You are here

Congo (Democratic Republic)

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins du Monde - Dokters van de Wereld
Site web : https://www.medecinsdumonde.be
Lieu de l'emploi : Mboko - Nundu /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Coordination
Date de publication : 03/06/2024
Date limite : 10/06/2024

Profil

PROFIL - International

ESSENTIEL

Etudes / formation et Expérience

  • Diplôme universitaire / Master dans un domaine pertinent pour ce poste (p.ex. santé publique, gestion de projets humanitaires, droit international humanitaire, travail social, médecine…).
  • Au moins 5 ans d’expérience au sein d’une ONG internationale à un poste similaire et en gestion d’équipe.
  • Expérience d´élaboration, de conduite et d´évaluation de projets de santé en urgence dans des pays et/ou zones en crise.
  • Expérience avérée en gestion axée sur les résultats.
  • Expérience dans la mise en œuvre et la coordination des interventions d’urgence humanitaire
  • Expérience en clôture et retrait du projet en milieu volatile.
  • Expérience dans l’animation, la coordination et la représentation d’un consortium.
  • Expérience dans la gestion des subventions des bailleurs ECHO et CDCS.

Compétences et qualités requises

  • Excellentes capacités rédactionnelles en français. Bon niveau de communication écrit et oral en anglais.
  • Très bonne capacité d’analyse, de résolution de problèmes.
  • Capacités de négociation pour garantir l’accès humanitaire.
  • Excellente capacité d’organisation, coordination, d’anticipation et de prise d’initiatives.
  • Capacité d’adaptation, de faire face à des situations sécuritaires difficiles et bonne gestion du stress.
  • Capacité à communiquer avec sensibilité et assurance avec les groupes cibles de MdM.
  • Capacité à identifier les forces/faiblesses, à proposer des solutions pour l'amélioration des services fournis.
  • Forte capacité de la coordination d’une équipe d’expert dans l’évaluation endline d’un projet humanitaire.
  • Sensibilité culturelle, attitude respectueuse et approche collaborative de la diversité.

Description

QUI SOMMES NOUS ?

Médecins du Monde est une ONG internationale de développement médical faisant partie d'un réseau international. Nous fournissons une assistance médicale aux groupes vulnérables, en Belgique et dans le reste du monde. Nous voulons une couverture universelle de santé où chaque personne a accès aux soins, sans obstacles.

En Belgique et dans le monde, nos projets se destinent à toutes les personnes qui n'ont pas ou plus d'accès aux soins de santé. En particulier, ils se structurent en cinq axes : les personnes en marge de la société, les enfants en situation de vulnérabilité, les femmes, les personnes migrantes ou déplacées et les victimes de crises ou de conflits.

Pour mener à bien notre mission, nous nous basons sur trois piliers :

  • Soigner : donner un réel accès aux soins aux populations.
  • Changer : plus qu'aider, nous voulons changer les choses à long terme.
  • Témoigner : nous ne restons pas silencieux. Grâce à notre expérience et notre présence sur le terrain, nous interpellons les pouvoirs (locaux, régionaux et (inter)nationaux) avec des faits, des chiffres et des réalités.

Nos projets suivent une série de valeurs communes à toute notre organisation : Justice sociale, Empowerment, Indépendance, Engagement, Equilibre.

CONTEXTE

En 2023, la RDC a continué à faire face à des défis humanitaires persistants liés à l'insécurité croissante dans certaines régions, et des problèmes structurels ancrés exacerbant les besoins humanitaires. Ainsi, la forte dégradation de la situation humanitaire en 2023 a entraîné des conséquences néfastes pour des millions de personnes, en particulier à l’est du pays.

L'insécurité alimentaire sévère touche plus de 25,4 millions de personnes, dont 3,5 millions sont en situation d'urgence alimentaire.

Plus de 802 000 enfants en situation de malnutrition aiguë sévère (MAS), 2,1 millions d’enfants en situation de malnutrition aiguë modérée (MAM) et 1,1 millions de femmes enceintes et femmes allaitantes (FEFA) souffrant de malnutrition aigüe. À la date du 30 novembre 2023, plus de 9,9 millions de personnes sont en situation de déplacement, dont 525 000 réfugiés, 6,46 millions de personnes déplacées internes (PDI), et 2,96 millions de retournés, faisant de la crise de déplacement en RDC l’une des plus graves et plus importantes au monde et, la deuxième en Afrique juste derrière le Soudan.

La province du Sud-Kivu est confrontée à des défis humanitaires et sécuritaires majeurs, résultant de conflits armés prolongés, de déplacements massifs de populations, d'insécurité alimentaire et de violations graves des droits humains. Les facteurs favorisants sont les conflits armés ; entre milices et souvent entre les Forces Armées de la RD Congo (FARDC) et ces mêmes milices avec les lots de déplacements de populations. Ces conflits sont souvent alimentés par des enjeux ethniques, politiques, et économiques, et plus récemment par des tensions régionales, ainsi que par des rivalités pour le contrôle des ressources naturelles, notamment les minéraux. Ces conflits et les raisons qui les attisent n’ont pas encore été résolus si on peut ainsi dire au moment où la Monusco se retire. Déjà dans certaines zones des Hauts Plateaux, on signale un regain d’activisme qui ne laisse personne indifférent sur une possible détérioration de la situation sécuritaire. De même est a noter dans les territoires de Walungu et Kabare, qui ne comptait plus avec de la violence jusqu’à début 2022 et le territoire d’Idjwi, le seul territoire qui n’avait pas encore été touche par le conflit. Cette détérioration est surtout due au conflit avec M23 dans le Nord Kivu et le phénomène des Wazalendo qui légitime les activités des groupes armes dans la province.

Médecins du Monde Belgique en consortium avec Tearfund met en œuvre depuis juillet 2023, un projet de réponse multisectorielle aux besoins socio-sanitaires des populations affectées par la crise sécuritaire. Ce projet vise d’une part, à fournir une assistance multisectorielle intégrée (Santé-WASH-protection) au niveau primaire et communautaire pour une résilience des populations d’accueil et des PDI, financé par le Fond d’aide humanitaire de l’Union Européenne (ECHO) dans 09 aires sanitaires : Abeka, Ake, I’amba /Makobola 2, Kaboke 2, Lweba, Mboko, Munene, Nundu et Swima.

En outre, MDM apporte un appui à l’hôpital secondaire de Nundu pour la prise en charge holistique des violences basées sur le genre avec une approche « guichet unique/ One Stop Center »

Ces deux projets arrivent à terme le 30 septembre 2024. Ainsi, la mission MDM-Be en RDC cherche un coordinateur de projet expérimenté basé à Nundu (territoire de Fizi) province de Sud Kivu.

L’ESSENTIEL

Sous la supervision du coordinateur général adjoint, le rôle de Coordinateur/trice de Consortium :

  • Est responsable de la mise en œuvre rapide, efficace et de qualité du projet financé par la DG ECHO (Médecins du Monde et Tearfund)
  • Assure la supervision directe sur le terrain des activités du projet.
  • Supervise le monitoring et l’évaluation du projet en étant axé sur les résultats.
  • Représente le consortium dans différents groupes thématiques pertinents et lors des réunion internes/externes.
  • Assure l'amélioration continue de la qualité du projet et contribue au bien-être du personnel du consortium.

TÂCHES ET RESPONSABILITES PRINCIPALES

Fonctions opérationnelles

  • Superviser tous les aspects de la gestion du cycle de projet, y compris la planification, la budgétisation, la gestion financière, la planification des flux de trésorerie, le suivi et l'établissement des rapports.
  • Participer à l'évaluation/identification continue des besoins et contribue à l’adaptation de la stratégie du projet en collaboration avec le Coordinateur Général et le Coordinateur Général adjoint.
  • Assurer un monitoring continu de la qualité des interventions du projet en collaboration avec le Coordinateur santé terrain.
  • En collaboration avec le Coordinateur Général adjoint, suivre toutes les obligations contractuelles du projet (contrat bailleur, rapports, documentation, etc.).
  • En collaboration avec le Coordinateur MEAL, s’assurer que le suivi et l'évaluation axés sur les résultats et le mécanisme de gestion des plaintes et redevabilité sont en place et fonctionnels.
  • En collaboration avec le Coordinateur santé et le Coordinateur MEAL basé à Bukavu, s’assurer de la bonne collecte et de l’analyse des données du projet.
  • Être responsable du suivi mensuel des dépenses directes du projet, y compris les plans de dépenses (prévisions) et les demandes de fonds préparés par la Responsable administratif et financier.
  • Préparer et assurer le partage d'informations qualitatives et quantitatives lors des réunions mensuelles avec l’équipe de coordination de la mission et des réunions hebdomadaires avec le Coordinateur Général adjoint.
  • Collaborer avec tous les partenaires concernés par le consortium.
  • Participer activement à l'élaboration de nouvelles propositions, conformément à la stratégie MdM-Tearfund dans la zone d’intervention.

RH

  • Assurer la supervision hiérarchique directe et l’évaluation du réfèrent santé du projet, du Responsable administratif et financier ainsi que du Logisticien du projet.
  • Assurer l’accompagnement de l’ensemble des équipes du projet à travers les responsables des différents départements du projet (administration et RH, finances, logistique et sécurité, santé).
  • Participer au processus de recrutement des staffs du projet et supervise la gestion des ressources humaines conformément aux procédures de MdM.
  • En collaboration avec le Coordinateur Général adjoint et les Coordinateurs techniques de la mission, identifier les besoins de renforcement des capacités du staff et propose des activités pour y remédier.
  • Veiller au bien-être du staff du projet et à la cohésion des équipes au sein du consortium.

Sécurité

  • En étroite collaboration avec le Référent sécurité de la mission et le Logisticien du projet, examiner la conformité des opérations avec toutes les règles et réglementations en matière de sécurité et de sûreté établies dans les guides opérationnels applicables au projet.
  • Conformément aux règles de sécurité, est responsable de la sécurité de son projet sur le terrain. Elle/il maintient l'accès humanitaire dans la zone du projet par une présence active, des discussions et des négociations avec les principales parties prenantes (par exemple, les autorités étatiques liées au secteur humanitaire, les dirigeants locaux, l'administration locale...).
  • Recueillir et communiquer les principales informations relatives à la sûreté et à la sécurité dans la zone au département de la sécurité MdM et Tearfund et élabore des rapports lorsque cela est nécessaire, en collaboration avec le Logisticien de base.

Reporting / communication / représentation

  • Collaborer avec le responsable de la communication MdM et Tearfund.
  • Entretenir des relations avec tous les partenaires de mise en œuvre du projet et représente le Consortium à l’interne et à l’externe.
  • Entretenir des contacts avec les autorités politico-administratives locales, les autres ONGI, les agences des Nations Unies et tout autre acteur concerné dans la zone d’intervention.
  • Sur demande du Coordinateur Général adjoint, participer à toute réunion de groupe de travail ou forum pertinente (clusters, groupes de travail locaux, etc.).
  • Élaborer des rapports mensuels (SITREP, chronogramme imagé, Monitool et autres outils de suivi du projet) et les partage avec le Coordinateur Général adjoint.
  • Elabore des rapports de justification périodiques suivant les timings internes établis par le Consortium et les normes de reporting des bailleurs du projet.
  • Veiller à documenter les interventions du projet, les bonnes pratiques et leçons apprises.
  • Garantir que toute la documentation officielle du projet est correctement archivée et disponible.

