé (VBG, MHPSS), WASH, nutrition et protection.
  • Expérience avec des méthodes d'évaluation innovantes (qualitatives) et des méthodes d'enquête sociale (collecte de données, saisie, analyse), des entretiens semi-structurés et des discussions de groupe.
  • Expérience de terrain dans l’Est de la RDC, en particulier au Sud-Kivu (Hauts Plateaux de Fizi-Mwenga) serait hautement appréciée.
  • Expérience dans l’évaluation de projets financés par USAID/BHA.
  • Expérience de travail au sein de ou avec une ONG internationale.

Qualité et justification de la méthodologie

  • Proposition technique claire et adaptée au projet BHA 3/HP, basée sur la bonne compréhension des questions d’évaluation.
  • Description générale et pertinence de la méthodologie.
  • Présentation des outils proposés à chaque étape du processus d’évaluation.
  • Calendrier de travail cohérent avec la méthodologie et les délais escomptés.

Autres 

  • Avoir une maîtrise du swahili (la langue couramment parlée dans les zones d’intervention du projet) ou prévoir un traducteur dans son équipe.
  • La connaissance de certaines langues locales est appréciée.

Description

QUI SOMMES NOUS ?

Médecins du Monde est une ONG internationale de développement médical faisant partie d'un réseau international. Nous fournissons une assistance médicale aux groupes vulnérables, en Belgique et dans le reste du monde. Nous voulons une couverture universelle de santé où chaque personne a accès aux soins, sans obstacles.

En Belgique et dans le monde, nos projets se destinent à toutes les personnes qui n'ont pas ou plus d'accès aux soins de santé. En particulier, ils se structurent en cinq axes : les personnes en marge de la société, les enfants en situation de vulnérabilité, les femmes, les personnes migrantes ou déplacées et les victimes de crises ou de conflits.

Pour mener à bien notre mission, nous nous basons sur trois piliers :

  • Soigner : donner un réel accès aux soins aux populations.
  • Changer: plus qu'aider, nous voulons changer les choses à long terme.
  • Témoigner : nous ne restons pas silencieux. Grâce à notre expérience et notre présence sur le terrain, nous interpellons les pouvoirs (locaux, régionaux et (inter)nationaux) avec des faits, des chiffres et des réalités.

Nos projets suivent une série de valeurs communes à toute notre organisation : Justice sociale, Empowerment, Indépendance, Engagement, Equilibre.

 

CONTEXTE

À l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC), suite au conflit qui sévit depuis plusieurs décennies, l’accès aux soins des populations est gravement entravé, en raison d’un manque d’infrastructures et de personnels formés, des distances à parcourir pour atteindre les centres de santé ou encore de l’activisme de groupes armés.

MdM intervient principalement dans la province du Sud-Kivu. Nous y développons un programme quinquennal en santé et droits sexuels reproductifs (SDSR) dans les communautés de Bukavu et Uvira. Dans les territoires de Kabare et de Kalehe, nous implémentons une approche « One Health » qui vise la coordination des acteurs de la santé humaine, animale et de l’environnement, pour la prévention des maladies zoonotiques. Enfin, dans la zone de santé de Kalehe, nous fournissons une assistance psychosociale d’urgence aux sinistrés des catastrophes naturelles.

Le projet multisectoriel qui fait l’objet de cette évaluation consiste en une intervention d’assistance vitale (« Lifesaving ») destinée aux populations affectées par le conflit, en particulier aux plus vulnérables, à savoir les enfants âgés de 0 à 59 mois, les femmes en âge de procréer, les survivants/es de violences sexuelles et sexistes, et les personnes déplacées à risque de maladie, de malnutrition aiguë sévère et de problèmes de protection, dans 12 des 36 aires de santé des zones de santé d'Itombwe et de Minembwe.

Description de la consultance

L'objectif de cette évaluation est d'apprécier, à la fin de la troisième année du projet, la pertinence, l'efficience, l'efficacité, l'impact et la durabilité de l'intervention dans une perspective de responsabilisation et d'apprentissage auprès des bénéficiaires et des parties prenantes. Cette évaluation finale sera menée par un consultant externe qui devra également identifier les bonnes pratiques et fournir des recommandations pour des interventions similaires visant à renforcer la capacité des communautés et du système de santé à faire face aux chocs et aux crises.

