You are here

Congo (Democratic Republic)

Détails de l'annonce

Organisation : ULB-Coopération
Site web : https://www.ulb-cooperation.org
Adresse email : julie.simon@ulb-cooperation.org
Lieu de l'emploi : Goma /
Fichier : PDF icon 2022.09_offre_demploi_raf_cfnk.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion financière
Date de publication : 06/10/2022
Date limite : 31/10/2022

Profil

PROFIL RECHERCHÉ

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES

  • Être titulaire au minimum d’un diplôme Bac+5 de comptabilité, gestion, management ou administration
  • Jouir d’une expérience professionnelle de 5 ans minimum dans l’administration de structures ou de projets
  • Connaître le système de santé et les partenaires santé au Nord-Kivu constitue un atout
  • Avoir travaillé dans les domaines de la santé publique constitue un atout.

COMPÉTENCES ET QUALITÉS

  • Maîtrise des outils informatiques de bureautique et de gestion (notamment Suite Office)
  • Maîtrise d’un programme de gestion comptable 
  • Connaissance de la comptabilité analytique
  • Intégrité
  • Capacité à travailler en équipe
  • Gestion des priorités et respect des échéances
  • Rigueur
  • Polyvalence
  • Proactivité
  • Orienté solution 
  • Curiosité et volonté de progression  

MODALITÉS DE CONTRAT

Contrat à temps-plein à durée déterminée de 1 an renouvelable, précédé d’une période d’essai de 3 mois. Entrée en fonction prévue au plus tard le 01/12/2022.

Description

Le Centre de formation continue du Nord-Kivu (CFNK) a pour mission de renforcer les capacités et compétences des professionnels de santé du Nord-Kivu. Cette structure indépendante est au service de la Division provinciale de la santé (DPS), des structures de santé et des partenaires, afin de mieux structurer le cadre des formations continues des professionnels des métiers de la santé et améliorer leur efficacité et efficience. Annexé au CFNK se trouve un centre d’hébergement permettant aux formé·es de séjourner le temps des formations.  

Dans le cadre de la mise en œuvre du CFNK, coordonnée par ULB-Coopération, en collaboration avec la DPS, un appel à candidatures est lancé pour le recrutement d’un·e responsable administratif·ive et financier·ère, afin d’appuyer la direction du CFNK et de gérer les missions administratives et logistiques.  

DESCRIPTION DU POSTE

Le rôle de responsable administratif·ive et financier·ère est d’assurer la coordination administrative, financière et logistique du centre, sous la responsabilité de la direction du CFNK, en étroite collaboration avec les autres membres de l’équipe. Il·elle assure les activités de gestion administrative du CFNK, la gestion des opérations financières quotidiennes du service ainsi que l’organisation pratique et logistique des formations.

MISSIONS ET TÂCHES

  • GESTION ADMINISTRATIVE ET DU PERSONNEL : Participer à l’élaboration et la mise à jour des procédures de gestion du CFNK / Veiller au respect des procédures du CFNK à tous les niveaux et en assurer le contrôle interne / Collaborer aux processus de passation des marchés, en accord avec les procédures du CFNK et des bailleurs des fonds / Assurer la gestion administrative des ressources humaines de CFNK en bonne collaboration avec ULB-Coopération durant l’interim / Établir et conserver les dossiers individuels du personnel / Assurer le suivi des mouvements du personnel / Planifier les congés du personnel / Gérer la paie, une fois l’interim d’ULB-Coopération achevé / Développer et maintenir une bonne collaboration avec les services étatiques liés à la gestion du personnel : ONEM, CNSS, Inspection du travail, DGI, DGR NK...
  • APPUI AUX FORMATIONS : Gestion et suivi des apprenant·es (inscriptions, payements, etc.) / Organisation et appui logistique des formations, cours et examens / Appui à l’organisation d’évènements.
  • GESTION DES FOURNITURES ET MATÉRIELS : • Diriger les activités de l’économat dans le respect des procédures internes du CFNK et des bailleurs de fonds (achat, approvisionnement, magasins, charroi automobile, maintenance…) : Gérer les biens mobiliers du Centre de formation / Contrôler les livraisons et leur conformité avec le détail des bons de commande, tant sur le plan qualitatif que sur le plan quantitatif / Liquider les factures • Superviser : La gestion des magasins / La gestion des stocks et des inventaires / Les activités du service logistique • Vérifier le respect des termes du contrat ou du cahier des charges par les fournisseurs • Assurer la bonne tenue des documents de gestion, disponibles pour tout contrôle ou inspection • Veiller au bon fonctionnement des véhicules mis à la disposition de l’établissement.
  • GESTION FINANCIÈRE : Organiser, en collaboration avec le Directeur, le système de gestion comptable et financière dans le respect des procédures comptables en vigueur et en assurer le suivi  / Elaborer les budgets annuels et les états financiers / Superviser et garantir la trésorerie de l’établissement / Assurer le suivi des opérations financières du Centre / Garantir le paiement régulier des factures / Garantir la bonne gestion de tous les documents justificatifs d’opérations administratives et financières / Assurer les communications avec les institutions bancaires / Assurer la tenue des livres et registres comptables / Superviser les imputations budgétaires et comptables / Préparer les fiches de paie (salaires, charges sociales et autres taxes) en chaque fin de mois / Déclarer les impôts et taxes dans le respect de délais et effectuer les paiements / Gérer les avances sur salaire au personnel.
  • GESTION DES INFRASTRUCTURES : Gérer les infrastructures de façon économe et efficiente / Mettre en place et assurer le suivi du système de gestion des biens immobiliers du centre, notamment par le biais des inventaires des infrastructures / S’assurer de la propreté, de l’hygiène et de l’assainissement en dehors et à l’intérieur des enclos, et dans les bâtiments du Centre de formation et d’hébergement / Assurer une maintenance préventive des biens immobiliers. Le ou la responsable administratif·ive et financier·ère pourra être amené·e à prendre en charge d’autres activités nécessaires au bon fonctionnement du Centre. 

Détails de l'annonce

Organisation : ULB-Coopération
Site web : https://www.ulb-cooperation.org
Adresse email : julie.simon@ulb-cooperation.org
Lieu de l'emploi : Goma /
Fichier : PDF icon 2022_09_offre_demploi_medecin_sante_publique.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée indéterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion de projet
Date de publication : 06/10/2022
Date limite : 31/10/2022

Profil

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES ATTENDUES

  • Titulaire d’un diplôme de Docteur en médecine, Chirurgie et Accouchement et d’un diplôme de Santé publique ou spécialité équivalente (Économie de la santé, Épidémiologie, spécialisation clinique) (critère éliminatoire)
  • Expérience pertinente comme membre d’équipe cadre de zone ou d’équipe de direction d’un hôpital général de référence
  • Bonne connaissance du système de santé de la RDC  
  • Expérience avérée dans l’accompagnement des équipes, des personnels des zones de santé
  • Capacités d’écoute et d’observation qui permettent une mise en valeur des expériences dans un objectif de recherche de leçons apprises et capitalisation
  • Compétences dans la réalisation des études quantitatives, formation du personnel, ainsi que dans la rédaction des rapports, périodiques, dépliants et articles.

COMPÉTENCES ET APTITUDES

  • Probité intellectuelle et morale
  • Connaissance des logiciels bureautiques de base (particulièrement Office 365) et des programmes d’analyse des données quantitatives (SPSS, Epi Info, autres)
  • Organisation et rigueur d’exécution des tâches confiées dans les temps impartis
  • Capacité à travailler en équipe
  • Capacité de travailler sous pression et en contexte fragile et multiculturel
  • Capacité d’analyse et de synthèse des problèmes
  • Excellentes capacités rédactionnelles
  • Aptitudes pour la communication (interne et externe) orale et écrite
  • Autonomie, sens de l’initiative
  • Ouverture d’esprit
  • Exempt de condamnation en raison de manquements ou de comportements sanctionnés par la loi.  