NOUS OFFRONS

  • Contrat d’expatrié à durée déterminée (CDD) 04 mois ;
  • Un cadre de travail dynamique et international avec un soutien rapproché depuis le siège de MdM-BE à Bruxelles ;
  • Lieu de mission : Mboko-Nundu, RDC.
  • Un salaire brut de 3.165,21 € pour 05 années d’expérience ; un salaire brut de 3.326,67€ pour 10 années d’expérience. Perdiem 635 Euro/net. Hébergement en guesthouse.
  • Selon votre résidence fiscale, il se peut qu’un précompte soit déduit.
  • Prise de poste souhaitée : ASAP (poste urgent).

INTERESSE(E) ?

Merci d’adresser votre candidature sans tarder en utilisant le formulaire approprié de candidature, avant le 10/06/2024.

Nous nous réservons la possibilité de finaliser un recrutement avant la date de clôture de réception des candidatures.

Médecins du Monde s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations.

Nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées, elles seront traitées de façon confidentielle. Dans le cadre de la présente candidature, vos données sont conservées pour une durée de 6 mois. Seules les personnes habilitées par notre Charte de confidentialité Générale pourront accéder à vos données à des fins strictement internes.

Détails de l'annonce

Organisation : Handicap International Belgium
Site web : https://www.handicapinternational.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Animation/Formation
Date de publication : 30/05/2024
Date limite : 16/06/2024

Profil

Profil

  • Vous êtes titulaire d’un diplôme en réadaptation physique et fonctionnelle
  • Vous avez au moins 5 ans d’expérience en réadaptation intégrant une expérience à l’étranger dans des pays à faibles et moyens revenus
  • Vous maîtrisez les cadres et standards internationaux liés à la réadaptation
  • Vous avez de l’expérience en renforcement des capacités
  • Vous êtes résilient vis-à-vis du stress et de l’incertitude
  • Vous faites preuves de réactivité et aimez travailler en équipe/réseau

Si vous correspondez à ce profil, nous serons heureux de recevoir vos CV et lettre de motivation

https://apply.workable.com/j/4D91F586D6

 

Description

Handicap International / Humanity & Inclusion (HI) est une association de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et vulnérabilisées, elle agit et témoigne pour répondre à leurs besoins essentiels et améliorer leurs conditions de vie. Elle s’engage à promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux. Depuis sa création en 1982, HI a mis en place des programmes de développement dans plus de 60 pays et intervient dans de nombreuses situations d’urgence. Aujourd’hui, nous avons un budget d’environ 255 millions d’euros, avec 4794 employés dans le monde.

Chez Handicap International, nous croyons fermement en l’importance de l’inclusion et de la diversité au sein de notre structure. C’est pourquoi nous sommes engagés dans une politique handicap afin de favoriser l’accueil et l’intégration de personnes en situation de handicap.

Merci d’indiquer si vous avez besoin d’un aménagement particulier, y compris pour participer aux 1ers entretiens.

Retrouvez plus d’informations sur l’association www.hi.org

CONTEXTE :

En réponse aux besoins et dans le cadre de son expertise technique, HI intervient en RDC depuis 1995 dans de nombreux secteurs et est un acteur reconnu dans l’assistance humanitaire et le domaine logistique .

  • A Kinshasa sont mis en place des projets pluriannuels de développement sur les thématiques de la Réadaptation Physique et Fonctionnelle, de la Santé Maternelle et Infantile, l’Education Inclusive et la Gouvernance Inclusive.
  • Au Kasai et au Kasai Centrale, initialement engagé dans des activités de développement HI est intervenu depuis la crise de 2016 sur des projets de Sécurité Alimentaire (modalité Cash puis soutien à la production agricole) et actuellement intervient dans un projet d’éducation inclusive.
  • Au Nord-Kivu, à ce jour, la base de Goma met en œuvre 6 projets :
  • Deux projets de clinique mobile en santé mentale et Soutien Psychosocial avec un volet de Réadaptation Physique et Fonctionnelle ,
  • Un projet de réhabilitation routières à Mweso ;
  • Un projet dans le domaine de la protection communautaire, de la réponse d’urgence en santé mental et distribution de kit à Mweso ;
  • Un projet Platforme Logistique et Stockage en offrant un service aux acteurs humanitaires ;
  • Un projet de réadaptation intégrée avec la thérapie de stimulation dans la zone de santé de Mweso

HI a revu sa stratégie pluriannuelle pour la RDC en 2022. Il en ressort une volonté de diversification des activités à l’Est de la RDC et de croissance en termes de volume.

L’année 2024 seront consacrée au déploiement et la clôture de la stratégie pluriannuelle du Programme RDC, mais également à la définition de la stratégie 2024-2026 avec des réflexions axées notamment sur les capacités de réponse d’urgence, le relèvement économique, et l’amélioration de l’accès aux soins et services de réadaptation en RDC.

Dans le cadre de la stratégie 2022-2024, compte tenu des enjeux opérationnels et du contexte local, l’amélioration du cadre de suivi qualitatif et de redevabilité est une priorité haute. Dans les premiers mois de prise de poste une attention devra être portée pour un appui renforcé au projet mis en œuvre à Kinshasa.

VOTRE MISSION :

Sous le management du Responsable de l’Unité Technique, le/la Spécialiste Réadaptation contribue au sein de la mission HI en RDC à la mise en œuvre du mandat et de la stratégie à 10 ans de HI.

Il/elle veille à l’optimisation de la qualité et de l’impact des projets mis en œuvre dans le pays, par le biais d’un système de délégation avec des mécanismes de contrôle appropriés.

Il/elle partage avec tous les autres responsables HI RDC la charge d’une gestion saine et d’un bon fonctionnement de l’organisation globale, par le biais de changements de paradigme.

1. Expertise

  • 1.1 Contribue à la stratégie de la mission conformément aux stratégies globales de HI
    • Apporte des contributions techniques sectorielles à la stratégie opérationnelle de la mission dans son périmètre et dans son secteur, conformément à la stratégie technique globale de HI et assure un suivi pertinent
    • Evalue les besoins prioritaires en réadaptation physique et fonctionnelle, les ressources et capacités locales, et les autres éléments contextuels pertinents à son périmètre sectoriel et aide à leur compréhension au sein de la mission
  • 1.2 Garantit un soutien technique aux projets et aux équipes conformément aux normes et aux cadres techniques globaux dans son périmètre sectoriel
    • Fournit le cas échéant une orientation et un support techniques appropriés aux chefs de projet, superviseurs et kinés ou (adapte les normes aux outils des Chefs de projet, contribue à la rédaction de propositions, au reporting et à la conception et compilation des outils MEAL) conformément aux stratégies, aux normes et aux approches transverses obligatoires
    • Assure un appui adéquat aux interventions multisectorielles au sein des projets, conformément aux autres spécialistes
    • Assure une veille sectorielle locale et recueille les bonnes pratiques dans son périmètre sectoriel
    • Contribue au recrutement et au briefing des superviseurs ou kinés, le cas échéant

 

  • 1.3 Veille à l’apprentissage technique à partir des projets
    • Contribue à la capitalisation des projets et veille à l’apprentissage technique à partir des projets dans son périmètre sectoriel
    • Analyse les besoins en renforcement de capacités, définit un programme de formations techniques, organise et réalise les formations pour les équipes HI et partenaires dans son périmètre sectoriel

 

  • 1.4 Assure le contrôle et le suivi de la qualité technique et de la pertinence des activités de HI au sein de la mission dans son périmètre sectoriel
    • Assure la définition des activités de réadaptation physique et fonctionnelle à mettre en œuvre, et contribue, avec les chefs de projets, à l’identification des besoins en équipements et matériels pour les équipes
    • Assure le contrôle régulier de la qualité technique des projets et des programmes et émet des avertissements et des recommandations
    • Suit la mise en œuvre des recommandations d’audit, le cas échéant, dans son périmètre sectoriel

 

  • 1.5 Contribue à l’animation du canal professionnel des divisions techniques
    • Contribue à l’animation globale des canaux professionnels dans son périmètre sectoriel issus des divisions techniques (communauté de pratique…)
    • Anime un vivier de talents local dans son périmètre sectoriel (réalise les entretiens techniques des candidats et formule des recommandations, identifie les besoins en termes de formations)
    • Crée des espaces d’échanges de bonnes pratiques pour améliorer la qualité des activités

 

2.      Influence

  • Contribue au prestige externe local et à l’influence de l’expertise de HI
    • Représente l’expertise technique de HI dans les réseaux locaux pertinents
    • Etablit une cartographie et tisse des liens avec les acteurs de la réadaptation physique et fonctionnelle dans le pays d’intervention
    • Contribue au plaidoyer sur des thèmes spécifiques conformément aux priorités de plaidoyer global
    • Contribue aux messages de communication au niveau local conformément aux priorités de communication globale

3. Développement de la mission sociale

Assure le développement des opportunités majeures ou de nouveaux projets au sein du pays dans son périmètre sectoriel.

  • Contribue à l’analyse du contexte dans son périmètre sectoriel
  • Contribue à la conception et à la rédaction de nouveaux projets dans le pays et, si cela lui est demandé, dans d’autres pays au sein de la division géographique
  • Identifie et transforme les opportunités majeures au sein de la région dans son périmètre
  • Identifie et développe des partenariats locaux et/ou des consortiums avec des ONG, des institutions, des entreprises sur les priorités techniques ou des thèmes importants dans la région dans son périmètre sectoriel

 

SECURITE / CONDITIONS DE VIE

Le poste est basé au choix à Goma ou Kinshasa, avec des déplacements sur les zones d’intervention (Nord Kivu, Kasai, Kinshasa).

Kinshasa : contexte est relativement stable, avec des conditions de vie confortables et la présence d’une importance communauté expatriée. Le contexte politique nécessite une vigilance régulière, et la criminalité y demeure importante dans de nombreux quartiers.

Goma : bonnes conditions de vie avec la présence d’une importante communauté humanitaire et beaucoup opportunités d’activités extraprofessionnelles. Les conditions de sécurité en ville sont actuellement bonnes même si persiste une petite criminalité urbaine.

La province du Nord-Kivu, hors ville de Goma, est la proie à de nombreux conflits qui persistent depuis plus de 20 ans. Les incidents de sécurité, y compris ciblant les acteurs humanitaires, sont nombreux et contraignent le bon déploiement des activités des acteurs humanitaires. La province du Nord Kivu est actuellement sous Etat de siège, ce qui veut dire que toute la province est sous couvre-feu à 22H. Les déplacements sur le terrain des équipes HI font l’objet d’un protocole sécuritaire strict.

La province du Kasaï central souffre d’un enclavement important, et les déplacements dans la province sont compliqués. Après une crise aigüe due à une crise politico-militaire majeure entre 2016 et 2018, le contexte est désormais celui du relèvement précoce. La sécurité est plutôt bonne à Kananga malgré la persistance d’une criminalité importante.