Cette évaluation finale est une évaluation externe de performance. Les questions d'évaluation retenues sont alignées sur 4 des 5 critères d'évaluation de l'OCDE. Le critère de partenariat a été également sélectionné du fait que le partenariat était une dynamique organisationnelle importante de ce projet exécuté en consortium. Les questions d'évaluation ont été définies en tenant compte de la spécificité et de la logique de l'intervention ainsi que du contexte de mise en œuvre des activités.

Cette évaluation de performance sera basée sur une approche mixte qui implique la collecte de données quantitatives et qualitatives afin d'explorer les critères et questions d’évaluation mentionnées ci-dessus.

Les méthodes et outils de collecte proposés par le consultant devront être adaptés aux secteurs d’intervention, aux acteurs et parties prenantes consultés et à l’analyse escomptée. Les méthodes de collecte pourront être : des groupes de discussions, l’observation, des entretiens semi structurés, des enquêtes ménages ou toute autre méthodologie pertinente.

Cette évaluation s’étalera sur la période allant du 1er au 30 septembre 2023. Elle se déroulera dans la province du Sud Kivu, plus particulièrement dans 2 zones de santé ciblées.

Méthodologie

Le choix méthodologique proposé par le consultant devra reposer sur les points suivants :

  1. Prendre connaissance de la documentation du projet : il s’agit entre autres du « Technical Narrative », de la théorie du changement, des différents termes de référence et guides d’approche mis en place, des rapports d’enquête de baseline et de endline.
  2. Comprendre la théorie de changement et le cadre de résultats ainsi que les indicateurs y afférents : cette documentation sera fournie au consultant retenu et une séance avec l’équipe de MdM/PIN sera tenue pour une bonne compréhension.
  3. Intégrer la sensibilité au genre dans la méthodologie.

Un comité de pilotage composé des membres clés des équipes projet et des référents techniques des organisations accompagnera l’équipe de consultance dans cet exercice d’évaluation et aura la responsabilité de valider les différentes étapes et les documents qui produiront.

LIVRABLES

Sont attendus pour le 30 septembre 2023 :

  • Un rapport d’Inception / démarrage validé par le comité de pilotage.
  • Un document préliminaire présentant les premiers résultats, conclusions et recommandations est partagé avec le comité de pilotage.
  • Rapport d’évaluation (draft et final) est produit par le consultant incluant un résumé du rapport en français et anglais.
  • Compte rendu de la réunion de restitution est rédigé.
  • Les données brutes sont collectées.

Le rapport, qui sera produit en français, devra contenir un résumé / abstract en anglais.

 

EVALUATION DES OFFRES

La grille d’analyse suivante permettra à MdM d’évaluer les offres réceptionnées. L’organisation attribuera une certaine valeur à chaque critère. Sur base de l'évaluation de tous ces critères et tenant compte de la valeur attribuée à chacun, le marché sera attribué au soumissionnaire présentant l'offre la plus avantageuse.

  • Prix
  • Passage devant un panel
  • Education
  • Expérience
  • Approche méthodologique
  • Autres atouts

INTERESSE(E) ?

Le dossier de soumission doit comprendre :

  • Une offre technique comprenant le CV actualisé du consultant* et une description de l’approche méthodologique envisagée pour répondre aux questions et aux objectifs exposés ci-dessus
  • Une offre financière comprenant une proposition financière détaillée en EUR incluant notamment tous les frais envisagés**.

*Les CV du soumissionnaire indiquera clairement et de façon détaillée (organisation, type de prestations et période des prestations), ses expériences similaires.

**L’attention du soumissionnaire est attirée sur le fait que le prix total forfaitaire se rapporte à une mission, il y inclut les honoraires et les frais inhérents aux missions (frais de voyage, d’assurance et de séjour).

Médecins du Monde s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations. Nous ne demandons aucune participation financière lors de nos recrutement.
Nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées, elles seront traitées de façon confidentielle. Dans le cadre de la présente candidature, vos données sont conservées pour une durée de 6 mois. Seules les personnes habilitées par notre Charte de confidentialité Générale pourront accéder à vos données à des fins strictement internes.