Description

CONTEXTE ET OBJET DE L’APPEL À CANDIDATURES

En lien avec le plan stratégique pour la couverture santé universelle en RDC (2021-2030) et le plan de développement sanitaire, le projet Infra+ est prévu au Nord-Kivu et en Ituri, pour une durée de 48 mois. Sa mise en œuvre a commencé le 14 septembre 2022. Il poursuit comme objectif spécifique : Améliorer l'accessibilité et la qualité des soins dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri en renforçant les infrastructures sanitaires dans ces provinces (bâtiments, équipements, approvisionnements en eau potable et énergie) ainsi que leur fonctionnalité.

Les résultats attendus de ce projet s’articulent autour de cinq volets :  

  1. La construction et l’équipement des services techniques de l’hôpital général de Masereka, dans la zone de santé de Masereka (bloc opératoire, maternité, imagerie, laboratoire, soins intensifs et urgences) ;
  2. La construction et l’équipement des services essentiels et techniques des hôpitaux généraux de référence de Mambasa, Komanda (bloc opératoire, maternité, imagerie, laboratoire, soins intensifs et urgences), de l’hôpital général de référence de Kyondo (imagerie et Laboratoire), de l’Hôpital général de référence de Nizi (bloc technique et bloc hospitalier) et de la centrale de médicaments de la CADIMEBU ;
  3. La dotation des systèmes fonctionnels d’approvisionnement en eau potable aux hôpitaux généraux de référence de Masereka, Kyondo (Nord-Kivu), et de Mambasa, Komanda, Nizi (Ituri) ;
  4. L’approvisionnement en eau potable de quelques centres de santé du Nord Kivu (Ngiste, Vughalihya…) et de l’Ituri (Mangusu, Nduye…) et le renforcement des systèmes solaires des hôpitaux généraux de référence de Masereka, Kyondo (Nord-Kivu), Mambasa, Komanda, Nizi (Ituri) ;
  5. Le renforcement des capacités des personnels ciblés par le projet afin qu’ils soient en pleine capacité de faire le meilleur usage des infrastructures, des équipements et des systèmes d’alimentation en eau potable et en énergie à leur disposition   et d’assurer la qualité de la prise en charge des patients pendant et après les travaux.  

La réalisation de cinq résultats visés par le projet Infra+ requiert des expertises diverses, notamment dans les domaines de l’architecture, la construction, l’équipement, la santé publique, la formation, l’organisation des services de santé, l’accompagnement des processus de changement et de démarche qualité des soins et des services de santé…  

Dans ce contexte, il est ouvert sur les fonds du projet, un poste de Médecin de santé publique. Ce dernier sera basé·e à Butembo, avec des missions fréquentes de travail et d’accompagnement au niveau des zones de santé de Masereka, Kyondo, Mambasa, Komanda, Nizi, Musienene et des villes de Goma et de Bunia. Il intégrera l’équipe du projet Infra+ et l’équipe globale d’ULB-Coopération au NordKivu.

DESCRIPTION DU POSTE

Le rôle de Médecin de santé publique est d’appuyer le coordonnateur du projet dans ses actions de planification, d’organisation, de coordination, de suivi technique et d'appui aux structures ciblées par le projet. Il appuie le développement des plans directeurs et leur mise en œuvre, appuie les équipes pour organiser la continuité des soins durant les chantiers et après les travaux. Il assure le renforcement des capacités en préparation et dans le suivi des formations qu’il organise en collaboration avec le centre de formation continue du Nord-Kivu (CFNK). Il participe à l’élaboration du nouveau module de formation sur le laboratoire. Il coordonne la préparation des différents outils de gestion en lien avec les expertises spécifiques mobilisées.  

Le·la Médecin de santé publique travaille sous la supervision du chef du projet Infra+. Il est en relation avec les membres des équipes administrative et technique impliqués dans la mise en œuvre du Projet Infra+ et d’autres projets d’ULB-Coopération au Nord-Kivu.

MISSIONS ET TÂCHES

  • Appui au développement des plans directeurs hospitaliers : Concevoir des outils d’analyses internes et externes au niveau des hôpitaux / Appuyer le processus de définition/actualisation du circuit du patient en milieu hospitalier / Appuyer les processus d’analyses et d’élaboration des issus stratégiques, au point de vue des projets médicaux, immobilier, d’investissement, de nursing, managérial, voire social / Appuyer la budgétisation des plans directeurs hospitaliers / Appuyer les processus d’analyse et d’adoption desdits plans au niveau des organes de pilotage au sein des hôpitaux et des zones de santé / Mener toute action nécessaire pour doter les hôpitaux ciblés de plans directeurs cohérents, qui prennent en compte des stratégies relatives à l’intégration des services de santé essentiels, le renforcement de leur qualité, y compris la progression sur la voie de l’humanisation des soins et de l’approche patient partenaire.
  • Accompagnement de la mise en œuvre des plans directeurs hospitaliers : Appuyer les processus de requalification des services hospitaliers, en lien avec les réhabilitations planifiées / Appuyer l’organisation des déménagements et réorganisation des services, en vue d’assurer la continuité de la prise en charge des patients pendant et après les travaux / Appuyer les processus d’identification des besoins en renforcement des capacités, en vue d’améliorer la qualité de prise en charge des patients / Appuyer les équipes, dans le processus d’intégration des services de santé essentiels hospitaliers et la progression sur la voie de l’accréditation (pour les hôpitaux ciblés du Nord-Kivu) / Contribuer au processus d’élaboration des modules de formation, en réponse aux besoins de formations identifiés, en particulier les formations sur (i) la prise en charge des patients en urgence, la réanimation, (ii) le laboratoire… / Organiser le suivi post formation des personnels formés / Assurer le suivi de la mise en œuvre du plan directeur, en particulier la tenue des réunions périodiques de suivi du plan et la mise en œuvre des actions correctrices arrêtées
  • Accompagnement du renforcement des capacités des prestataires dans l’utilisation des équipements biomédicaux : Appuyer l’identification des besoins en équipements biomédicaux et non médicaux complémentaires pour les hôpitaux / Initier les spécifications techniques desdits équipements, en prévision de la passation des marchés des équipements biomédicaux et non médicaux / Accompagner le processus d’installation des équipements biomédicaux et non médicaux par les fournisseurs / Collaborer avec les fournisseurs dans le processus de formation des utilisateurs des équipements biomédicaux / Identifier les besoins complémentaires de formation des prestataires sur des aspects techniques d’utilisation des équipements biomédicaux et d’interprétation des résultats / Appuyer techniquement le processus d’élaboration des plans de gestion et de maintenance des équipements biomédicaux / Préparer et accompagner la réalisation des formations des formations complémentaires des personnels sur l’utilisation, la gestion et la maintenance des équipements biomédicaux.
  • Appuyer le renforcement des capacités dans la gestion et la maintenance des ouvrages hydrauliques et des systèmes solaires : Appuyer l’identification des besoins en approvisionnement en eau potable et énergie solaire des structures ciblées / Collaborer au processus d’élaboration des spécifications techniques des installations hydrauliques et solaires destinées aux structures bénéficiaires / Assurer le suivi des processus d’installation des installations hydrauliques et solaires destinées aux structures bénéficiaires par les entreprises ayant gagné le marché / Collaborer avec les entreprises dans le processus de formation des utilisateurs des installations hydrauliques et solaires / Identifier les besoins complémentaires de formation des prestataires sur des aspects techniques d’utilisation des installations hydrauliques et solaires / Appuyer techniquement le processus d’élaboration des plans de gestion et de maintenance des installations hydrauliques et solaires / Préparer et accompagner la réalisation des formations des formations complémentaires des personnels sur l’utilisation, la gestion et la maintenance des installations hydrauliques et solaires.
  • Communication et visibilité : Contribuer à l’élaboration de la stratégie de communication de l’ONG / Assurer, en collaboration avec le bureau de coordination, la visibilité et la communication autour des projets mis en œuvre par ULB-Coopération : prendre ou recueillir des photos relatives aux différents résultats, rédiger des articles pour les publications de l’ONG, collaborer avec des journalistes pour assurer la couverture médiatique des activités du projet / Contribuer à l’élaboration du plan de communication et assurer son suivi durant l’année / Assurer le rapportage auprès des bailleurs, pour les aspects liés à la capitalisation d’expérience et la visibilité / S'assurer de la visibilité et notoriété d’ULB-Coopération auprès des structures partenaires et des tiers / Documenter les actions de communication et de visibilité
  • De manière transversale : Assurer le suivi-évaluation et le rapportage auprès de la direction, du siège et des bailleurs, pour les aspects liés à la participation, la capitalisation et la visibilité / Collaborer aux évaluations et suivis périodiques du projet Infra+ et contribuer à la production du rapport annuel / Effectuer toute autre tâche demandée par la hiérarchie du Projet Infra+ et d’ULBCoopération.