Avantages

Chez HI, les conditions de départ sont à la hauteur de votre engagement et adaptées au contexte de votre mission. Une attention particulière est portée aux questions de santé et à votre situation personnelle :

Pour connaître notre parcours d’intégration et de formation, et notre politique de mobilité, cliquez ici :

  • Contrat International de 12 à 24 mois en fonction de la localisation à compter idéalement du 1er juillet 2024
  • Le contrat international permet une couverture sociale adaptée aux besoins de chacun
  • Assurance chômage prélevée uniquement pour les ressortissants de l’UE
  • Assurance retraite
  • Couverture santé, rapatriement, prévoyance prises en charge par HI et par l’employé

Si basé à Kinshasa

  • Salaire : à partir de 2757 € brut/mois selon expérience professionnelle
  • Perdiem : 945,15 € net/mois – versé en USD sur le terrain
  • Hardship : 0
  • R&R : 11 jours / an
  • Poste ouvert éventuellement à un couple ou à une famille en fonction du profil
  • Logement individuel

Si basé à Goma

  • Salaire : à partir de 2757 € brut/mois selon expérience professionnelle
  • Perdiem : 562,75 € net/mois – versé en USD sur le terrain
  • Hardship : 250 € net/mois
  • R&R : 5 jours / 8 semaines
  • Poste non accompagné
  • Logement collectif

NB : Si vous êtes résident(e) dans le pays : package local

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins du Monde - Dokters van de Wereld
Site web : https://www.medecinsdumonde.be
Lieu de l'emploi : Bukavu /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion financière
Date de publication : 30/05/2024
Date limite : 13/06/2024

Profil

Etudes / formation et Expérience

  • Diplôme d’études supérieures en Comptabilité, Finances ou Audit.
  • Expérience professionnelle de 4 ans dans les ONG internationales
  • Avoir une expérience professionnelle éprouvée d’au moins 2 ans dans le poste
  • Avoir une expérience pertinente en suivi budgétaire, gestion de fonds et reporting

Compétences et qualités requises

  • Avoir une bonne aptitude à pouvoir travailler en équipe et dans un environnement multiculturel et pluridisciplinaire
  • Avoir de bonnes aptitudes managériales (sens de l’efficacité et du résultat)
  • Avoir le sens de l’organisation et de la gestion des priorités
  • Avoir une bonne aptitude en matière de communication écrite (reporting) et orale
  • Langues: français lu, parlé, écrit courant; anglais : lu, parlé, écrit courant

Description

QUI SOMMES NOUS

Médecins du Monde est une ONG internationale de développement médical faisant partie d'un réseau international. Nous fournissons une assistance médicale aux groupes vulnérables, en Belgique et dans le reste du monde. Nous voulons une couverture universelle de santé où chaque personne a accès aux soins, sans obstacles.

En Belgique et dans le monde, nos projets se destinent à toutes les personnes qui n'ont pas ou plus d'accès aux soins de santé. En particulier, ils se structurent en cinq axes : les personnes en marge de la société, les enfants en situation de vulnérabilité, les femmes, les personnes migrantes ou déplacées et les victimes de crises ou de conflits.

Pour mener à bien notre mission, nous nous basons sur trois piliers :

  • Soigner : donner un réel accès aux soins aux populations.
  • Changer : plus qu'aider, nous voulons changer les choses à long terme.
  • Témoigner : nous ne restons pas silencieux. Grâce à notre expérience et notre présence sur le terrain, nous interpellons les pouvoirs (locaux, régionaux et (inter)nationaux) avec des faits, des chiffres et des réalités.

Nos projets suivent une série de valeurs communes à toute notre organisation : Justice sociale, Empowerment, Indépendance, Engagement, Equilibre.

CONTEXTE

À l’est de la République Démocratique du Congo (RDC), suite au conflit chronique qui y sévit depuis plusieurs décennies, l’accès aux soins est grièvement entravé, soit par un manque de structures, les distances à parcourir pour atteindre les soins, ou encore l’accès limité dû aux violences.

Fin 2021 la nombre de déplacés internes en RDC était estimé à près de 5.6 millions de personnes, dont la majorité dans les trois provinces du Sud-Kivu, Nord-Kivu et l’Ituri. La moitié sont des femmes, et la santé des femmes est un enjeu majeur. Outre le manque général d’accès aux soins, les femmes et les filles sont également victimes de la banalisation du viol dans la société.

C'est pourquoi Médecins du Monde est présente sur place depuis plusieurs années.

Au Sud-Kivu, nous intervenons sur un programme de Santé et Droits sexuels Reproductifs à Bukavu et à Uvira. Dans les territoires de Kabare et de Kalehe, nous implémentons une approche « One Health » qui vise la coordination des acteurs de la santé humaine, animale et de l’environnement.

Par ailleurs, MdM BE exécute un projet d’intervention multisectorielle au profit des personnes vulnérables et affectées par les conflits dans les zones de santé d’Itombwe et de Minembwe.

L’ESSENTIEL

Sous la supervision du Coordinateur Financier, l’adjoint au coordinateur Financier est chargé d’appuyer toutes activités financières sur la mission et d’assurer, en cas d’absence, l’interim du coordinateur financier.

TÂCHES ET RESPONSABILITES

Sous la supervision du Coordinateur Financier, l’adjoint au coordinateur Financier est chargé de :

  • Garantir la consolidation des données financières et comptables
  • Garantir Un appui de qualité à l’ensemble de l’équipe finance de la mission
  • Garantir la consolidation des différents rapports financiers des différents bureaux
  • Garantir l’adéquation des demandes de trésorerie avec les budgets et/ou financements des bailleurs
  • Garantir une bonne supervision de l’équipe finance pays
  • Organiser et participer aux audits bailleurs
  • Organiser l’audit interne au sein des bureaux de MDM en RDC
  • Organiser le contrôle interne et s’assurer que l’équipe s’approprie les objectifs du département
  • S’assurer que les outils de travail des finances répondent aux exigences actuelles de la mission
  • S’assurer que les procédures financières sont à jour et répondent aux besoins de la mission
  • Garantir que chaque bureau a les ressources financières nécessaire pour fonctionner

Gestion trésorerie :

  • Réalise et consolide les prévisionnels de trésorerie mensuels pour tous les projets et les soumets au coordinateur financier pour validation suivant l’échéance établie sur la mission
  • De procéder à l’approvisionnement des comptes des bases en veillant au respect des règles de sécurité des fonds en vigueur sur la mission et de se rassurer que les projets disposent de trésorerie suffisante pour mener les activités
  • Suivre et organiser les paiements à effectuer à la coordination pour le compte des projets

Gestion Comptable et financière :

  • Responsable des clôtures mensuelles définitives comptables (contrôle des imputations comptables, analytiques et budgétaires, lettrage des avances, virements internes,) et en assure l’envoi au Coordinateur Financier dans les délais prévus via la checklist de clôture mensuelle ;
  • Mise en place des dernières versions sur les terrains.
  • Préparation et diffusion des informations nécessaires à l’utilisation de ces nouvelles versions
  • Mise à jour régulière des paramètres (taux de change, codes projets, etc.)
  • Vérification de la conformité des comptabilités entre terrain et coordination.
  • Veille au respect des procédures de transfert des fonds
  • Veille au respect des procédures de contrôle interne
  • Veille au respect des procédures d’acquisition
  • Veille aux procédures de clôture mensuelle et annuelle

Gestion Budgétaire :

  • Met à jour le suivi budgétaire détaillé de la mission
  • Préparation du suivi budget de la mission (analyse des consommations bailleurs et projets)
  • Alerte la coordination finance en cas d’évènement particulier (dépense exceptionnelle, sous consommation, etc.)
  • Analyse les différents écarts sous consigne du coordinateur Finance
  • Tiens le tableau de bord
  • Appuie dans le contrôle et la rationalisation des coûts de fonctionnement des bases

Gestion des financements :

  • Gère le processus de reporting financier
  • Collabore à la production ainsi que l’archivage des rapports financiers intermédiaires et finaux selon les délais et canevas des bailleurs ;
  • Collabore à la préparation du pré-audit des contrats de financement bailleurs (factures, présentation des classeurs) ;
  • Collabore à la construction de la partie financière dans l’écriture des projets ou propositions de programmes ;
  • Collabore à la réalisation et aux propositions des réaménagements budgétaires ;
  • Contribue à l’amélioration des procédures internes de gestion du projet ;
  • Rassemble tous les documents nécessaires à présenter aux bailleurs pour les audits (pièces comptables…) ;
  • Participe à l’élaboration des rapports financiers mensuels, intermédiaires et finaux selon le modèle de rapport financier du bailleur

Sécurité des fonds :

  • En collaboration avec le coordinateur Financier, assure le cadre de mise en œuvre de sécurité des fonds sur la mission ;
  • Appuie dans le processus de briefings du personnel MdM BE sur la politique de sécurité des fonds ; 
  • Assure que la check list sécurité des fonds est tenue à jour et envoi systématique des modifications ;

NOUS OFFRONS – Profil national

  • Un cadre de travail dynamique et international avec un soutien rapproché depuis le siège de MdM-BE à Bruxelles ;
  • Une mission de terrain au cœur des activités de Médecins du Monde
  • CDD de droit congolais jusqu’en fin 2024 (renouvelable sous reserve de financement). Conditions salariales selon la grille salariale et les conditions proposées localement.
  • Lieu de mission : Bukavu
  • Prise de poste : ASAP

INTERESSE(E) ?

Merci d’adresser votre candidature sans tarder en utilisant le formulaire de candidature approprié, avant le 13/06/2024.

Nous nous réservons la possibilité de finaliser un recrutement avant la date de clôture de réception des candidatures.

Médecins du Monde s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations.

Nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées, elles seront traitées de façon confidentielle.

Dans le cadre de la présente candidature, vos données sont conservées pour une durée de 6 mois.

Seules les personnes habilitées par notre Charte de confidentialité Générale pourront accéder à vos données à des fins strictement internes.

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins du Monde - Dokters van de Wereld
Site web : https://www.medecinsdumonde.be
Lieu de l'emploi : Bukavu /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion de projet
Date de publication : 28/05/2024
Date limite : 13/06/2024

Profil

PROFIL - International

ESSENTIEL

Etudes / formation et Expérience

  • Formation supérieure (BAC+5 coopération internationale, humanitaire, relations internationales, gestion de projet…)
  • 4 ans d’expérience de travail dans le domaine humanitaire sur des postes similaires à celui de Grant Manager ou Officer.
  • Expérience de travail dans des contextes politiques et humanitaires complexes.
  • Expérience de travail avec des acteurs internationaux, nationaux et locaux dans des contextes difficiles.
  • Maitrise des procédures bailleurs : ECHO, AFD et BHA.

Compétences et qualités requises

  • Maitrise du Français, bon niveau d’Anglais.
  • Maitrise de la Suite Office.
  • Sens de l’organisation et de la planification.
  • Capacité à synthétiser et à faire des présentations orales claires.
  • Capacité à travailler sous pression dans un environnement complexe et exigeant.
  • Esprit d’équipe, sens de la diplomatie et aptitude à gérer des conflits.
  • Rigueur, autonomie et discrétion.
  • Dynamisme, flexibilité et ouverture d’esprit.
  • Forte intégrité et respect des valeurs de Médecins du Monde.

ATOUTS

  • Formation complémentaire : GCP, Diplôme en santé, master ou certificat en santé publique, action humanitaire ou genre.
  • Expérience précédente et/ou connaissance du contexte congolais.
  • Connaissance des thématiques de Médecins du Monde-BE « Réductions de Risques, Santé Mentale et Soutien Psychosocial, Santé & Droits sexuels, et reproductifs.

Description

QUI SOMMES NOUS ?