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins du Monde - Dokters van de Wereld
Site web : https://jobpage.cvwarehouse.com/?q=coordinateur_trice_meal__rdc__bukavu&job=274322&companyGuid=14dacb70-fd86-4
Lieu de l'emploi : Bukavu /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Coordination
Date de publication : 30/06/2023
Date limite : 14/07/2023

Profil

Profil international

Etudes/formation et expérience

  • Être titulaire d’un master en santé publique, épidémiologie, statistiques, en sciences sociales, en démographie, ou domaines connexes.
  • Minimum 5 années d’expériences professionnelles dans le domaine du Suivi-Evaluation, la redevabilité et l’apprentissage dans un projet de développement ou une ONG.

Compétences techniques

  • Très bonne connaissance des outils de gestion de projet (cycle de projet, cadre logique, indicateurs objectivement vérifiables SMART, proposition de projets, reporting, théorie du changement, etc…)
  • Excellente maîtrise des méthodologies de collecte de données quantitatives et qualitatives (méthode d’échantillonnage, réalisation d’entretien, enquête focus group, …) et des outils d’analyse;
  • Expérience dans l’utilisation et la mise en place d’outils de collecte de données mobiles
  • Maitrise STATA et /ou SPSS, Epi info, R et le package Microsoft office
  • Excellente capacité en transfert de compétences (formations /accompagnement)
  • Maitrise du système d’information sanitaire (SIS) et Géographique (QGIS)
  • Parfaite maîtrise du Français et connaissance pratique de l’anglais

Compétences transversales et attitude

  • Bonne capacité d’analyse et de mise en place de nouvelles activités dans son champ d’expertise
  • Capacité à travailler sous pression
  • Sens des priorités et des responsabilités, forte capacité organisationnelle
  • Force de proposition
  • Grande rigueur et exigence d’amélioration continue de la qualité

Description

QUI SOMMES NOUS ?

Médecins du Monde est une ONG internationale de développement médical faisant partie d'un réseau international. Nous fournissons une assistance médicale aux groupes vulnérables, en Belgique et dans le reste du monde.
Nous voulons une couverture universelle de santé où chaque personne a accès aux soins, sans obstacles.

En Belgique et dans le monde, nos projets se destinent à toutes les personnes qui n'ont pas ou plus d'accès aux soins de santé. En particulier, ils se structurent en cinq axes : les personnes en marge de la société, les enfants en situation de vulnérabilité, les femmes, les personnes migrantes ou déplacées et les victimes de crises ou de conflits.

Pour mener à bien notre mission, nous nous basons sur trois piliers : 

  • Soigner : donner un réel accès aux soins aux populations.
  • Changer : plus qu'aider, nous voulons changer les choses à long terme.
  • Témoigner : nous ne restons pas silencieux. Grâce à notre expérience et notre présence sur le terrain, nous interpellons les pouvoirs (locaux, régionaux et (inter)nationaux) avec des faits, des chiffres et des réalités.

Nos projets suivent une série de valeurs communes à toute notre organisation : Justice sociale, Empowerment, Indépendance, Engagement, Equilibre.

CONTEXTE

À l’est de la République Démocratique du Congo (RDC), suite au conflit chronique qui y sévit depuis plusieurs décennies, l’accès aux soins est grièvement entravé, soit par un manque de structures, les distances à parcourir pour atteindre les soins, ou encore l’accès limité dû aux violences.

Fin 2021 la nombre de déplacés internes en RDC était estimé à près de 5.6 millions de personnes, dont la majorité dans les trois provinces du Sud-Kivu, Nord-Kivu et l’Ituri. La moitié sont des femmes, et la santé des femmes est un enjeu majeur. Outre le manque général d’accès aux soins, les femmes et les filles sont également victimes de la banalisation du viol dans la société.

Au Sud-Kivu, nous intervenons sur un programme de Santé et Droits sexuels Reproductifs à Bukavu et à Uvira. Dans les territoires de Kabare et de Kalehe, nous implémentons une approche « One Health » qui vise la coordination des acteurs de la santé humaine, animale et de l’environnement.

Par ailleurs, MdM BE exécute un projet d’intervention multisectorielle au profit des personnes vulnérables et affectées par les conflits dans les zones de santé d’Itombwe et de Minembwe.