Le·la médecin de santé publique s’engage au respect de la charte d’ULB-Coopération, en particulier de ses règles déontologiques et d’intégrité, au respect des règlements et des procédures d’ULBCoopération et au respect des procédures des bailleurs de fonds. 

Détails de l'annonce

Organisation : ULB-Coopération
Site web : https://www.ulb-cooperation.org
Adresse email : julie.simon@ulb-cooperation.org
Lieu de l'emploi : Goma /
Fichier : PDF icon 2022.09_offre_demploi_direction_cfnk.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Direction
Date de publication : 06/10/2022
Date limite : 31/10/2022

Profil

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES

• Être titulaire d’un diplôme de niveau minimum BAC+5, dans les domaines du management / administration, de la Santé publique, de la pédagogie ou des sciences sociales (critère éliminatoire );  

• Jouir d’une expérience professionnelle concluante d’au moins 5 ans, dans la gestion d’une structure, dans la gestion d’équipe, dans la gestion de projet (critère éliminatoire) ;

• Disposer d’une très bonne connaissance du système de santé et des partenaires santé au Nord-Kivu ;

• Avoir travaillé dans les domaines de la santé publique et est un atout ;

• Avoir travaillé dans les domaines de la pédagogie/andragogie est un atout.

COMPÉTENCES ET QUALITÉS

• Maitrise de la suite Office (Word, Excel, Outlook…), des outils bureautiques courants et des technologies internet

• Capacité à travailler en équipe

• Intégrité

• Gestion des priorités

• Polyvalence

• Orienté solution er proactivité

• Rigueur et respect des échéances

• Dynamisme et esprit d’initiative

• Créativité et volonté de progression  

 

Description

Le Centre de formation continue du Nord-Kivu (CFNK) a pour mission de renforcer les capacités et compétences des professionnels de santé du Nord-Kivu. Cette structure indépendante est au service de la Division provinciale de la santé (DPS), des structures de santé et des partenaires, afin de mieux structurer le cadre des formations continues des professionnels des métiers de la santé et améliorer leur efficacité et efficience. Annexé au CFNK se trouve un centre d’hébergement permettant aux formé·es de séjourner le temps des formations.  

Dans le cadre de la mise en œuvre du CFNK, coordonnée par ULB-Coopération, en collaboration avec la DPS, un appel à candidatures est lancé pour le recrutement d’un·e directeur·trice, afin d’assurer la coordination du centre de formation et de son centre d’hébergement.

DESCRIPTION DU POSTE

Le rôle de direction est d’assurer la direction technique, administrative, financière et logistique du centre, en ordonnateur principal. Le·la directeur·trice est responsable des services administratifs et logistiques du centre et travaille en étroite collaboration avec le·la coordinateur·trice pédagogique.

MISSIONS ET TÂCHES

TECHNIQUES

• Élaborer le plan d’action du Centre (plan opérationnel annuel et plan de développement triennal ou quinquennal), en collaboration avec l’équipe et les parties prenantes ;

• Garantir la mise en œuvre de la mission et de la stratégie pédagogique du Centre, en collaboration avec les parties prenantes ;  

• Contribuer à la planification et l’organisation des formations pertinentes ;

• Rédiger les rapports d’activités ;

• Assurer la veille stratégique du CFNK et gérer les relations avec les acteurs du secteur.

ADMINISTRATIVES ET FINANCIÈRES

• Gérer les ressources humaines en collaboration avec le Conseil d’Administration (et ULBCoopération ad interim), de la planification des besoins au recrutement et au suivi régulier de l’équipe ;  

• Gérer les ressources matérielles mobilières et immobilières en collaboration avec les parties prenantes ;

• Coordonner la gestion du centre d’hébergement ;

• Exécuter les décisions du Conseil d'Administration et toute autre mission que le Conseil d’Administration lui confie ;

• Prendre, dans les cas d'urgence, toute mesure conservatoire nécessaire à la bonne marche du Centre, et en rendre compte au Conseil d'Administration ;

• Garantir la bonne gestion financière du Centre de formation et du centre d’hébergement ;  

• S’assurer de la préparation du budget et des états financiers annuels, et les soumettre aux délibérations du Conseil d'Administration ;

• S’assurer de l’engagement des dépenses conformément aux budgets votés et aux règles de procédures du Centre et des bailleurs de fonds partenaires ;

COMMUNICATION ET VISIBILITÉ

• Organiser le développement de la notoriété du centre conformément aux orientations du conseil d’administration et en conformité avec les statuts du centre ;

• Développer un plan de communication du centre et le mettre en œuvre ;

• Représenter le Centre aux réunions de la DPS et des partenaires. Le ou la candidat·e pourra être amené·e à prendre en charge d’autres activités nécessaires au bon fonctionnement du Centre.

MODALITÉS DE CONTRAT

Contrat à temps-plein à durée déterminée de 1 an renouvelable, précédé d’une période d’essai de 6 mois. Entrée en fonction prévue au plus tard le 01/01/2023. 

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : http://www.enabel.be
Lieu de l'emploi : Kolwezi /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Gestion de projet
Date de publication : 29/09/2022
Date limite : 20/10/2022

Profil

 

Niveau de formation requis 

  • Master en Sciences sociales, économique, politiques ou équivalent.  

Expériences requises  

  • Minimum 2 ans d’expérience pertinente dans le domaine de la formation professionnelle, de l’insertion, de l’emploi, de la protection sociale ; 

  • Un intérêt marqué pour le développement territorial/local et la mise en partenariat est un atout ; 

  • Une expérience dans le secteur du développement international est un atout. 

Compétences et connaissances requises 

  • Vous maîtrisez la chaîne de valeur emploi (ingénierie de formation, insertion professionnelle, incubation, entrepreneuriat, etc.) ; 

  • Vous avez une bonne maîtrise des mécanismes de concertation sociale tripartites (OIT) ; 

  • Vous faites preuve d’un sens de l’initiative qui permet à vos collègues de pouvoir compter sur votre engagement auprès de l’équipe ; 

  • Vous vous montrez force de proposition et apportez des solutions innovantes aux situations que vous rencontrez ; 

  • Vous êtes capable de travailler et d’évoluer dans un environnement changeant,  

  • Vous êtes orienté□e résultats ; 

  • Vous êtes familiarisé.e avec les théories de changement ; 

  • Vous êtes outillés  pour intégrer la gestion des connaissances et la capitalisation dans votre fonction ; 

  • Vous avez une forte affinité et une grande aisance dans l’utilisation de différents outils numériques et nouvelles technologies ; 

  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu de la langue de travail de la RDC et du contexte international dans lequel vous travaillerez, une excellente connaissance du français est donc exigée. La connaissance de l’anglais est un atout. 

Vous vous engagez à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel). 

Description

Contexte 

 

Enabel est présente en République Démocratique du Congo dans les domaines du développement rural, de la formation professionnelle et technique, de la santé, de l’eau et de l’énergie, et ce dans 10 provinces du pays. La spécificité du programme de coopération réside dans sa proximité avec les bénéficiaires. 

 

Un nouveau portefeuille thématique de 50 millions d'euros dédié à la protection sociale en Afrique centrale a été validé et sera mis en œuvre en RDC, au Rwanda et en Ouganda de fin 2022 à 2027. Le portefeuille se concentrera également sur le réseautage régional, l'apprentissage et l'échange des meilleures pratiques. Le travail décent et la protection sociale tiennent une place importante sur l'agenda international en raison de leur nature transformatrice. 