Médecins du Monde est une ONG internationale de développement médical faisant partie d'un réseau international. Nous fournissons une assistance médicale aux groupes vulnérables, en Belgique et dans le reste du monde. Nous voulons une couverture universelle de santé où chaque personne a accès aux soins, sans obstacles (financiers, culturels, géographiques, etc.).

En Belgique et dans le monde, nos projets se destinent à toutes les personnes qui n'ont pas ou plus d'accès aux soins de santé. En particulier, ils se structurent en cinq axes : les personnes en marge de la société (personnes sans-abri, sans papier, usagères de drogues, travailleuses du sexe, etc.) ; les enfants en situation de vulnérabilité ; les femmes ; les personnes migrantes ou déplacées et les victimes de crises ou de conflits.

Pour mener à bien notre mission, nous nous basons sur trois piliers :

  • Soigner : donner un réel accès aux soins aux populations.
  • Changer : plus qu'aider, nous voulons changer les choses à long terme.
  • Témoigner : nous ne restons pas silencieux. Grâce à notre expérience et notre présence sur le terrain, nous interpellons les pouvoirs (locaux, régionaux et (inter)nationaux) avec des faits, des chiffres et des réalités.

Nos projets suivent une série de valeurs communes à toute notre organisation : Justice sociale, Empowerment, Indépendance, Engagement, Equilibre.

CONTEXTE

À l’est de la République Démocratique du Congo (RDC), suite au conflit chronique qui y sévit depuis plusieurs décennies, l’accès aux soins est grièvement entravé, soit par un manque de structures, les distances à parcourir pour atteindre les soins, ou encore l’accès limité dû aux violences.
Fin 2021, la nombre de déplacés internes en RDC était estimé à près de 5.6 millions de personnes, dont la majorité dans les trois provinces du Sud-Kivu, Nord-Kivu et l’Ituri. La moitié sont des femmes, et la santé des femmes est un enjeu majeur. Outre le manque général d’accès aux soins, les femmes et les filles sont également victimes de la banalisation du viol dans la société.

Au Sud-Kivu, nous intervenons sur un programme de Santé et Droits sexuels Reproductifs à Bukavu et à Uvira. Dans les territoires de Kabare et de Kalehe, nous implémentons une approche « One Health » qui vise la coordination des acteurs de la santé humaine, animale et de l’environnement.
Par ailleurs, MdM BE exécute un projet d’intervention multisectorielle au profit des personnes vulnérables et affectées par les conflits dans les zones de santé d’Itombwe et de Minembwe.

Nos bailleurs principaux en RDC sont : BHA, ECHO, MAE France, DGD Développement, DGD humanitaire, DDC.

L’ESSENTIEL

Sous la supervision du coordinateur général, vous aurez la charge de l’appuyer dans le volet Mobilisation de fonds, gestion des subventions et des partenariats.

TÂCHES ET RESPONSABILITES PRINCIPALES

En tant que responsable des financements institutionnels, vous assurez la communication avec tous les bailleurs institutionnels afin de garantir une communication fluide et efficace. Vous assurez également un soutien aux personnes impliquées dans la gestion des financements institutionnels et relations partenaires.

Exemple de tâches

  • Agir en tant que point focal de la mission pour les requêtes liées aux propositions de projet et aux rapports.
  • Effectuer et assurer l’archivage électronique de tous les documents contractuels et toute communication avec les bailleurs institutionnels, leur diffusion et disponibilité auprès des personnes impliquées dans la gestion des projets et programmes financés par des bailleurs institutionnels.
  • Coordonner les évaluations internes et externes des projets au niveau terrain.
  • Coordonner les visites terrain par les bailleurs.
  • Sur demande de la Coordinatrice Générale et de la coordinatrice des programmes, peut être amené.e à représenter MdM lors de réunions avec différents acteurs (bailleurs, autorités, partenaires).

En tant que responsable de l’écriture de propositions de projet, vous coordonnez la préparation des propositions de projets et programmes aux bailleurs institutionnels afin de présenter à temps des propositions éligibles et intéressantes pour les bailleurs.

Exemple de tâches

  • Coordonner le processus de rédaction, en étroite collaboration avec les fonctions impliquées (programmes, logistique, RH, finance, spécialistes sectoriels, etc), en donnant le cadre institutionnel, budgétaire et temporel.
  • Faire et diffuser des rétroplannings relatifs la préparation de proposition à projets et programmes à destination des bailleurs institutionnels.
  • Assurer la cohérence entre les différentes composantes des propositions (cadre logique, le budget, les annexes logistiques, le narratif etc).
  • Effectuer l’évaluation des besoins (Need Assessment) en coordination avec le département MEAL.
  • Compiler les apports et les contributions, revoir les différentes contributions, partager les commentaires, recevoir des réponses, adapter et corriger pour s’assurer de la qualité des documents.
  • Consolider les propals (relecture, cohérence, mise en page, traduction si besoin, etc).
  • Assurer la soumission par le moyen indiqué par le bailleur et dans les délais indiqués avec la coordination générale.

En tant que responsable des rapports d’activité pour les bailleurs institutionnels, vous assurez la préparation des rapport requis par les bailleurs institutionnels afin de présenter à temps des rapports informatifs et de qualité.

Exemple de tâches

  • Diffuser les rétroplannings, les formulaires et formats à remplir aux différents départements et s’assurer que ceux-ci sont finalisés à temps.
  • Consolider les rapports sur base des différentes contributions pour s’assurer de la qualité des documents.
  • Travailler en étroite collaboration avec les départements programme, logistique, RH et finance, pour assurer la cohérence entre les différentes composantes des rapports.
  • Se charger de la soumission par le moyen indiqué par le bailleur et dans les délais indiqués après validation de la coordination des programmes et de la coordination générale.

En tant que garant.e de la connaissance des règles des bailleurs institutionnels par le personnel de la mission, vous êtes chargé.e de la diffusion et la compréhension de l’information afin de garantir l’observance généralisée et stricte de ces règles.

Exemple de tâches

  • Être point focal de l’expertise des règles des bailleurs, des mises à jour et des sources d’information et fournir conseil sur l’application concrète des règles bailleurs.
  • Diffuser l’information sur les règles, les mises à jour et les sources d’information auprès de vos collègues de la mission RDC.
  • Organiser des séances d’information et formation sur les règles des bailleurs.
  • Garder le contact avec la chargée des partenariats du siège pour obtenir et donner conseil concernant les règles, les mises à jour, les interprétations et l’application.
  • Appuyer la préparation des documents programmation notamment sur le volet cartographie des acteurs humanitaires et des bailleurs de fonds présents dans le pays (Stratégie institutionnelle pays, plan d’action, etc.).

En tant que responsable de la recherche de financement :

  • Réaliser une mise à jour du mapping des différents acteurs de la santé (bailleurs de fond, institutions et société civile) et de leurs priorités stratégiques à court, moyen et long terme.
  • Identifier les opportunités de consortium.
  • Assurer une veille sur les éventuels appels à propositions concernant les thématiques prioritaires de MdM-BE en RDC.   

NOUS OFFRONS

  • Contrat d’expatrié à durée déterminée (CDD) 06 mois ;
  • Un cadre de travail dynamique et international avec un soutien rapproché depuis le siège de MdM-BE à Bruxelles ;
  • Une mission de terrain au cœur des activités de Médecins du Monde ;
  • Lieu de mission : Bukavu, RDC.
  • Un salaire brut de 2752.36 € pour 05 années d’expérience ; un salaire brut de 2892.76€ pour 10 années d’expérience Perdiem 635 Euro/net. Hébergement en guesthouse.
  • Selon votre résidence fiscale, il se peut qu’un précompte soit déduit.
  • Prise de poste souhaitée : Juillet 2024.

INTERESSE(E) ?

Merci d’adresser votre candidature sans tarder en utilisant le formulaire approprié de conadidature, avant le 13/06/2023.

Nous nous réservons la possibilité de finaliser un recrutement avant la date de clôture de réception des candidatures.

Médecins du Monde s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations.

Nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées, elles seront traitées de façon confidentielle. Dans le cadre de la présente candidature, vos données sont conservées pour une durée de 6 mois. Seules les personnes habilitées par notre Charte de confidentialité Générale pourront accéder à vos données à des fins strictement internes.

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins du Monde - Dokters van de Wereld
Site web : https://www.medecinsdumonde.be
Lieu de l'emploi : Bukavu /
Type d'emploi : Volontariat
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Documentation/Archivage
Date de publication : 12/05/2024
Date limite : 26/05/2024

Profil

Etudes / formation et Expérience

  • Bac +3 et bac + 4 (licence 3, licence pro, master 1) en Humanitaire, ou en Science Politique.

Compétences et qualités requises

  • Excellente qualité rédactionnelle en français.
  • Excellente qualité organisationnelle
  • Grande capacité d’adaptation et de flexibilité.

Description

QUI SOMMES NOUS

Médecins du Monde est une ONG internationale de développement médical faisant partie d'un réseau international. Nous fournissons une assistance médicale aux groupes vulnérables, en Belgique et dans le reste du monde. Nous voulons une couverture universelle de santé où chaque personne a accès aux soins, sans obstacles.

En Belgique et dans le monde, nos projets se destinent à toutes les personnes qui n'ont pas ou plus d'accès aux soins de santé. En particulier, ils se structurent en cinq axes : les personnes en marge de la société, les enfants en situation de vulnérabilité, les femmes, les personnes migrantes ou déplacées et les victimes de crises ou de conflits.

Pour mener à bien notre mission, nous nous basons sur trois piliers :

  • Soigner : donner un réel accès aux soins aux populations.
  • Changer: plus qu'aider, nous voulons changer les choses à long terme.
  • Témoigner : nous ne restons pas silencieux. Grâce à notre expérience et notre présence sur le terrain, nous interpellons les pouvoirs (locaux, régionaux et (inter)nationaux) avec des faits, des chiffres et des réalités.

Nos projets suivent une série de valeurs communes à toute notre organisation : Justice sociale, Empowerment, Indépendance, Engagement, Equilibre.

CONTEXTE

En République Démocratique du Congo (RDC), la santé des femmes est un enjeu de société. Outre le manque général d'accès aux soins de santé en raison du manque de structures, de qualifications des soignants, des coûts ou encore des distances à parcourir, les femmes et les filles sont également victimes de VBG parmi lesquelles le viol est banalisé dans la société.

C'est pourquoi Médecins du Monde est présente sur place depuis plusieurs années.

Au Sud-Kivu, nous intervenons à Bukavu et à Uvira sur un programme de Santé et Droits Sexuels Reproductifs (SDSR) ; à Kabare, nous intervenons selon l’approche « One Heath » qui prend en compte les interactions entre déterminants et acteurs de la santé humaine, animale et environnementale. MdM exécute aussi une intervention multisectorielle de type Life Saving au profit des personnes vulnérables et affectées par les conflits dans les zones de santé d’Itombwe, Minembwe et Nundu. Enfin, MdM lance un nouveau projet dans la zone de santé de Lemera qui a pour objectif de contribuer à la protection communautaire et à l’amélioration de la santé des personnes vulnérables en vue d’accroitre la résilience des communautés.

Contexte opérationnel :

La Mission de Médecins du Monde en RDC, œuvre autour des enjeux ci-après :

  • Enjeu 1 : Assurer l’accès effectif à des services de santé de qualité, le droit et la capacité à chaque individu d’exercer librement sa vie affective, sexuelle et reproductive ;
  • Enjeu 2 : Assurer une intervention multisectorielle de survie ciblant les personnes les plus vulnérables touchées par le conflit ;
  • Enjeu 3 : Assurer l’accès aux soins de qualité pour les populations vulnérables.