L’ESSENTIEL

Le/la Coordinateur/rice MEAL est responsable de la mise en place de mécanismes de participation et de transparence et de la gestion des plaintes, ainsi que du suivi, de l'évaluation, de l'apprentissage et de la redevabilité liée aux données et à la performance du projet.

Sous la supervision directe du Coordinateur Général et en étroite collaboration avec la référente MEAL du siège, le/la Coordinateur/rice MEAL :

  • s’assure à ce que les normes de Qualité, de Redevabilité et d'Apprentissage soient intégrées dans la planification des activités des projets de la mission et leur mise en œuvre.
  • met l’accent sur la participation et l'analyse contextuelle des données et aide les équipes des projets à adapter stratégiquement les activités et les approches afin d'assurer l'efficacité et l'efficience de la programmation et de maximiser l'impact positif de la mission.
  • supervise et encadre l’équipe MEAL de la mission.
  • fournit un soutien technique dans la rédaction et l’analyse des données quantitatives et qualitatives des rapports du programme.
  • appuie la mise en œuvre des activités de suivi et d'évaluation, l'analyse des données et l'application des résultats en coordination avec les équipes techniques et les autres membres de l’équipe de coordination de la mission.
  • veille à ce que la gestion axée sur les résultats soit intégrée dès la conception de la programmation
  • assure la mesure de l'impact, la documentation et la diffusion des leçons apprises.

Staff en gestion : chargé de redevabilité et chargé MEAL

PRINCIPALES TACHES

Suivi et évaluation des impacts 

Exemple de tâches

  • Élaborer un plan clair et détaillé de suivi des rapports d’activités des projets de la mission, du suivi, de l’évaluation, de la redevabilité, de l’apprentissage et des méthodologies de suivi des impacts à présenter à la hiérarchie ;
  • Veiller à la mise en œuvre et utilisation des outils MEAL par les équipes, en collaboration avec l’équipe technique de coordination, l’équipe MEAL, les coordinateurs des projets, et les équipes terrain ;
  • Aider le Ministère de la Santé des provinces décentralisées à évaluer la performance des centres de santé et du système d'information de santé communautaire conformément aux indicateurs clés de performance des SSP ;
  • Coordonner l'élaboration et la mise en œuvre de plans d'amélioration visant à renforcer les Zones de santé ciblées, les centres de santé et le système d'information sur la santé communautaire en fonction des résultats des évaluations, conformément aux indicateurs clés de performance des SSP ;
  • Veiller à ce que tous les rapports de recherche et d'évaluation répondent aux critères de qualité de l’organisation et promouvoir l'intégration des recommandations et des leçons apprises dans la planification des projets et les programmes futurs ;
  • Veiller à ce que les normes minimales de programmation en matière de santé et de nutrition soient maintenues conformément aux normes nationales et internationales.

Suivi des activités des projets et de reporting  

Exemple de tâches :

  • Évaluer, concevoir et suivre les méthodes afin d'assurer la participation à toutes les étapes du cycle du projet avec un accent particulier sur la dimension transversale du genre.
  • Veiller à ce que les activités de participation soient planifiées et budgétisées de manière appropriée dans la conception des programmes et les demandes de financement.
  • Faciliter l'échange d'informations avec les principales parties prenantes, y compris les bénéficiaires, veiller à ce que les projets favorisent la transparence à toutes les étapes de la mise en œuvre.
  • Veiller à l’intégration de la sensibilisation sur la prévention de l'exploitation et des abus sexuels ainsi que la vulgarisation de la charte, politique et procédures.

Capitalisation, apprentissage et plaidoyer

Exemple de tâches :

  • Assurer la bonne utilisation des outils de capitalisation de Médecins du Monde Belgique et de leur diffusion sur le terrain.
  • Développer une méthodologie de capitalisation (leçons apprises, facteurs de succès, production de boîtes à outils).
  • En coordination avec le chargé du plaidoyer et des campagnes, s’assurer que le système MEAL appuie les actions de plaidoyer et de campagne.