 

En RDC, le portefeuille protection sociale dispose d’une dotation budgétaire de 16.200.000 EUR pour 5 ans et se situe en zone urbaine à Kinshasa, Lubumbashi (Haut Katanga) et Kolwezi. Bien qu’étant une intervention isolée, elle s’inscrit également dans le contexte de synergies approfondies avec les interventions en cours d’exécution et celles du futur portefeuille 2023-2027 en RDC, notamment pour ce qui concerne le volet   « Formation Entreprenariat Emploi » .   

 

Description de la fonction 

 

En tant que Project Officer vous rapporterez au Project Manager Protection Sociale et vous travaillerez au sein d’une équipe de 4 Experts Nationaux. Le poste exige une approche dynamique des thématiques du travail décent et de la protection sociale ainsi qu’une compréhension approfondie de l’économie locale, des acteurs clés de l’écosystème formation-emploi-entreprenariat et des opportunités sectorielles en la matière. Vous veillerez spécifiquement à ce que les femmes et les jeunes en âge de travailler aient une possibilité accrue de s'engager dans un travail décent, soient mieux protégés par les droits du travail et bénéficient d'une protection sociale et d'un dialogue social plus inclusif. 

Responsabilités : 

  • Vous contribuez techniquement à la mise en œuvre du programme régional « Protection Sociale » ;  

  • Vous accompagnez et soutenez le développement du Centre de Ressources du Lualaba et du Katanga ; 

  • Vous implémentez et expérimentez des nouveaux outils, procédures, cadres de référence et processus en faveur du travail décent et de la protection sociale ; 

  • Vous accompagnez les partenaires de mise en œuvre (publics, ONG etc.) dans la réalisation des objectifs fixés par le programme en matière de travail et de création d’emploi décent, de droits au travail, de protection sociale – notamment, l’assurance santé et les congés de maternité -, de mécanismes de dialogue social et d’insertion socio-professionnelle ; 

  • Vous partagez votre expertise sur les thématiques visées et collaborez activement avec les autres programmes Enabel ; 

  • Vous montez et accompagnez l’exécution de conventions de subsides ;  

  • Vous contribuez au développement local de Kolwezi avec l’ensemble des acteurs de l’économie locale (Centre de Ressource, autorités, entreprises, syndicats, ONG etc). 

 

Votre profil 

 

Niveau de formation requis 

  • Master en Sciences sociales, économique, politiques ou équivalent.  

Expériences requises  

  • Minimum 2 ans d’expérience pertinente dans le domaine de la formation professionnelle, de l’insertion, de l’emploi, de la protection sociale ; 

  • Un intérêt marqué pour le développement territorial/local et la mise en partenariat est un atout ; 

  • Une expérience dans le secteur du développement international est un atout. 

Compétences et connaissances requises 

  • Vous maîtrisez la chaîne de valeur emploi (ingénierie de formation, insertion professionnelle, incubation, entrepreneuriat, etc.) ; 

  • Vous avez une bonne maîtrise des mécanismes de concertation sociale tripartites (OIT) ; 

  • Vous faites preuve d’un sens de l’initiative qui permet à vos collègues de pouvoir compter sur votre engagement auprès de l’équipe ; 

  • Vous vous montrez force de proposition et apportez des solutions innovantes aux situations que vous rencontrez ; 

  • Vous êtes capable de travailler et d’évoluer dans un environnement changeant,  

  • Vous êtes orienté□e résultats ; 

  • Vous êtes familiarisé.e avec les théories de changement ; 

  • Vous êtes outillés  pour intégrer la gestion des connaissances et la capitalisation dans votre fonction ; 

  • Vous avez une forte affinité et une grande aisance dans l’utilisation de différents outils numériques et nouvelles technologies ; 

  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu de la langue de travail de la RDC et du contexte international dans lequel vous travaillerez, une excellente connaissance du français est donc exigée. La connaissance de l’anglais est un atout. 

Vous vous engagez à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel). 

 

Nous vous offrons 

 

  • Une fonction passionnante dans un environnement international. 

  • Un contrat de 24 mois basé à Kolwezi.  

  • Un package salarial comprenant le salaire mensuel brut correspondant à nos barèmes (classe 5), ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié.e au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement et d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc. 

  • En cas d’expatriation sans les membres de la famille (personnes à charge), jusqu’à 6 billets d’avion aller-retour supplémentaires par an vers le pays d’origine ou toute autre destination (plafonnés suivant le règlement d’Enabel). 

Les différents montants varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction et la composition familiale. 

 

Cette publication peut donner lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de 3 ans pour toute fonction similaire. 

 

Nos postes vacants sont ouverts à toute personne qui remplit les conditions décrites dans les offres d’emploi. Enabel s’engage en faveur de l’égalité des chances et de la diversité au sein de son personnel. Nous ne faisons pas de discrimination fondée sur le genre, l’origine, l’âge, la religion, l’orientation sexuelle, le handicap ou tout autre facteur que les compétences. 

 

Intéressé.e? 

 

Postulez, au plus tard le 20/10/2022, ici et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation. 

 

Seules les candidatures introduites via le lien ci-dessus seront prises en considération.  

Détails de l'annonce

Organisation : Avocats Sans Frontières
Site web : https://www.asf.be
Lieu de l'emploi : Bunia /
Fichier : PDF icon 2022.job_offer_ccs_rdc_082022_final.pdf
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Coordination
Date de publication : 31/08/2022
Date limite : 17/09/2022

Profil

Profil recherché

La.le candidat.e idéal.e a

  • Un diplôme universitaire (niveau licence ou master) en droit avec une spécialisation en droit pénal international et/ou en droit international des droits humains
  • Une expérience prouvée en pratique contentieuse dans le domaine du droit pénal international et/ou du droit international des droits humains
  • Une expérience professionnelle préalable dans un environnement multiculturel, de préférence en Afrique des Grands-Lacs est un atout ;
  • Une excellente maîtrise du français (à l’oral et à l’écrit) et de l’anglais (à l’écrit)
  • Une capacité de travail dans un environnement sécuritaire instable 

Autres compétences souhaitées pour la fonction

  • Sens de l’organisation et de la rigueur ; capacité à travailler par objectifs en produisant des livrables de qualité
  • Une très bonne capacité à travailler en équipe, et sens élevé de la diplomatie
  • Une capacité à conduire de multiples tâches en parallèle (gestion des priorités)

Motivé.e ; prend des initiatives ; aime innover ; travaille en équipe et à distance

Description

La fonction

Le.la Coordinateur.rice du Contentieux Stratégique (ci-après CCS) travaille sous la supervision hiérarchique de la Directrice Pays d’ASF en RDC et en coordination avec le Pôle Knowledge d’ASF et, en particulier, avec la Legal & Policy Advisor en Justice Transitionnelle à Bruxelles.

Le.la CCS a) propose les stratégies juridiques dans les projets et actions d’ASF en RDC ; b) apporte un soutien technique et juridique à l’équipe pays d’ASF, en particulier pour l’assistance judiciaire et les contentieux stratégiques sur les questions de privation de liberté et de lutte contre l’impunité ; c) participe aux actions internationales d’ASF, en étroite collaboration avec le Pôle Knowledge, en particulier sur les questions de justice pénale internationale.