Ressources humaines : L’équipe de la RDC est composée de 169 salarié.es et est répartie entre la Coordination à Bukavu, les bases d’Uvira, Mboko, Katana, Itombwe et Minembwe.

Partenaires opérationnels et financiers :

Les principaux partenaires techniques et financiers de la Mission RDC sont : DGD, ECHO, CDCS, USAID/BHA. Nos partenaires institutionnels sont le ministère de la santé et ses services décentralisés, le ministère congolais du plan et des ONG nationales telles que ADBA, ADMR, ALCIS, BVES.

Parmi les ONGs internationales présentes en RDC, MdM travaille en collaboration avec Vétérinaires Sans Frontière (VSF), People in Need (PIN) et Tearfund ; par ailleurs, MdM est membre actif du Forum des ONGI en RDC (FONGI).

Contexte sécuritaire :

Le contexte sécuritaire des zones d’interventions de MdM, relativement calme malgré les quelques cas d’incidents sporadiques et l’impact de la guerre de M23, reste dominé par :

- L’activismes des groupes armés dans les zones d’intervention ;

- La criminalité sur les axes d’accessibilité vers les zones d’intervention, particulièrement sur la RN5. Les staffs, programmes MdM et ses partenaires ne constituent pas une cible pour les auteurs des cas de criminalité ; cela est relatif au niveau de l’acceptation, des respects de plan de sécurité et des principes humanitaires par les équipes MdM.

Actuellement on observe un faible activisme des groupes armés dans les hauts plateaux de Minembwe, Itombwe et Uvira.

Aucun incident sécuritaire n’a été enregistré dans la zone de santé de Minembwe et Itombwe au cours de deux mois passés (mars et avril 2024).

L’accessibilité physique à certaines zones d’interventions reste un défi à relever pour les équipes de MdM et ses partenaires. La zone de santé de Mboko est quasi inaccessible par voie routières et Uvira coure le même risque vu le niveau de dégradation de la RN5 et la montée des eaux du lac Tanganyika.

Les impacts de la persistance de la Guerre du M23 au nord Kivu sur le sud Kivu sont de moins en moins sensible.

En résumé, le contexte sécuritaire au niveau de la mission de MdM Be est relativement calme et acceptable, l’accès humanitaire est possible et sans conditions sur toutes les zones d’interventions de MdM.

Plans de sécurité existants :

  • Un plan de sécurité locale
  • Une analyse de risques
  • Les règles de sécurité
  • Un plan de contingence

Une analyse des acteurs pour chaque zone d’interventions

TÂCHES ET RESPONSABILITES

La coordination de la mission en RDC a identifié les besoins d’appui ci-après, sur lesquels le/la reporting officer sera mobilisé.e : « Ce sont des tâches principales mais non-exhaustives).

  • Mise à jour et suivi des tableaux de bord des soumissions de nouveaux projets, des prochaines rapports intermédiaires et finaux des projets.
  • Elaboration des premières versions des rapports de projets et programmes, en étroite coordination avec les responsables de projet et les coordinateurs/trices des programmes.
  • Appui à la compilation des rapports bailleurs
  • Appui à la conception et l’écriture de nouveaux projets

Veille contextuelle “les thématiques de la veille varieront selon l’enjeux identifié par la coordination.

NOUS OFFRONS

  • Un cadre de travail dynamique et international avec un soutien rapproché depuis le siège de MdM-BE à Bruxelles ;
  • Une mission de terrain au cœur des activités de Médecins du Monde ;
  • Lieu de mission : Bukavu
  • Durée de mission : 6 mois
  • Prise de poste juin ou juillet 2024.

Possibilités d'apprentissage

  • La Mission RDC est une équipe pluridisciplinaire et multiculturelle qui rend l’évolution en son sein avantageuse pour un.e volontaire soif d’apprentissage et d’innovation.
  • Être chargé.e de reporting c’est toucher à tous les aspects du pilotage des programmes humanitaires et de développement ; ainsi la/le volontaire aura l’opportunité de participer tant à la conception de nouveaux projets qu’à leurs finalisation et reporting final.  

Conditions de vie :

  • Le climat social sur la mission RDC est très propice à l’intégration de nouveau membre.
  • A Bukavu il y a une bonne ambiance générale et le risque d’incident sécuritaires est faible. Cependant, il sera recommandé aux nouveaux collaborateurs/trice d’éviter certaines endroits (peu), à des heures tardives.
  • Le logement des volontaires sera assuré par MdM, de même que la gestion de la sécurité
    des bâtiments (gardiens). Tous les frais liés au logement (loyer, factures d’électricité,
    eau...) seront assurés par MdM. MdM mettre tout en œuvre pour mettre les volontaires dans de bonnes conditions de logement.
  • Les volontaires recevront des perdiems mensuels dans la monnaie locale (dinars tunisien) pour prendre en charge leur restauration et autres frais annexes.

Conditions de travail :

  • La semaine du travail commence le lundi et se termine le vendredi.
  • Les horaires de travail sont de 8h00 à 17h00 avec une pause d’une heure pour le déjeuner. 
  • Un bureau sera mis à la disposition du/de la volontaire dans les locaux de MdME à
    Bukavu, ainsi que des ressources matérielles : téléphone portable, dotation des
    crédits de communication mensuelle, ordinateur, etc.

INTERESSE(E) ?

Merci d’adresser votre candidature sans tarder en utilisant le formulaire de candidature approprié, avant le 27/05/2024.

Nous nous réservons la possibilité de finaliser un recrutement avant la date de clôture de réception des candidatures.

Médecins du Monde s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations.

Nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées, elles seront traitées de façon confidentielle.

Dans le cadre de la présente candidature, vos données sont conservées pour une durée de 6 mois.

Seules les personnes habilitées par notre Charte de confidentialité Générale pourront accéder à vos données à des fins strictement internes.

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins Sans Frontières - Artsen Zonder Grenzen
Site web : https://www.msf.be
Lieu de l'emploi : Goma /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Plaidoyer
Date de publication : 03/05/2024
Date limite : 20/05/2024

Profil

PRÉREQUIS  

Éducation:  

▪ Formation universitaire niveau maîtrise, (anthropologie/sciences sociales/sciences politiques, droit, santé publique, études sur les questions de genre, protection)  

Expériences:  

▪ Au moins 2 ans d’expérience prouvée dans l’analyse et le plaidoyer  

▪ Expérience internationale de travail dans le secteur humanitaire ou NGO est obligatoire 

▪ Expérience de plaidoyer sur la santé et connaissance des enjeux sont des atouts  

▪ Expérience avec MSF est un atout  

▪ Expérience en RDC est un atout 

Compétences:  

▪ Forte capacité d’analyse  

▪ Capacité à développer un réseau  

▪ Forte capacité rédactionnelle  

▪ Flexibilité et capacité d’adaptation  

▪ Compétences d’organisation et attention aux détails  

▪ Bon communicateur  

▪ Esprit d’équipe  

Langue : Français et Anglais (écrit et parlé) essentiel 

CONDITIONS  

▪ Date de début prévue : June 2024 

▪ Location : Goma (RDC) (70% du temps) avec des visites fréquentes à Masisi (30% du temps)  

▪ Type de contrat : Contrat à durée déterminée (CDD)  

▪ Durée de contrat : 9 mois (renouvelable)  

▪ Salaire selon l'échelle salariale MSF-OCB terrain  

▪ Les termes contractuels, les conditions et le salaire seront établis en fonction de la résidence officielle des candidats sélectionnés et dans le respect des grilles standard de fonction et de salaire de MSF  

▪ Pas de position en famille  

▪ Adhérer aux principes MSF et à nos valeurs managériales : respect, transparence, intégrité, responsabilité, confiance et autonomisation  

▪ Adhérer aux engagements pour un comportement responsable 

Date limite pour postuler : 20 mai 2024 

Comment postuler ? 
 

Les candidatures en ligne doivent être soumises au plus tard le 20 Mai 2024 via le lien suivant. En cliquant sur ce lien, vous serez dirigé vers notre outil de candidature en ligne. 
 
Seuls les candidats sélectionnés pour la suite seront contactés.  

MSF valorise la diversité et s'engage à créer un environnement de travail inclusif. Nous accueillons les candidatures de tous les candidats qualifiés, quels que soient leur handicap, leur genre, leur statut matrimonial ou civil, leur race, leur couleur ou leurs origines ethniques et nationales, leur religion, leurs convictions ou leur orientation sexuelle. 

MSF se soucie de la protection de vos données. En soumettant votre candidature, vous acceptez que MSF utilise vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre avis de confidentialité destinée aux candidats

Description

CONTEXTE  

En République Démocratique du Congo (RDC), Médecins Sans Frontières (MSF) intervient en collaboration avec le Ministère de la Santé en offrant des soins médicaux aux victimes de conflits et de violence, aux personnes déplacées ou encore à celles souffrant d’épidémies ou de pandémies comme le VIH/SIDA. Ceci, grâce à ses projets réguliers et ses équipes de réponse aux urgences. Ces dernières se tiennent prêtes à répondre sur l’ensemble du territoire en cas de flambée épidémique, de catastrophe naturelle ou de conflit. Aujourd’hui : la moitié de nos opérations sont à l’Est et notablement à Masisi et Goma au Nord Kivu afin de répondre aux urgences (choléra, rougeole, mouvements de population). L’intensification du conflit depuis mi-2022 a eu pour conséquences des mouvements de population massifs dans le Nord Kivu, et une explosion des besoins médico-humanitaires.  

OBJECTIFS PRINCIPAUX  

Comme Responsable Plaidoyer vous nourrissez l'analyse humanitaire et contribue au développement et à la mise en œuvre des activités de plaidoyer au niveau des deux projets, en soutien aux équipes de coordination des projets de MSF Belgique basés à Goma et Masisi.   

RESPONSABILITES GENERALES 

• Collecter des données en collaboration avec les équipes des projets. 
• Analyser des principales tendances humanitaires, les besoins critiques, les facteurs de risque des populations affectées et la capacité de la réponse humanitaire. 
• Partager l'analyse en interne et en externe. 
• Contribuer à la cartographie des acteurs et à l'analyse du pouvoir. 
• Établir des relations avec les acteurs concernés et représenter MSF  
• Contribuer et/ou mettre en œuvre des activités d'analyse et de plaidoyer (y compris la recherche, la rédaction de rapports, la rédaction de messages) au niveau local, en établissant des liens, si nécessaire, avec les autres sections de MSF en RDC et les conseillers humanitaires du siège. 
Responsabilités spécifiques au contexte 
  • Faire un mapping des acteurs et financements médico-humanitaires dans les zones d’intervention des 2 projets et assurer un monitoring régulier des acteurs opérationnels qui ont des financements en cours. 
  • Participer aux réunions des clusters nutrition et violence basée sur le genre à Masisi, et partager les messages de plaidoyer de MSF qui doivent être adressés aux acteurs au niveau de Goma et au niveau national. 
  • Participer aux réunions de coordination humanitaires à Goma, partager des points d’attention aux équipes des projets, partager les messages de plaidoyer de MSF qui doivent être adressés aux acteurs au niveau national. 
  • Documenter les besoins humanitaires, en collaboration avec les 2 projets (équipes de coordination, équipes médicales, équipes promotion santé), en faisant des visites récurrentes dans les structures de santé et sites de déplacés et en prenant des témoignages de patients.  
  • Suivre les acteurs impliqués dans la prise en charge des enfants non accompagnés dans les sites de déplacés de Masisi. 
  • Remettre à jour la stratégie plaidoyer du projet Masisi et définir la stratégie de plaidoyer pour Goma 
  • Reprendre contact avec les bailleurs santé dans le territoire de Nyiragongo. 
  • Formuler au quotidien des talking points concernant Masisi et Goma avant les réunions de MSF avec des acteurs clés. 
  • Se coordonner avec les autres sections de MSF en RDC sur la définition de messages de positionnement et de plaidoyer. 