Renforcement de capacités

Exemple de tâches :

  • Cartographier et établir des plans d’apprentissage et de formation pour le personnel du programme
  • En consultation avec l’équipe technique et les équipes de terrain, élaborer un plan de formation sur la Recherche, Suivi, Evaluation, Redevabilité et Apprentissage pour le personnel clé de la mission, y compris les postes MEAL des partenaires ;
  • Rechercher des opportunités de partage d'informations et d'échanges d'apprentissage avec les acteurs locaux / Organisations Non Gouvernementales pour promouvoir la coordination au niveau local et national.

NOUS OFFRONS - Profil International

  • Contrat d’expatrié - single posting - à durée déterminée (CDD) 6 mois, jusqu’au 31 janvier 2024.
  • Un cadre de travail dynamique et international avec un soutien rapproché depuis le siège de MdM-BE à Bruxelles ;
  • Une mission de terrain au cœur des activités de Médecins du Monde ;
  • Lieu de mission : Bukavu (Sud Kivu/RDC)
  • Salaire brut : 3103,15€  (5 années d’expérience) ; 3261,4 € (10 années d’expérience), expérience pertinente reconnue. Perdiem 635 €. Un package de divers avantages (assurance, etc.) lié au statut d’expatrié Selon votre résidence fiscale, il se peut qu’un précompte soit déduit.
  • Prise de poste : ASAP (idéalement 1er Août 2023)

INTERESSE(E) ?

Merci d’adresser votre candidature avant le 14/07/2023 en utilisant le formulaire de candidature approprié sur notre site.

Médecins du Monde vous remercie pour l’intérêt envers notre organisation et vous souhaite beaucoup de succès dans votre parcours.

Nous nous réservons la possibilité de finaliser un recrutement avant la date de clôture de réception des candidatures.

Médecins du Monde s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations.

Nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées, elles seront traitées de façon confidentielle. Dans le cadre de la présente candidature, vos données sont conservées pour une durée de 6 mois. Seules les personnes habilitées par notre Charte de confidentialité Générale pourront accéder à vos données à des fins strictement internes.

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins du Monde - Dokters van de Wereld
Site web : https://jobpage.cvwarehouse.com/?q=coordinateur_trice_general_e__f_h_x___rdc&job=274164&companyGuid=14dacb70-f
Lieu de l'emploi : Bukavu /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Coordination
Date de publication : 30/06/2023
Date limite : 14/07/2023

Profil

Profil international

ESSENTIEL

Etudes/formation et expérience

  • Master en : sciences politiques, développement, management, juridique,...
  • Minimum 5 ans d’expérience dans une fonction de coordination générale/chef de mission en ONG internationale, idéalement sur les thématiques santé et protection.
  • Expérience réussi de gestion de projets en zone de crise/ conflits, contexte sécuritaire volatile.

Compétences techniques

  • Excellent sens de l’organisation et de la planification stratégique et opérationnelle.
  • Fortes capacités rédactionnelles et analytiques.
  • People management : solide capacité à animer une équipe de collaborateurs directs et indirects, incluant les partenaires, et à mobiliser les compétences dans un environnement multiculturel.
  • Maîtrise du package Office.
  • Maîtrise du français, excellent niveau de communication écrite ou oral en anglais.

Compétences transversales et attitude

  • Excellente capacité à travailler sous pression dans un environnement complexe et instable.
  • Écoute, esprit d’équipe, communication efficace et efficiente avec autrui.
  • Diplomatie, négociation et gestion des relations institutionnelles.
  • Réactivité, anticipation, capacité à prendre des initiatives.
  • Intérêt pour les domaines d’intervention et adhérence aux valeurs de l’organisation.

ATOUTS

  • Expérience sur les thématiques santé et protection
  • Expérience MDM
  • Expérience en RDC/RCA ou autre pays en Afrique centrale

Description

QUI SOMMES NOUS ?

Médecins du Monde est une ONG internationale de développement médical faisant partie d'un réseau international. Nous fournissons une assistance médicale aux groupes vulnérables, en Belgique et dans le reste du monde. Nous voulons une couverture universelle de santé où chaque personne a accès aux soins, sans obstacles (financiers, culturels, géographiques, etc.).