Responsabilités et tâches

Appuie la stratégie juridique dans des dossiers stratégiques et/ou complexes ;

  • En concertation avec l’équipe et les partenaires, définit la planification, les orientations stratégiques et le suivi/évaluation des dossiers stratégiques et/ou complexes ;
  • Fournit un soutien technique aux avocats dans les dossiers stratégiques et/ou complexes, en ce compris par le suivi actif des procédures et par un appui en conseils et avis juridiques ;
  • Soutient la recherche de jurisprudence en vue d’études et d’orientations stratégiques ;
  • Appuie la rédaction de documents juridiques et études dans le cadre des programmes ;
  • Appuie la directrice-pays d’ASF pour le développement des projets et programmes en RDC
  • Fournit un appui technique dans le développement et la mise en œuvre des programmes sur les questions contentieuses

Réseautage, coordination et plaidoyer ;

  • En concertation avec la Directrice Pays, le.la CCS est en relation avec les partenaires nationaux et internationaux d’ASF, ainsi qu’avec les acteurs.rices institutionnel.le.s nationaux et internationaux en lien avec ses thématiques d’intervention et champ d’expertise.
  • En concertation avec l’équipe, le.la CCS appuie l’identification, définition des orientations de plaidoyer en lien avec les dossiers stratégiques et/ou complexes.

Participation aux actions globales et à caractère international d’ASF

  • Le.la CCS collabore avec le pôle Knowledge d’ASF sur les actions qui revêtent un caractère global pour l’organisation et qui se situent dans son champ d’expertise : contentieux stratégiques et lutte contre l’impunité
  • Le.la CCS participe en ce sens aux d’influence (conférences, recherches, réunions d’échange) visant à réaliser la stratégie globale d’ASF

Nous offrons

  • Un contrat à durée déterminée de 12 mois (prolongeable)
  • Un salaire mensuel brut entre 2431,7€ et 3063,5 € en fonction de l’expérience.
  • Prime d’expatriation
  • Indemnité de logement
  • Assurance soins de santé prise en charge par ASF
  • Assurance rapatriement prise en charge par ASF
  • 25 jours de congés payés par année complète
  • Un billet d’avion aller-retour pour rejoindre la mission en début de contrat et rejoindre le pays d’origine en fin de contrat + par contrat d’une année, un billet aller-retour vers le pays d’origine, dont il peut être fait usage après expiration des 6 premiers mois du contrat.

Pour postuler

Merci d’envoyer vos CV, lettre de motivation et disponibilités à jtroncoso@asf.be, en précisant «Coordinateur.rice du Contentieux Stratégique RDC» en objet, avant le 17 Septembre 2022.

Détails de l'annonce

Organisation : SOS Villages d'Enfants Belgique
Site web : http://www.sos-villages-enfants.be
Adresse email : marie.bolis@sos-villages-enfants.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Fichier : PDF icon tdr_evaluation_finale_limpoba_20220725.pdf
Type d'emploi : Autre
Type de contrat : Autre
Fonction : Expertise/recherche
Date de publication : 25/07/2022
Date limite : 17/08/2022

Profil

Le·la consultant·e ou l’équipe de consultant·e·s devra avoir les compétences suivantes :

Compétences, qualifications et expérience requises :

  • Expérience avérée en matière de suivi et évaluation, y compris l'évaluation de l'impact ou l'évaluation des programmes ;
  • Formation en sciences sociales ;
  • Connaissance approfondie du travail de développement, notamment des programmes de renforcement des capacités des communautés et des programmes visant à la réduction de la pauvreté, des Activités génératrices de revenus (AGR), de l’entreprise sociale ;
  • Bonne compréhension des droits de l'enfant et des questions touchant les enfants vulnérables ;
  • Expérience prouvée dans les processus participatifs, en particulier en matière de participation des enfants, et les méthodes de collecte de données ;
  • Compétences analytiques et conceptuelles solides ;
  • Capacité à traduire des concepts et des idées complexes dans un langage simple et pratique ;
  • Excellentes compétences en communication écrite ;
  • Connaissance fine des pays d’intervention ;
  • Maîtrise du français.

Compétences désirées :

  • Connaissance du Lingala.

Points d’attention spécifiques :

  • Les candidatures d’équipe de consultant·e·s sont encouragées ;
  • Il est attendu de l’évaluateur·trice qu’elle ou il signe le Code de conduite de SOS Villages d’Enfants lors de la signature du contrat de consultance.

Description

Le projet Limpoba est un programme de 2 ans (Décembre 2020-Novembre 2022) de renforcement de la famille, bénéficiant d’un financement principal de la Région Bruxelles-Capitale et d'un cofinancement de la Ville de Bruxelles. Le projet est implémenté à Kinshasa (commune de Kimbanseke), RD Congo.

SOS Villages d'Enfants Belgique recherche un.une consultant.e ou une équipe de consultants pour réaliser l'évaluation finale du projet. La date limite pour postuler est le 17 août 2022.

Pour plus d'information, se référer aux TdR en Annexe.

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins Sans Frontières - Artsen Zonder Grenzen
Site web : https://www.msf.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Autre
Date de publication : 11/07/2022
Date limite : 19/08/2022

Profil

PRÉREQUIS

Éducation:     

  • Formation universitaire niveau maîtrise, (anthropologie/sciences sociales/sciences politiques, droit, santé publique, études sur les questions de genre, protection) avec compétences rédactionnelles de premier ordre et excellentes capacités de recherche et d’analyse.

Expériences:

  • 2 ans d’expérience prouvée dans l’analyse et le plaidoyer
  • Expérience de travail dans le domaine du VIH et connaissance des enjeux liés au VIH
  • Expérience de travail dans le secteur humanitaire ou NGO
  • Expérience avec MSF est un atout
  • Profil (para)médical est un atout

Competences:

  • Forte capacité d’analyse
  • Capacité à développer et mettre en œuvre une vision stratégique
  • Capacité à développer un réseau
  • Excellente capacité rédactionnelle
  • Capacité à prendre des initiatives et travailler en autonomie
  • Flexibilité et capacité d’adaptation
  • Compétences d’organisation et attention aux détails
  • Bon communicateur
  • Esprit d’équipe

Langue :

  • Français et Anglais (écrit et parlé) essentiel

Description

Médecins Sans Frontières (MSF) est une organisation médicale humanitaire internationale indépendante. Nous travaillons actuellement dans plus de 60 pays, où nos volontaires offrent une aide d'urgence aux personnes touchées par les conflits armés, les épidémies, les catastrophes naturelles et l'exclusion des soins de santé, sans distinction d’origine, de religion, de philosophie ou politique.

MSF Centre Opérationnel Bruxelles recherche :

Responsable Plaidoyer VIH (m/f/x) - République Démocratique du Congo – MSF Belgique

CONTEXTE

En République Démocratique du Congo (RDC), Médecins Sans Frontières (MSF) intervient en collaboration avec le Ministère de la Santé en offrant des soins médicaux aux victimes de conflits et de violence, aux personnes déplacées ou encore à celles souffrant d’épidémies ou de pandémies comme le VIH/SIDA. Ceci, grâce à ses projets réguliers et ses équipes de réponse aux urgences. Ces dernières se tiennent prêtes à répondre sur l’ensemble du territoire en cas de flambée épidémique, de catastrophe naturelle ou de conflit.

OBJECTIFS PRINCIPAUX

Le/la Responsable Plaidoyer pour le VIH est supervisé(e) par le Coordinateur du Projet VIH de MSF Belgique basé à Kinshasa, et collabore avec l’ensemble des décideurs impliqués dans la gestion des projets VIH de MSF Belgique en RDC.  Il/elle garde une vue d'ensemble des problématiques liées au VIH au niveau national.  Le/la Responsable Plaidoyer coordonne les activités d’analyse et de plaidoyer liées au VIH et les communications liées aux cycles de planification des plus gros bailleurs (PEPFAR et Fonds Mondial).

RESPONSIBILITES

Suivi et plaidoyer sur les ruptures d’intrants VIH :

  • Collecte de données en collaboration avec les équipes des projets VIH de MSF
  • Mise à jour d’un outil de suivi des ruptures d’intrants
  • Analyses quantitatives et qualitatives sur la chaine d’approvisionnement des intrants
  • Rédaction de documents de briefing, « talking » points et infographies

Suivi et organisation de réunions avec les autorités, les partenaires de mise en œuvre et les organisations de la société civile.