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : https://jobs.enabel.be/job/Kinshasa-Project-Manager-Jeunesse%2C-Conscience-Culturelle-et-Sociale/1059312801/
Adresse email : humres@enabel.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion de projet
Date de publication : 11/04/2024
Date limite : 02/05/2024

Profil

Master avec de l'expérience internationale pertinente

Description

Project Manager
Jeunesse, Conscience Culturelle et Sociale

  (h/f/x) – République Démocratique du Congo

 

 

Enabel est l’agence belge de développement. Notre mission est d’œuvrer pour un monde durable où toutes les personnes vivent dans un État de droit et ont la liberté de s’épanouir pleinement. Avec nos partenaires, nous fournissons des solutions pour relever des défis mondiaux urgents - le changement climatique, les inégalités sociales et économiques, l’urbanisation, la paix et la sécurité, la mobilité humaine - et pour promouvoir la citoyenneté mondiale. 

Nous avons plus de 20 ans d’expérience dans divers domaines allant de l’éducation et des soins de santé à l’agriculture, en passant par la protection de l’environnement, la digitalisation, l’emploi et la gouvernance. L’expertise d’Enabel est sollicitée dans le monde entier - par le gouvernement belge, les institutions de l’Union européenne, les gouvernements d’autres pays, ou encore le secteur privé. Nous collaborons avec des acteurs de la société civile, des instituts de recherche et des entreprises, et nous encourageons une interaction fructueuse entre la politique de développement et d’autres domaines. 

Avec 2100 collaborateurs et collaboratrices, Enabel gère plus de 200 projets dans une vingtaine de pays, en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. 

enabel.be

 

Contexte

La République Démocratique du Congo (RDC) est le pays partenaire le plus important de la coopération gouvernementale belge. Enabel y compte plus de trois cent cinquante salarié.es, dont une cinquantaine d’expatrié.es.  

 

Un nouveau programme de coopération entre la Belgique et la RDC 2023-2027 vient d’être lancé. Celui-ci vise en priorité la réduction de la pauvreté, l’égalité des genres et l’autonomisation. Il a également pour objectif de contribuer à l’amélioration dans les domaines de la lutte contre le changement climatique, de l’éducation et de la santé.  

 

L’exécution de ce nouveau programme est répartie sur 4 piliers et 9 volets d’interventions. Dans ce contexte, le volet d’intervention Jeunesse, Conscience Culturelle et Sociale est rattaché au pilier dédié à la valorisation du potentiel de la jeunesse congolaise, notamment à travers l’objectif d’offrir aux jeunes, et prioritairement aux jeunes femmes, une perspective d’avenir en terme d’épanouissement socio-culturel. La stratégie s’axe à la fois autour de la mise en place de services socio-culturels performants et accessibles qui répondent aux besoins/intérêts des jeunes, ainsi que sur l’accompagnement de ceux-ci vers des métiers culturels.  

 

Ce volet est piloté depuis Kinshasa et est mis en œuvre dans les grands centres urbains du pays (Kinshasa, Kisangani, Mbuji Mayi, Lubumbashi et Bukavu). C’est dans ce cadre que Enabel recherche activement un.e Project Manager. 

 

Description de la fonction

En tant que Project Manager, vous rapporterez à la Portfolio Manager, vous serez responsable d’une équipe d’expert.e.s techniques et vous coordonnerez la mise en œuvre du projet.  

 

Responsabilités :

 

  • Vous êtes responsable de la bonne exécution du projet (contenu, planning, budget, qualité) ;
  • Vous coordonnez la réalisation des activités afin d’atteindre les objectifs du projet ;
  • Vous appuyez les personnes identifiées pour diriger le processus de changement ;
  • Vous contribuez au renforcement des capacités des organisations partenaires ;
  • Vous coordonnez le processus d’apprentissage sur la manière dont une intervention contribue au développement d’un secteur ;
  • Vous dirigez l’équipe placée sous votre responsabilité hiérarchique ;
  • Vous vous assurez que les informations pertinentes sur les résultats sont disponibles pour le monitoring et l’évaluation afin de permettre le suivi de la performance, la prise de décision, l’apprentissage et le reporting.

 

Votre profil

Niveau de formation requis

  • Master en animation socio-culturelle et éducation permanente, communications sociales...

Expériences requises

  • Minimum 5 ans d’expérience pertinente dans le pilotage de projets de développement international ;
  • Minimum 5 ans d’expérience pertinente dans le secteur socio-culturel ;
  • Minimum une expérience de travail pertinente en dehors de son pays d’origine. Une expérience en Afrique Subsaharienne est un atout ;
  • Une expérience en tant que responsable d’équipe ;
  • Une expérience en organisation de procédures « appel à projets » est un atout ;
  • Une expérience en processus d’accompagnement à la gestion de projet socio-culturel et à l’incubation de jeunes professionnels est un atout ;
  • Une expérience dans plusieurs projets constitue un atout.

Compétences et connaissances requises

  • Connaissance approfondie des méthodologies de gestion de projet ;
  • Connaissance pratique des thèmes transversaux (genre, environnement, numérique, innovation, planification familiale…) ;
  • Connaissances en techniques d’animation de groupe et de médiation ;
  • Excellentes qualités de facilitation multipartenaires et d’animation de processus participatifs en milieu urbain (animation socio-culturelle, C4D…) ;
  • Une bonne connaissance des institutions et du secteur culturel en Belgique (ainsi qu’un réseau) est un atout ;
  • La capacité à établir un diagnostic et à identifier les enjeux régionaux est un atout ;
  • Une maîtrise en coordination, animation et mobilisation des acteurs régionaux est un atout ;
  • Très bonnes compétences de leadership ;
  • Très bonnes compétences d’écoute et de communication ;
  • Bonnes capacités de synthèse et d’analyse ;
  • Compétences en monitoring et évaluation ;
  • Vous êtes orientée vers les résultats ;
  • Maîtrise des outils informatiques courants ;
  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu de la langue de travail de la RDC et du contexte international dans lequel vous travaillerez, une excellente connaissance de français est donc exigée. Une bonne connaissance de l’anglais et du néerlandais sont des atouts.

Vous vous engagez à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel).

 

 

 

Nous vous offrons

 

  • Une fonction variée et enrichissante dans un environnement international. Vous êtes engagé.e au sein d'Enabel dans la fonction de "Intervention Manager".
  • Un contrat de 37 mois basé à Kinshasa avec des missions régulières dans les différents centres urbain.
  • Le package salarial de cette fonction correspond à notre barème (classe 6) et comprend le salaire mensuel brut, ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié.e au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement, d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc.
  • En cas d’expatriation sans les membres de la famille (personnes à charge), jusqu’à 6 billets d’avion aller-retour supplémentaires par an vers le pays d’origine ou toute autre destination (plafonnés suivant le règlement d’Enabel).

Les différents montants varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction et la composition familiale.

 

Cette publication peut donner lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de 3 ans pour toute fonction similaire.

 

Nos postes vacants sont ouverts à toute personne qui remplit les conditions décrites dans les offres d’emploi. Enabel s’engage en faveur de l’égalité des chances et de la diversité au sein de son personnel. Nous ne faisons pas de discrimination fondée sur le genre, l’origine, l’âge, la religion, l’orientation sexuelle, le handicap ou tout autre facteur que les compétences.

 

Intéressé.e?

 

Postulez, au plus tard le 02/05/2024, ici et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation.

 

Seules les candidatures introduites via le lien ci-dessus seront prises en considération. 

Détails de l'annonce

Organisation : Croix-Rouge de Belgique - Communauté francophone
Site web : https://www.croix-rouge.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Fichier : PDF icon annonce_rp_rdc_2024.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Mission terrain
Date de publication : 05/04/2024
Date limite : 19/04/2024

Profil

  • Titulaire d’un Diplôme d’Etudes Supérieures de type universitaire en lien avec la fonction.
  • Minimum 5 ans d’expérience de travail en coordination et encadrement de projets sur financements internationaux (DGD, ECHO, Union Européenne, agences UN…).
  • Compétence nécessaire en approches participatives et mobilisation communautaire.
  • Expérience avérée dans l’une ou plusieurs matières en lien avec la construction de la résilience communautaire ex Wash et santé communautaire, prévention et gestion des risques, gestion de l’environnement…
  • Expérience souhaitée en matière de protection et réponse humanitaire.
  • Expérience souhaitée dans l’appui à un partenaire local (développement organisationnel, renforcement des compétences).
  • Expérience avérée en identification et formulation de projets et suivi et évaluation de programmes. 
  • Expérience avérée en gestion financière et administrative de projets.
  • Expérience affirmée dans la communication avec des acteurs institutionnels et le développement de réseau professionnel.
  • La connaissance du Mouvement Croix-Rouge est un atout.
  • Excellentes qualités multiculturelles et interpersonnelles.
  • Excellentes aptitudes à l’animation d’une équipe.
  • Très bon sens de la diplomatie.  
  • Compétences en communication, esprit analytique, maîtrise des outils informatiques.
  • Très bon style rédactionnel et excellente expression orale et écrite en français.
  • Connaissance au minimum passive de l’anglais
  • Une expérience préalable en RDC ou dans la région est un sérieux atout.

Vous vous reconnaissez dans ce profil ? Envoyez-nous, le 19 avril 2024 au plus tard, votre candidature en français, composée de votre CV (2 pages maximum) et de votre lettre de motivation (1 page maximum), en cliquant sur le lien et le bouton postuler : https://jobsinterne-croix-rouge.be/fr/job/detail/8229

Description

La Croix-Rouge de Belgique, Communauté francophone, recrute un·e (H/F) REPRÉSENTANT·E PAYS DE LA CRB EN RDC

Localisation : Kinshasa, RDC

Date de démarrage souhaitée : 01 juin 2024

Délai pour l’envoi des candidatures : 19 avril 2024

Durée et type du contrat : CDD 1 an renouvelable

Autre : poste non accompagné

Contexte :

La Croix-Rouge de Belgique (CRB) et la Croix-Rouge RDC (CR RDC) sont formellement engagées dans une relation partenariale, réaffirmant la volonté des deux sociétés nationales de travailler ensemble pour répondre aux besoins des populations les plus vulnérables en RDC. A cet effet, la CRB appuie la CR RDC dans la formulation de projets conjoints à soumettre pour financement aux bailleurs de fonds dans un esprit d’appui technique et de transfert de compétences. Elle apporte également son appui à la CR RDC dans la mise en œuvre de projets et programmes, en veillant constamment à promouvoir un équilibre entre l’appui à la mise en œuvre de projets et le soutien institutionnel complémentaire.