En Belgique et dans le monde, nos projets se destinent à toutes les personnes qui n'ont pas ou plus d'accès aux soins de santé. En particulier, ils se structurent en cinq axes : les personnes en marge de la société (personnes sans-abri, sans papier, usagères de drogues, travailleuses du sexe, etc.) ; les enfants en situation de vulnérabilité ; les femmes ; les personnes migrantes ou déplacées et les victimes de crises ou de conflits.

Pour mener à bien notre mission, nous nous basons sur trois piliers : 

  • Soigner : donner un réel accès aux soins aux populations.
  • Changer : plus qu'aider, nous voulons changer les choses à long terme.
  • Témoigner : nous ne restons pas silencieux. Grâce à notre expérience et notre présence sur le terrain, nous interpellons les pouvoirs (locaux, régionaux et (inter)nationaux) avec des faits, des chiffres et des réalités.

Nos projets suivent une série de valeurs communes à toute notre organisation : Justice sociale, Empowerment, Indépendance, Engagement, Equilibre.

CONTEXTE

À l’est de la République Démocratique du Congo (RDC), suite au conflit chronique qui y sévit depuis plusieurs décennies, l’accès aux soins est grièvement entravé, soit par un manque de structures, les distances à parcourir pour atteindre les soins, ou encore l’accès limité dû aux violences.

Fin 2021, la nombre de déplacés internes en RDC était estimé à près de 5.6 millions de personnes, dont la majorité dans les trois provinces du Sud-Kivu, Nord-Kivu et l’Ituri. La moitié sont des femmes, et la santé des femmes est un enjeu majeur. Outre le manque général d’accès aux soins, les femmes et les filles sont également victimes de la banalisation du viol dans la société.

Au Sud-Kivu, nous intervenons sur un programme de Santé et Droits sexuels Reproductifs à Bukavu et à Uvira. Dans les territoires de Kabare et de Kalehe, nous implémentons une approche « One Health » qui vise la coordination des acteurs de la santé humaine, animale et de l’environnement.

Par ailleurs, MdM BE exécute un projet d’intervention multisectorielle au profit des personnes vulnérables et affectées par les conflits dans les zones de santé d’Itombwe et de Minembwe.

Actuellement, un ensemble de 4 projets sont en cours dans la province du Sud Kivu :

  • 2 projets de développement : un projet SDSR (Santé Droits Sexuelle et Reproductive) à Bukavu et Uvira et un projet One-Health à Kabaré
  • 2 projets humanitaires en zone de conflit (ZS à Itombwe et Minembwe ; ZS à Nundu)

Nos bailleurs principaux en RDC sont : BHA, ECHO, MAE France, DGD Développement, DGD humanitaire, DDC

L’équipe de MdM Belgique se compose d’environ 180 staff. Ce rôle assurera la supervision d’un staff de 7 personnes.

L’ESSENTIEL

Sous la supervision du Desk au Siège, vous êtes responsable du développement et de la gestion de la mission MdM en RDC. De ce fait, vous contribuez à la conception des programmes et, afin de garantir la mise en œuvre de la stratégie opérationnelle de MdM dans le Pays, vous êtes responsable :

  • des relations avec les bailleurs et autorités nationales
  • de la gestion du budget
  • de la sécurité
  • des opérations et
  • du développement d'une équipe motivée et professionnelle.

PRINCIPALES TACHES et RESPONSABILITES

En tant que Responsable de la mission : coordonner l’ensemble des activités de la mission via une utilisation efficiente des ressources et dans le respect des procédures internes/bailleur afin de garantir le déroulement optimal des activités en lien avec la stratégie opérationnelle MdM

Exemples de tâches :

Coordination et développements de programme :

  • Produire les Stratégies Institutionnelles Pays, les plans d’actions annuels et budgets et veiller à leur adhésion par les équipes
  • Superviser les Coordinateurs de Projets dans le respect de l'éthique, des principes et des engagements MdM
  • Proposer et mettre en œuvre de nouveaux projets, partenariats, modes opératoires, actions de plaidoyer, missions exploratoires ainsi que des ajustements ou réorientations, rendus nécessaires par l’analyse des résultats et/ou contextuelle
  • Négocier et suivre les protocoles et accords cadre, les autorisations officielles, avec les autorités compétentes nationales/locales, les MOU et accords de partenariats avec les autres acteurs d'exécution

Gestion :