Suivi du processus de planification des bailleurs du VIH (PEPFAR et Fonds Mondial) :

  • Production de messages clés, briefing notes et documents de plaidoyer à destination des bailleurs pour mettre en lumière les gaps programmatiques et de financements.
  • Participation aux réunions et événements clés avec les bailleurs, en collaboration avec les référents plaidoyer situés au siège de MSF Belgique

Suivi de la collaboration avec le PNLS et les organisations de la société civile :

  • Représentation de MSF et participation aux réunions avec les autorités et partenaires
  • Organisation d’ateliers, et de campagnes de plaidoyer et communication sur le VIH, notamment à l’occasion de journées internationales
  • Partage des expériences de MSF concernant des modèles de prise en charge ayant fait leurs preuves

Mise à jour et suivi global de la stratégie de plaidoyer de MSF sur le VIH :

  • Mise à jour de la stratégie, des objectifs et des activités, en collaboration avec les équipes des projets VIH de MSF en RDC 
  • Soutien des équipes MSF dans la présentation des besoins, difficultés et recommandations des différents projets au niveau national dans les réunions sur le VIH

CONDITIONS

  • Date de début prévue : 1/09/2022
  • Location : Kinshasa (RDC)
  • Déplacements fréquents sur le terrain
  • Type de contrat : Contrat à durée déterminée (CDD)
  • Durée de contrat : 12 mois (renouvelable)
  • Salaire selon l'échelle salariale MSF-OCB terrain
  • Les termes contractuels, les conditions et le salaire seront établis en fonction de la résidence officielle des candidats sélectionnés et dans le respect des grilles standard de fonction et de salaire de MSF
  • Le transport, l'hébergement, les vaccinations, per diem et assurance médicale sont pris en charge par MSF
  • Position en famille possible
  • Adhérer aux principes MSF et à nos valeurs managériales : respect, transparence, intégrité, responsabilité, confiance et autonomisation
  • Adhérer aux engagements pour un comportement responsable

Date limite pour postuler : 19 août 2022

Comment postuler ?

Les candidatures en ligne (CV et lettre de motivation) doivent être soumises via le lien suivant. En cliquant sur ce lien, vous serez dirigé vers notre outil de candidature en ligne.
Seuls les candidats sélectionnés pour la suite seront contactés.

MSF valorise la diversité et s'engage à créer un environnement de travail inclusif. Nous accueillons les candidatures de tous les candidats qualifiés, quels que soient leur handicap, leur genre, leur statut matrimonial ou civil, leur race, leur couleur ou leurs origines ethniques et nationales, leur religion, leurs convictions ou leur orientation sexuelle.
MSF se soucie de la protection de vos données. En soumettant votre candidature, vous acceptez que MSF utilise vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre avis de confidentialité destinée aux candidats.

Détails de l'annonce

Organisation : Agence Belge de Développement
Site web : http://www.enabel.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Expertise/recherche
Date de publication : 01/07/2022
Date limite : 28/07/2022

Profil

Niveau de formation requis 

  • Master en Economie, en Droit ou équivalent.  

Expériences requises  

  • Minimum 10 ans d’expérience pertinente dans une administration fiscale ou équivalent ; 
  • Expérience dans l’accompagnement ou la préparation de stratégie de réforme de la fiscalité ; 
  • Une expérience substantielle (au moins 5 ans) dans le domaine du droit fiscal au niveau international 
  • Expérience avérée dans le domaine de la rédaction de politiques, stratégies et articles scientifiques ; 
  • Expérience avérée dans la présentation lors de séminaires et conférences internationaux ; 
  • Une expérience dans l’administration fiscale belge est un atout ; 
  • Une expérience en gestion de projets est un atout ; 
  • Une expérience internationale (c’est-à-dire dans le secteur du développement international et en dehors de son pays d’origine) et plus spécifiquement en Afrique ou en RDC constitue un atout. 

Compétences et connaissances requises 

  • Bonne compréhension des aspects liés au développement international (contexte, enjeux, partenaires, fonctionnement…) ; 
  • Capacité à développer et gérer des relations interinstitutionnelles (réseautage) ; 
  • Excellentes compétences de rassembleur.euse et de facilitateur.trice ; 
  • Connaissance des théories de changement et autres outils d’appréhension de la complexité ;  
  • Capacité à mettre en œuvre un processus de changement et orientation résultats ; 
  • Maîtrise de la gestion axée sur les résultats ; 
  • Compétence en renforcement des capacités individuelles, organisationnelles et institutionnelles ; 
  • Gestion des connaissances et capitalisation ; 
  • Capacité à rédiger des articles ; 
  • Capacité à utiliser les nouvelles technologies en vigueur dans votre domaine d’expertise ; 
  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu de la langue de travail de la RDC et du contexte international dans lequel vous travaillerez, une excellente connaissance du français est donc exigée. 

 

Vous vous engagez à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel). 

Description

Contexte

 

Enabel est présente en République Démocratique du Congo dans les domaines du développement rural, de la formation professionnelle et technique, de la santé, de l’eau et de l’énergie, et ce dans 10 provinces du pays. La spécificité du programme de coopération réside dans sa proximité avec les bénéficiaires. 

 

Le Programme d’Etudes et d’Expertises (PEE) est un instrument flexible qui contribue, par le financement d’études et d’expertises, au renforcement des capacités des institutions publiques et qui soutient la mise en œuvre du Programme de Coopération entre la République Démocratique du Congo et la Belgique. Dans ce cadre, le Ministre des Finances de la RDC a demandé à la Belgique un appui technique sous la forme d’un conseiller fiscal résident. Le gouvernement congolais bénéficie déjà du travail d’un expert du Fond Monétaire International (FMI) itinérant multi-pays basé au Tchad, ainsi que de l’expertise du département des affaires budgétaires du FMI dans le cadre du Programme de Mobilisation des Recettes. 

 

La mobilisation des recettes domestiques est un objectif primordial du programme du Gouvernement de la RDC pour dégager des marges de manœuvre qui permettront une hausse des dépenses prioritaires, éducatives, sociales et pour les infrastructures. C’est aussi l’un des axes essentiels du programme soutenu par la Facilité Elargie de Crédit du Fonds Monétaire International (FMI).  

Description de la fonction

 

En tant qu’Expert.e en stratégie et politiques fiscales, vous rapportez directement au Country Portfolio Manager d’Enabel en RDC et vous êtes directement placé.e auprès du Ministre des Finances sur l’axe de la mobilisation des recettes domestiques du Plan Stratégique de Réformes des Finances Publiques (PSRFP).   

Vous appuyez l’opérationnalisation de la stratégie d’augmentation des ressources internes.  

Vous travaillez en étroite collaboration avec le conseiller fiscal du FMI et les différentes missions d’experts techniques.  

Vous formez une équipe avec l’expert.e en stratégie et politiques Budget et assurez l’accompagnement technique des différents domaines du fonds sur la gouvernance financière.  

 

Vous serez placé.e auprès de la Direction Générale du Ministère des Finances ou au sein du Comité d'Orientation de la Réforme des Finances publiques (COREF). Dans ce cadre, vous serez le.la conseiller.ère technique du Ministre des Finances sur les dimensions fiscalités de la réforme des finances publiques.  

Plus spécifiquement, vous accompagnez le Ministère des Finances sur l’axe 2 de la réforme des finances publiques relatif à la politique fiscale et aux administrations fiscales. Ceci pourra couvrir des domaines tels que :    

  • Appui à l’amélioration des processus de contrôle et de gestion de l’impôt des administrations fiscales (Direction Générale des impôts-DGI et Direction Générale des Douanes et Accises-DGDA) et de la Direction Générale des recettes administratives, judiciaires, domaniales et de participations (DGRAD) ; 
  • Accompagnement de l’amélioration du fonctionnement de la TVA sur base des actions en cours ; 
  • Facilitation de la coordination des partenaires techniques en lien étroit avec la COREF ; 
  • Appui technique à l’élargissement du répertoire et de l’assiette fiscale ; 
  • Rationalisation des dépenses fiscales et des exonérations : accompagnement du processus de rationalisation ; 
  • Accompagnement de la rationalisation des charges non fiscales et parafiscales ; 
  • Appui à la mise en place d’un processus de contrôle fiscal basé sur les risques ; 
  • Appui à la mise en place des services d’audit, d’inspection et de maitrise des risques dans les régies DGI et DGRAD.  