La CRB promeut une approche de partenariat qui est au service de la vision stratégique du partenaire et de son autonomisation, qui maximise le pouvoir décisionnel et les responsabilités du partenaire dans la limite des contraintes du bailleur.

A ce jour, la CRB est engagée auprès de la CR RDC sur l’accompagnement de la mise en œuvre d’un programme quinquennal de renforcement de la résilience communautaire dans la province du Kwango. Ce programme privilégie des actions dans les domaines sanitaires (Wash) et environnementaux. Financé par la DGD, ce programme en gestion délégué est mis en œuvre par la CR RDC avec l’accompagnement de la CRB.

La CRB est également engagée auprès de la CR RDC sur l’accompagnement de la mise en œuvre d’un programme humanitaire axé sur la protection des ménages déplacés internes et issus de la communauté hôte les plus vulnérables dans la province du Kwango. Ce programme privilégie les actions dans les domaines de la protection spécifique et transversale. Financé par la DGD, ce programme en gestion conjointe est mis en œuvre par la CR RDC avec l’accompagnement de la CRB.

Parallèlement à son accompagnement à la mise en œuvre de ces actions, la CRB joue un rôle important dans le renforcement des capacités de la CR RDC dans la gestion, le suivi-évaluation, et le renforcement des performances en gestion financière et comptable. Cet appui s’inscrit dans la dynamique du Mouvement CR/CR d’appui au développement organisationnel de la CR RDC.

Dans ce contexte, la Croix-Rouge de Belgique recrute un·e Représentant·e Pays pour la représenter en RDC. Le·la Représentant·e Pays sera basé·e à Kinshasa mais effectuera de fréquents déplacements dans les provinces ciblées. Le·la Représentant·e Pays aura une expérience suffisante en gestion de projet ainsi qu’une expertise avérée en mobilisation communautaire dans les domaines Wash et santé communautaire.

 

 

Détails de l'annonce

Organisation : Handicap International
Site web : http://www.jobs.net/j/JQIPugtj?idpartenaire=142&jobdetails=true
Lieu de l'emploi : Kinshasa ou Goma /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Récolte de fonds
Date de publication : 02/04/2024
Date limite : 23/04/2024

Profil

  • Vous êtes titulaire d'un Master dans le domaine du développement, de l’humanitaire, et/ou similaire ;
  • Vous avez 5 ans d'expérience dans le développement de projets humanitaires, la prospection de bailleurs et la gestion financière ;
  • Vous êtes en capacité de négocier et représenter l’organisation en interne et en externe, et maîtrisez les techniques de mobilisations et gestion de partenariats ;
  • Vous êtes compétent en animation et/ou conception de formations et dispositifs de montée en compétence ;
  • Vous avez d’excellentes capacités relationnelles, de rédaction et de coordination ;
  • Vous faites preuve de pragmatisme et de capacités d’adaptation ainsi que de résistance au stress ;
  • Vous maîtrisez le français et l’anglais, autant à l’oral qu’à l’écrit ;

Description

Handicap International / Humanity & Inclusion (HI) est une association de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et vulnérabilisées, elle agit et témoigne pour répondre à leurs besoins essentiels et améliorer leurs conditions de vie. Elle s’engage à promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux. Depuis sa création en 1982, HI a mis en place des programmes de développement dans plus de 59 pays et intervient dans de nombreuses situations d’urgence. Aujourd'hui, nous avons un budget d'environ 230 millions d'euros, avec 4755 employés dans le monde.

Chez Handicap International, nous croyons fermement en l'importance de l'inclusion et de la diversité au sein de notre structure. C'est pourquoi nous sommes engagés dans une politique handicap afin de favoriser l'accueil et l'intégration de personnes en situation de handicap.

Merci d’indiquer si vous avez besoin d’un aménagement particulier, y compris pour participer aux 1ers entretiens.

Retrouvez plus d’informations sur l’association : www.hi.org.

CONTEXTE :

La RDC subit une instabilité chronique depuis la fin des années 1990, liée à des problèmes de gouvernance interne et sa proximité avec des pays ayant connu des crises majeures. L’Est de la RDC est le théâtre d’une crise chronique depuis de plus de 20 ans. L’instabilité y est permanente et les groupes armés y sont nombreux. Les acteurs humanitaires interviennent dans la zone depuis de nombreuses années, y mélangeant des approches urgences, transition / résilience et essayant d’assurer un certain développement / stabilisation. Depuis octobre 2022, la situation sécuritaire s’est gravement détériorée avec la reprise des combats entre les éléments du M23 et ceux des Forces Armes de la République Démocratique du Congo (FARDC).

En réponse aux besoins et dans le cadre de son expertise technique, HI intervient en RDC depuis 1995 dans de nombreux secteurs et est un acteur reconnu dans l’assistance humanitaire et le domaine logistique.

A Kinshasa sont mis en place des projets pluriannuels de développement sur les thématiques de la Réadaptation Physique et Fonctionnelle, de la Santé Maternelle et Infantile, l’Education Inclusive et la Gouvernance Inclusive.

Au Kasai et au Kasai Centrale, initialement engagé dans des activités de développement HI est intervenu depuis la crise de 2016 sur des projets de Sécurité Alimentaire et actuellement intervient dans un projet d’éducation inclusive.

Au Nord-Kivu, à ce jour, la base de Goma met en œuvre 6 projets :

  • Deux projets de clinique mobile en santé mentale et Soutien Psychosocial avec un volet READ, -Un projet de réhabilitation routières à Mweso ;
  • Un projet dans le domaine de la protection communautaire, de la réponse d’urgence en santé mental et distribution de kit à Mweso ;
  • Un projet Plateforme Logistique et Stockage en offrant un service aux acteurs humanitaires ; è Un projet de réadaptation intégrée avec la thérapie de stimulation dans la zone de santé de Mweso, zone de santé de Goma, et zone de santé de Rutshuru

L’année 2023 et 2024 seront consacrée au déploiement de la stratégie pluriannuelle du Programme RDC, avec des réflexions axées notamment sur les capacités de réponse d’urgence et les opérations logistique en RDC.

VOTRE MISSION :

Sous la responsabilité du Technical Head of Program, et en collaboration avec le Directeur Programme, les Areas Manager et les spécialistes techniques, le spécialiste du développement du programme sur le terrain contribue activement au renforcement du programme en concevant, mettant en œuvre et en contrôlant la stratégie de collecte de fonds pour le programme auquel il/elle est rattaché(e). Il/elle identifie les opportunités de financements et dirige le processus d'élaboration des notes conceptuelles et des propositions de projet jusqu'à leur soumission aux donateurs (institutions publiques, fondations et secteur privé).

Mission 1: Positionnement stratégique & planification

  • Assurer une veille sur les stratégies et les priorités des bailleurs au niveau national/régional et identifier les opportunités afin d'anticiper les appels à propositions et les possibilités d'appels d'offres.
  • Participer à l'élaboration et au suivi de la stratégie opérationnelle, en mettant l'accent sur le plan d'action de la collecte de fonds et les documents de projet internes.
  • Assurer le suivi, la mise en œuvre et le contrôle de la stratégie de collecte de fonds.
  • Interagir avec les bailleurs identifiés et analyser leur perception de la programmation actuelle de HI afin d’identifier leurs secteurs prioritaires et cibler les efforts de collecte de fonds
  • Mettre à jour la cartographie des acteurs humanitaire et du développement dans le pays/la région (ONGI, agences de l'ONU, représentations gouvernementales) pour suivre les tendances et rester compétitif.
  • Analyser les tendances de la collecte de fonds et informer le programme sur le taux de transformation, la couverture des projets, la durée et les montants obtenus.
  • Coordonner les efforts de collecte de fonds, en particulier le réseautage et le suivi des opportunités de bailleurs.
  • Assurer la liaison et mobiliser les membres de l'équipe pour soutenir les efforts de collecte de fonds (experts techniques, directeur de programme, etc.) et organiser des réunions régulières avec les directeurs de programme/pays
  • Coordonner avec d'autres programmes/pays pour rassembler et promouvoir les meilleures pratiques et faciliter le dialogue avec les donateurs (pour la prospection/réplication des activités).

Mission 2: Gestion du relationnel

  • Travailler avec le directeur de programme et l'unité technique pour renforcer l'attractivité et l'influence de HI, en développant des relations clés avec les décideurs pertinents des organisations nationales et locales, les donateurs et les grandes organisations internationales ;
  • Développer des relations de travail actives et de qualité avec les bailleurs et les partenaires stratégiques dans le pays pour identifier des potentiels consortium.
  • Participer aux plateformes et réunions afin d'accroître la visibilité de HI et permettre la collecte d'informations sur les opportunités de financement.
  • Promouvoir le positionnement technique, les approches, le savoir-faire et les compétences de HI au sein des réseaux pertinents en vue de développer des consortiums avec l'appui de l'unité technique.
  • Développer des documents de communication en lien avec la/le Grant Officer tels que des "fiches projets" et/ou des "fiches donateurs" ; et développer de nouveaux outils.
  • Mettre en place une politique de CRM et veiller à ce qu'elle soit mise à jour si nécessaire.

Mission 3: Développement de propositions de projet

  • Coordonner le développement de la proposition, en répartissant les tâches entre les personnes clés impliquées dans la rédaction de projet à soumettre au bailleur, conformément au processus et aux outils de rédaction de propositions de HI (PD-tool, outil de suivi du développement du projet, etc.), y compris le développement de : cadres logiques, plan MEAL, description narrative de l'approche technique, planification, dotation en personnel et budgétisation.
  • Assurer la coordination et le cadrage de la proposition ensemble avec les O², l’IPO/SIPO, les services partagés du siège, et le personnel technique du siège et la mission HI.
  • Coordonner de manière proactive la participation et l'apport de tous les conseillers techniques concernés (personnel du siège et de la mission) pour l'élaboration de toutes les propositions.
  • Identifier, le cas échéant, les arrangements pertinents/compétitifs (consortiums, projets multi-pays, etc.) et faciliter les négociations.
  • Pour les consortiums : assurer la coordination et la communication, et gérer la contribution des parties prenantes pendant le développement du projet.
  • Examiner la proposition de projet/la note conceptuelle finale avant la soumission pour vérifier la conformité avec les directives et les attentes des bailleurs, la cohérence entre le budget et la description technique, et la qualité générale.
  • Procéder (si nécessaire) à la soumission finale des notes conceptuelles et des propositions de projet aux bailleurs.
  • Coordonner et collaborer avec les associations nationales de HI (IPO/SIPO)
  • Accompagner le/la Grant Officer dans la rédaction des rapports d’activités institutionnels.

Mission 4 : Renforcement des capacités

  • Développer des modules de formation sur la rédaction de propositions et la gestion du cycle de projet pour tout le personnel des programmes et les partenaires locaux.
  • Fournir une formation sur les règles, procédures et stratégies bailleurs à l'ensemble du personnel du programme impliqué dans la rédaction de la proposition.

SPECIFICITES/PARTICULARITES DU POSTE :

Les conditions de vie à Kinshasa sont bonnes et le contexte sécuritaire est à ce jour calme. Si des restrictions de déplacements sont en place, la ville offre de nombreuses possibilités d’activités extraprofessionnelles et de sorties culturelles, et dispose d’une forte présence de personnels internationaux.

Le poste pourra aussi être basé à Goma, ou le contexte sécuritaire, bien que moins calme, reste bon.
Handicap International déterminera au cours du recrutement si le poste est basé à Kinshasa ou Goma.