  • Contribuer à veiller au bien-être des membres du personnel
  • Garantir le respect par les différents coordinateurs de l’ensemble des procédures internes de MdM BE (Log, RH, Finance…)
  • En étroite coordination avec le Coordinateur RH, définir l'organisation générale de la mission et de son organigramme.
  • Organiser les réunions de coordination et maintenir une coopération efficace entre tous les services/ départements
  • Effectuer personnellement les briefings-débriefings (dont les aspect Sécurité) des coordinateurs et des visiteurs

Recherche de fonds et reporting :

  • Établir et développer des contacts réguliers avec les partenaires financiers
  • Recherche active de nouveaux financements (contacter les bailleurs localement, proposer des stratégies à adopter à l’égard de bailleurs potentiels)
  • Assurer le suivi des dossiers de financement, superviser la production de propositions de financement, de rapports intermédiaires et finaux dans le respect des échéances
  • Superviser et coordonner les missions d’audits externes/internes

Communication interne :

  • Agir en tant que point de contact avec le Desk du siège
  • Assurer la communication interne entre les différentes parties impliquées dans les missions (différents services de la mission, membres des équipes pays, personnel siège)
  • Veiller à la bonne organisation des back-up et à la délégation de pouvoirs

Représentation :

  • Assurer une interaction régulière, le partage d'informations et la collaboration avec d'autres acteurs humanitaires dans le pays (agences des Nations Unies, ONGI, ONG locales), et en particulier avec les organisations médicales ayant des programmes similaires
  • Représenter MdM BE auprès des autorités nationales et assurer une communication régulière avec les parties prenantes du pays

Sécurité :

  • Analyser et anticiper la situation sécuritaire, en collaboration avec le coordonnateur logistique, prendre les mesures nécessaires pour garantir la sécurité́ des personnes et des biens de la mission
  • Définir, et mettre à jour les règles de sécurité (i.e Guide Sécu) et garantir leur application par l’ensembles des équipes sur la mission
  • Gérer en collaboration avec le siège tout incident de sécurité affectant le personnel et les actifs de MdM

En tant que Responsable d’équipe : coordonner le travail et les tâches des différents Coordinateurs sous votre responsabilité́ directe afin de garantir un cadre de travail optimal en fonction des moyens et priorités de la mission

Exemples de tâches

  • S'assurer du respect des procédures administratives par les membres de l’équipe
  • Identifier les besoins en ressources humaines des postes de coordinateurs, participer au processus de recrutement
  • Encadrer, fixer les objectifs individuels, effectuer les évaluations, organiser les back-up congé du staff et, le cas échéant, prendre les mesures disciplinaires en collaboration avec le département RH
  • Identifier les besoins de formation (coaching, formation continue, conférences… )
  • Garantir le classement, l’archivage de la documentation, et la sécurité des données produites par la mission

NOUS OFFRONS – Profil international

  • Un cadre de travail dynamique et international avec un soutien rapproché depuis le siège de MdM-BE à Bruxelles ;
  • Une mission de terrain au cœur des activités de Médecins du Monde ;
  • Contrat expatrié à durée déterminée (CDD) 12 mois.
  • Conditions salariales : 3925,49 € Brut (5 années d’expérience), 4125,72 €. (10 années d’expérience) ; Perdiem 635 €. Expérience pertinente reconnue. Selon votre résidence fiscale, il se peut qu’un précompte soit déduit.
  • Statut famille possible, mais pas d’école internationale à proximité
  • Lieu de mission : Bukavu (Sud Kivu)
  • Prise de poste : fin septembre 2023.

INTERESSE(E) ?

Merci d’envoyer votre candidature 14/07/2023 en utilisant le formulaire de candidature appropriée sur notre site.

Médecins du Monde vous remercie pour l’intérêt envers notre organisation et vous souhaite beaucoup de succès dans votre parcours.

Nous nous réservons la possibilité de finaliser un recrutement avant la date de clôture de réception des candidatures.

Médecins du Monde s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations.

Nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées, elles seront traitées de façon confidentielle. Dans le cadre de la présente candidature, vos données sont conservées pour une durée de 6 mois. Seules les personnes habilitées par notre Charte de confidentialité Générale pourront accéder à vos données à des fins strictement internes.

Pages