A partir de 2023

Dans le cadre du nouveau programme de coopération à partir de 2023, la fonction comprendra les aspects suivants :  

  • Accompagnement technique et appui à la préparation des propositions d’appui par le fonds d’assistance technique ; 
  • Accompagnement technique du comité de pilotage du fonds de gouvernance financière ; 
  • Coordination et appuis à l’organisation des missions d’expert.e.s mobilisé.e.s dans le cadre du fonds. 
  • Représentation d’Enabel au sein du groupe de coordination des bailleurs de fonds en Finances publiques (GIBS-FP). 

Votre profil

 

Niveau de formation requis 

  • Master en Economie, en Droit ou équivalent.  

Expériences requises  

  • Minimum 10 ans d’expérience pertinente dans une administration fiscale ou équivalent ; 
  • Expérience dans l’accompagnement ou la préparation de stratégie de réforme de la fiscalité ; 
  • Une expérience substantielle (au moins 5 ans) dans le domaine du droit fiscal au niveau international 
  • Expérience avérée dans le domaine de la rédaction de politiques, stratégies et articles scientifiques ; 
  • Expérience avérée dans la présentation lors de séminaires et conférences internationaux ; 
  • Une expérience dans l’administration fiscale belge est un atout ; 
  • Une expérience en gestion de projets est un atout ; 
  • Une expérience internationale (c’est-à-dire dans le secteur du développement international et en dehors de son pays d’origine) et plus spécifiquement en Afrique ou en RDC constitue un atout. 

Compétences et connaissances requises 

  • Bonne compréhension des aspects liés au développement international (contexte, enjeux, partenaires, fonctionnement…) ; 
  • Capacité à développer et gérer des relations interinstitutionnelles (réseautage) ; 
  • Excellentes compétences de rassembleur.euse et de facilitateur.trice ; 
  • Connaissance des théories de changement et autres outils d’appréhension de la complexité ;  
  • Capacité à mettre en œuvre un processus de changement et orientation résultats ; 
  • Maîtrise de la gestion axée sur les résultats ; 
  • Compétence en renforcement des capacités individuelles, organisationnelles et institutionnelles ; 
  • Gestion des connaissances et capitalisation ; 
  • Capacité à rédiger des articles ; 
  • Capacité à utiliser les nouvelles technologies en vigueur dans votre domaine d’expertise ; 
  • Vous parlez et écrivez couramment en français ou en néerlandais. Compte tenu de la langue de travail de la RDC et du contexte international dans lequel vous travaillerez, une excellente connaissance du français est donc exigée. 

 

Vous vous engagez à respecter la vision, la mission et les valeurs d’Enabel (https://www.enabel.be/fr/content/vision-mission-valeurs-de-enabel). 

Nous vous offrons

 

  • Une fonction intéressante dans un environnement international. 
  • Le contrat proposé est confirmé jusqu’à la date du 18/06/23, et sera prolongeable de 4 ans  lors de lancement officiel du nouveau programme de coopération en RDC prévu en 2023 
  • Un package salarial comprenant le salaire mensuel brut correspondant à nos barèmes (classe 7), ainsi que des avantages liés à votre statut d’expatrié au sein d’Enabel tels qu'une indemnité d'éloignement, d'affectation, de pénibilité, la prise en charge des frais de logement (plafonnés), une allocation de déménagement et d’installation, la prise en charge des frais de scolarité des enfants accompagnants (plafonnés), un package d’assurances pour toute la famille dont l’assurance rapatriement, des billets d’avion aller-retour une fois/an pour toute la famille, etc. 
  • En cas d’expatriation sans les membres de la famille (personnes à charge), jusqu’à 6 billets d’avion aller-retour supplémentaires par an vers le pays d’origine ou toute autre destination (plafonnés suivant le règlement d’Enabel). 

 

Les différents montants varient en fonction de l’expérience pertinente reconnue pour la fonction et la composition familiale. 

 

Cette publication peut donner lieu à la constitution d’une réserve de recrutement pour une durée de 3 ans pour toute fonction similaire. 

 

Nos postes vacants sont ouverts à toute personne qui remplit les conditions décrites dans les offres d’emploi. Enabel s’engage en faveur de l’égalité des chances et de la diversité au sein de son personnel. Nous ne faisons pas de discrimination fondée sur le genre, l’origine, l’âge, la religion, l’orientation sexuelle, le handicap ou tout autre facteur que les compétences. 

 

Intéressé(e)? 

 

Postulez au plus tard le 28/07/2022 ici en ligne et joignez votre CV actualisé et une lettre de motivation.

Seules les candidatures introduites via ce portail seront prises en considération. 

Détails de l'annonce

Organisation : Médecins Sans Frontières - Artsen Zonder Grenzen
Site web : https://www.msf.be
Lieu de l'emploi : Kinshasa /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Autre
Date de publication : 23/06/2022
Date limite : 07/07/2022

Profil

PRÉREQUIS

Éducation:

    • Master en psychologie (soit psychologie clinique, soit autre option avec formations complémentaires en clinique)

Expériences:

    • Expérience de minimum 3 ans dans plusieurs des domaines suivants :
      • Support psychologique individuel et de groupe
      • Interventions psychosociales préventives
      • Psychologie de crise
      • Prévention des risques psychosociaux
      • Formation et supervision
      • Travail en équipe multidisciplinaire
    • Expérience de terrain avec différentes populations et cultures, de préférence avec MSF

Langues :

    • Français obligatoire, connaissance de l’anglais fortement souhaitée (réunions internationales en anglais), une connaissance des langues régionales est un plus.

Competences:

    • Réel intérêt pour la santé mentale des travailleurs humanitaires
    • Vision stratégique : développe une stratégie et planifie des actions en vue de l’atteinte des objectifs
    • Flexibilité dans l’organisation de son temps
    • Capacités de communication et de résolution de problèmes
    • Capacités organisationnelles
    • Capacités de gestion du stress
    • Compétences pédagogiques
    • Compétences informatiques (Office 365, Teams …..)

Prérequis additionnels

    • Disposé à voyager dans la région de manière régulière

Description

Médecins Sans Frontières (MSF) est une organisation médicale humanitaire internationale indépendante. Nous travaillons actuellement dans plus de 60 pays, où nos volontaires offrent une aide d'urgence aux personnes touchées par les conflits armés, les épidémies, les catastrophes naturelles et l'exclusion des soins de santé, sans distinction d’origine, de religion, de philosophie ou politique.

MSF Centre Opérationnel Bruxelles recherche :

Psychologue Référent pour le Support Psychosocial au Staff de la région Afrique Centrale (m/f/x)

CONTEXTE

À la mi-2019, l'initiative de recentralisation sur le terrain (FrC) a débuté comme un processus de changement transformationnel qui touche à la fois des changements culturels et structurels, tous orientés vers l'amélioration de l'autonomie des projets. Le programme FrC vise à placer la prise de décision aussi près que possible des activités médico-humanitaires et des bénéficiaires, ce qui signifie que les rôles et les responsabilités de direction et de gestion changent. A ce jour la Région Afrique Centrale est composée de 4 pays (RDC, CAR, Cameroun, Burundi), avec une dizaine de projets réguliers en plus des projets de réponses aux urgences. Le nombre de staff locaux et internationaux tournent autour de 2500 personnes.