CONDITIONS :

Chez HI, les conditions de départ sont à la hauteur de votre engagement et adaptées au contexte de votre mission. Une attention particulière est portée aux questions de santé et à votre situation personnelle :  https://hi.org/fr/travailler-chez-hi

Pour connaître notre parcours d’intégration et de formation, et notre politique de mobilité, cliquez ici : https://hi.org/fr/integration-developpement-des-competences-

  • Contrat International de 24 mois à compter idéalement du 01/06/2024
  • Le contrat international permet une couverture sociale adaptée aux besoins de chacun
    • Assurance chômage prélevée uniquement pour les ressortissants de l’UE
    • Assurance retraite
    • Couverture santé, rapatriement, prévoyance prises en charge par HI et par l’employé
  • Salaire : à partir de 2757 € brut/mois selon expérience professionnelle 
  • Perdiem : 921,32 € net/mois à Kinshasa ou 552,54 à Goma – versé en monnaie locale sur le terrain
  • Hardship : 250 € net/mois si à Goma
  • Congés payés : 25 jours par an ;
  • R&R : 5 jours tous les 3 mois
  • Poste :  non accompagné
  • Prise en charge des frais de transport, de visas et de transport de vos effets personnels
  • Allocation enfant de 100 € versée à partir de 2 enfants à charge
  • Logement : Collectif à Goma ou Individuel à Kinshasa, pris en charge par HI

Si vous êtes résident(e) dans le pays : package local

POSTULER :

Uniquement en ligne en joignant CV et Lettre de motivation via le lien suivant :

http://www.jobs.net/j/JQIPugtj?idpartenaire=142

 

Les candidatures sont traitées de façon continue, n’attendez pas pour postuler !

Seules les candidatures retenues seront contactées.

Détails de l'annonce

Organisation : Handicap International
Site web : http://www.jobs.net/j/JOQZzpdl?idpartenaire=142&jobdetails=true
Lieu de l'emploi : Mweso /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion de projet
Date de publication : 28/02/2024
Date limite : 20/03/2024

Profil

  • Vous êtes titulaire d’un diplôme en physiothérapie ou en Santé Mentale ;
  • Vous avez au moins 2 ans d’expérience dans la fourniture d’un soutien technique aux programmes de réadaptation ;
  • Vous avez de l’expérience dans la mise en œuvre des programmes de thérapie de stimulation, et connaissez les enjeux techniques des besoins spécifiques et de la réadaptation ;
  • Vous avez une bonne connaissance des différents courants de pensées et modèles explicatifs du handicap, ainsi que des stratégies de lutte contre l’exclusion et la discrimination ;
  • Vous connaissez les enjeux majeurs de la readaptation physique et fonctionnelle ;
  • Flexible, avec le sens des priorités et force de proposition, vous êtes résilient vis-à vis du stress et de l’incertitude, et êtes capables de travailler dans un contexte de sécurité instable ;
  • Vous avez de bonnes capacités rédactionnelles, d’analyse et d’encadrement ;
  • Vous savez et aimez travailler et collaborer en équipe pluridisciplinaire ;
  • Vous maîtrisez le français, autant à l’écrit qu’à l’oral.

Description

Handicap International / Humanity & Inclusion (HI) est une association de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et vulnérabilisées, elle agit et témoigne pour répondre à leurs besoins essentiels et améliorer leurs conditions de vie. Elle s’engage à promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux. Depuis sa création en 1982, HI a mis en place des programmes de développement dans plus de 59 pays et intervient dans de nombreuses situations d’urgence. Aujourd'hui, nous avons un budget d'environ 230 millions d'euros, avec 4755 employés dans le monde.

Chez Handicap International, nous croyons fermement en l'importance de l'inclusion et de la diversité au sein de notre structure. C'est pourquoi nous sommes engagés dans une politique handicap afin de favoriser l'accueil et l'intégration de personnes en situation de handicap.

Merci d’indiquer si vous avez besoin d’un aménagement particulier, y compris pour participer aux 1ers entretiens.

Retrouvez plus d’informations sur l’association : www.hi.org.

CONTEXTE :

La RDC subit une instabilité chronique depuis la fin des années 1990, liée à des problèmes de gouvernance interne et sa proximité avec des pays ayant connu des crises majeures. L’Est de la RDC est le théâtre d’une crise chronique depuis de plus de 20 ans. L’instabilité y est permanente et les groupes armés y sont nombreux. Les acteurs humanitaires interviennent dans la zone depuis de nombreuses années, y mélangeant des approches urgences, transition / résilience et essayant d’assurer un certain développement / stabilisation. Depuis octobre 2022, la situation sécuritaire s’est gravement détériorée avec la reprise des combats entre les éléments du M23 et ceux des Forces Armes de la République Démocratique du Congo (FARDC).

En réponse aux besoins et dans le cadre de son expertise technique, HI intervient en RDC depuis 1995 dans de nombreux secteurs et est un acteur reconnu dans l’assistance humanitaire et le domaine logistique.

A Kinshasa sont mis en place des projets pluriannuels de développement sur les thématiques de la Réadaptation Physique et Fonctionnelle, de la Santé Maternelle et Infantile, l’Education Inclusive et la Gouvernance Inclusive.

Au Kasai et au Kasai Centrale, initialement engagé dans des activités de développement HI est intervenu depuis la crise de 2016 sur des projets de Sécurité Alimentaire et actuellement intervient dans un projet d’éducation inclusive.

Au Nord-Kivu, à ce jour, la base de Goma met en œuvre 6 projets :

  • Deux projets de clinique mobile en santé mentale et Soutien Psychosocial avec un volet READ, -Un projet de réhabilitation routières à Mweso ;
  • Un projet dans le domaine de la protection communautaire, de la réponse d’urgence en santé mental et distribution de kit à Mweso ;
  • Un projet Plateforme Logistique et Stockage en offrant un service aux acteurs humanitaires ; è Un projet de réadaptation intégrée avec la thérapie de stimulation dans la zone de santé de Mweso, zone de santé de Goma, et zone de santé de Rutshuru

L’année 2023 et 2024 seront consacrée au déploiement de la stratégie pluriannuelle du Programme RDC, avec des réflexions axées notamment sur les capacités de réponse d’urgence et les opérations logistique en RDC.

VOTRE MISSION :

Les principaux enjeux du poste seront l’implémentation et le suivi des activités Réadaptation intégrée et la thérapie de stimulation pour les enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère dans la zone du projet. Mais aussi de veiller à l’optimisation de la qualité et de l’impact des activités du projet par le biais d’un système de délégation avec des mécanismes de contrôle approprié.

Mise en œuvre d’un cadre Réadaptation intégrée à la santé mentale à Mweso et à Rutshuru :

  • De l’évaluation et analyse des besoins et d’une contribution à la stratégie d’intervention ;
  • Contribution à la définition des activités de réadaptation physique à mettre en œuvre selon le positionnement de l’organisation sur les années 2024 et 2026 ;
  • De la définition d’une stratégie d’accompagnement des structures publiques locales (hôpital et centres de santé) en coordination avec le/la Spécialiste de réadaptation.

Mise en œuvre des activités réadaptation intégrée (Mweso et Rutshuru) et les activités thérapie de stimulation (à Goma, Mweso et à Rutshuru)

  • Du suivi du projet, en termes d’indicateur bailleur, mais aussi en termes d’indicateurs quantitatif et qualitatif interne ;
  • Du respect des engagements contractuels avec les bailleurs et des procédures HI en vigueur;
  • De la coordination interne du projet et le management des équipes du projet, en interaction avec les services logistique, administratif, financier et sécurité de la mission ;
  • De la bonne coordination externe du projet avec les partenaires opérationnels (ONG locales et internationales, les structures de l’état etc.).
  • De respecter et faire respecter les règles de sécurité et cadres légaux en vigueur sur la mission ;
  • D’assurer le reporting et la capitalisation du projet.

Mise en œuvre des activités de prises en charge en santé mentale universelle à Mweso, Rutshuru et Goma

  • Soutien du superviseur psy dans ses activités d'accompagnement des psychologues en charge des prises en charges collectives et individuelles des bénéficiaires
  • Soutien des superviseurs dans leurs activités Read et MHPSS, dans leurs activités d'accompagnement des psy et Kiné et dans la mise en place des activités conjointes MHPSS-Read
  • Être vigilant sur l'impact psychologique de la prise en charge sur les équipes et proposer avec l'appui du spécialiste MHPSS, des mécanismes/actions pouvant aider les équipes à mieux gérer les situations difficiles.

Mise en œuvre des activités d’Action Humanitaire Inclusive à Mweso, Rutshuru et Goma

  • Supervise, en lien avec le Spécialiste Inclusion, le ou les officiers inclusion sous sa responsabilité et ce, dans la mise en œuvre des activités d’inclusion selon les normes d’action humanitaire inclusive internationales,
  • Contribue à la contextualisation des outils, et à leur traduction en langues locales, et à la mise en œuvre de l’analyse des besoins et barrières,
  • Contribue à la contextualisation des outils et mise en œuvre d’analyse et monitoring d’inclusion dans la programmation et pratiques humanitaires,
  • Contribue au développement, à l’adaptation contextuelle, à la mise en place de messages de sensibilisation, plaidoyer, support technique aux acteurs humanitaires.

SPECIFICITES/PARTICULARITES DU POSTE :

Mweso est une zone avec des contraintes sécuritaires, notamment des règles pour les déplacements stricts et couvre-feu à 19 heures (susceptible d’évoluer). Vu le contexte d’ouverture de zone pour HI, avec l’ouverture d’une sous base, le confort et les conditions de vies seront celles d’une ouverture de base durant la phase de lancement. Un ou deux autres expatriés HI seront basés à Mweso dans un premier temps, avec la présence d’autre ONG sur place (MSF, ACF, NRC, JRS, DCA) avec quelques expatriés.

CONDITIONS :

Chez HI, les conditions de départ sont à la hauteur de votre engagement et adaptées au contexte de votre mission. Une attention particulière est portée aux questions de santé et à votre situation personnelle :  https://hi.org/fr/travailler-chez-hi

Pour connaître notre parcours d’intégration et de formation, et notre politique de mobilité, cliquez ici : https://hi.org/fr/integration-developpement-des-competences-

  • Contrat International de 12 mois à compter idéalement du 01/05/2024
  • Le contrat international permet une couverture sociale adaptée aux besoins de chacun
    • Assurance chômage prélevée uniquement pour les ressortissants de l’UE
    • Assurance retraite
    • Couverture santé, rapatriement, prévoyance prises en charge par HI et par l’employé
  • Salaire : à partir de X € brut/mois selon expérience professionnelle 
  • Perdiem : 552,54 € net/mois – versé en monnaie locale sur le terrain
  • Hardship : 500 € net/mois
  • Congés payés : 25 jours par an ;
  • R&R : 5 jours tous les 3 mois
  • Poste :  non accompagné
    • Prise en charge des frais de transport, de visas et de transport de vos effets personnels
  • Logement : Collectif pris en charge par HI

Si vous êtes résident(e) dans le pays : package local

POSTULER :

Uniquement en ligne en joignant CV et Lettre de motivation via le lien suivant :

http://www.jobs.net/j/JOQZzpdl?idpartenaire=142

Les candidatures sont traitées de façon continue, n’attendez pas pour postuler !

Seules les candidatures retenues seront contactées.

Pages