Les besoins en matière de santé staff, et particulièrement en matière de santé mentale au sein du staff, sont énormes et sont impactés négativement par la magnitude du travail et le contexte assez difficile dans lequel évoluent nos projets :

  • Contexte de conflits avec répercussion sur une grande souffrance humaine (Projet de Masisi et Bangassou)
  • Catastrophes naturelles avec déplacement des populations (Masisi en RDC, Bangassou en RCA,

Projet d’Urgence Congo (PUC))

  • Contexte où les violences sexuelles restent énormes (Kananga en RDC, Bangui en RCA, Bangassou, Masisi,)
  • Contexte d’epidemies récurrentes ( RDC en général, Malaria au Burundi, RCA)
  • Grandes difficultés logistiques et manque de ressources humaines qualifiés entrainant une surcharge de travail sur le peu de staff qualifié de MSF (RDC, RCA)
  • Pour ne citer que ça

La prise en charge de la santé mentale des staff est rendue encore plus compliquée par la rareté des structures de prise en charge appropriée. Les responsables médicaux des missions et les Référents médicaux des projets , en charge de la santé du staff ont du mal à apporter un soutien approprié sur une thématique aussi spécifique et sensible.

Une position de psychologue régionale est justifiée pour apporter un appui aux chargés de la santé staff tant du point de vue de l’appréciation des risques impactant négativement la santé mentale du staff que dans l’identification des structures potentielles de prise en charge.

RAISON D’ETRE

Le service psychosocial de l’unité Santé du Personnel (Staff Health Unit – SHU) est en charge de définir et mettre en œuvre le support psychosocial nécessaire au personnel travaillant pour MSF (staff international et staff national).

Le support psychosocial proposé est un ensemble de mesures préventives visant à diminuer les risques pour le bien-être et la santé mentale des travailleurs MSF.

Le psychologue référent pour le support psychosocial au staff de la région Afrique centrale travaille dans ce cadre de prévention, à des activités de support psychosocial individuel ou collectif pour la République Démocratique du Congo, la République Centre Africaine, le Burundi et le Cameroun.

RESPONSIBILITIES/TACHES

1. Analyse des risques psychosociaux, définition de stratégie de support au staff et implémentation

    • Cocréation d’outils (documents, grille d’analyse), avec le service psychosocial de Bruxelles, pour évaluer les risques psychosociaux au travail pour le staff et définir les stratégies de support psychosocial sur les différentes missions de la région d’Afrique centrale
    • Aider les coordinateurs médicaux et/ou responsables de la santé staff dans
  1. l’analyse des risques psychosociaux des projets de sa mission
  2. le développement d’une stratégie de support psychosocial pour sa mission
  3. l’implémentation des mesures préventives et réactives pour gérer les facteurs de risques psychosociaux identifiés
    • Suivre l’évolution des différentes missions de la région (fermeture de projets, ouverture de nouveaux projets, suivi de l’insécurité…) pour assurer une proactivité de support psychosocial en cas de nouveaux risques/besoins identifiés et assurer la pérennité / continuité du support.

2. Identifier/ Développer les ressources psychosociales en interne pour la gestion du stress liée au travail

  • Soutenir les coordinateurs des projets de la région dans la mise en place de mesures favorisant la création d’un environnement de travail soutenant pour leurs équipes.
  • Organiser des formations pour les responsables santé staff afin de renforcer leurs capacités à donner du support individuel aux staffs qui souffrent de stress.
  • Organiser des ateliers de prévention et de gestion du stress pour le staff sur les projets des différentes missions et créer le matériel nécessaire
  • Organiser directement (ou indirectement via un psy local identifié) des sessions de prévention (supervision mensuelle de groupe, intervision, groupe émotionnel de support…) pour les équipes à risques de trauma vicariants, trauma, et fatigue de compassion.

3. Support psychosocial individuel

  • Répondre aux demandes de support individuel liées à des souffrances au travail du staff national des différentes missions par un appui de 1ère ligne.
  • Référence vers des psychologues externes si nécessité de prise en charge psychologique

4. Identification /révision des ressources externes en santé mentale

  • Identifier des psychologues de référence externes dans chaque pays pour effectuer de manière régulière le support psychosocial préventif (supervision, intervision, intervention de support émotionnel) aux équipes
  • Soutenir les responsables médicaux dans l’identification des ressources locales en santé mentale pour assurer les supervisions techniques, émotionnelles et des suivis thérapeutiques individuels.

5. Incident critique

  • Offrir un support psychosocial de première ligne au staff en cas d’incidents critiques sur les projets de la région.

6. Soutenir le set-up de gestion de crise MSF (kidnapping/détention…) dans la région d’Afrique Centrale

  • En cas de crise majeure touchant le staff d’une de ces missions (kidnapping, arrestation…) et lorsqu’une cellule de crise est mise en place, le psychologue référent pour le support au staff de la région d’Afrique centrale devra identifier des psychologues externes pour soutenir les personnes impliquées.

7. Collecte des données, Analyse des données et rapport d’activité

  • Rédaction de rapports avec données quantitatives et qualitatives pour les missions, la RST 1 et le service psychosocial

Ce psychologue fait partie de l’équipe régionale de support (Regional Support Team 1). Son responsable hiérarchique est le responsable médical de la RST 1 à Kinshasa; son responsable technique est un membre du service psychosocial de l’OCB à Bruxelles.

CONDITIONS

    • Date de début prévue : 01 septembre 2022
    • Type de contrat : contrat de terrain d’une durée d’un an renouvelable
    • Basé à Kinshasa avec de nombreux déplacements dans la région (RDC, RCA, Burundi, Cameroun); mobilité jusqu’à 60% dans la région (proximité avec les projets)
    • Salaire et avantages selon la politique de rémunération sur le terrain MSF OCB
    • Pas de position familiale
    • Adhérer aux principes MSF et à nos valeurs managériales : respect, transparence, intégrité, responsabilité, confiance et autonomisation
    • Adhérer aux engagements pour un comportement responsable Comment postuler ?

Les candidatures en ligne doivent être soumises au plus tard le 7 juillet 2022 via le lien suivant. En cliquant sur ce lien, vous serez dirigé vers notre outil de candidature en ligne.

Seuls les candidats sélectionnés pour la suite seront contactés.

MSF valorise la diversité et s'engage à créer un environnement de travail inclusif. Nous accueillons les candidatures de tous les candidats qualifiés, quels que soient leur handicap, leur genre, leur statut matrimonial ou civil, leur race, leur couleur ou leurs origines ethniques et nationales, leur religion, leurs convictions ou leur orientation sexuelle.

MSF se soucie de la protection de vos données. En soumettant votre candidature, vous acceptez que MSF utilise vos données personnelles. Pour plus d'informations, consultez notre avis de confidentialité destinée aux candidats.

Détails de l'annonce

Organisation : Handicap International
Site web : http://www.jobs.net/j/JxhAyqtl?idpartenaire=142&jobdetails=true
Lieu de l'emploi : Kinshasa ou Goma /
Type d'emploi : Contrat à durée déterminée
Type de contrat : Temps plein
Fonction : Mission terrain
Date de publication : 16/06/2022
Date limite : 07/07/2022

Profil

  • Vous êtes titulaire d'un diplôme en réadaptation (ergothérapeute, kinésithérapeute, ortho prothésiste)
  • Vous avez au moins 5 ans d’expérience en réadaptation intégrant une expérience à l’étranger dans des pays à faibles et moyens revenus
  • Vous maîtrisez les cadres et standards internationaux liés à la réadaptation
  • Vous avez de l’expérience en renforcement des capacités
  • Vous êtes résilient vis-à-vis du stress et de l’incertitude
  • Vous faites preuves de réactivité et aimez travailler en équipe/réseau
  • Vous parlez français et anglais

Description

Handicap International / Humanity & Inclusion (HI) est une association de solidarité internationale indépendante et impartiale, qui intervient dans les situations de pauvreté et d’exclusion, de conflits et de catastrophes. Œuvrant aux côtés des personnes handicapées et vulnérabilisées, elle agit et témoigne pour répondre à leurs besoins essentiels et améliorer leurs conditions de vie. Elle s’engage à promouvoir le respect de leur dignité et de leurs droits fondamentaux. Depuis sa création en 1982, HI a mis en place des programmes de développement dans plus de 59 pays et intervient dans de nombreuses situations d’urgence. Aujourd'hui, nous avons un budget d'environ 230 millions d'euros, avec 4705 employés dans le monde.

HI est engagée dans une politique d’emploi en faveur des travailleurs handicapés.

Retrouvez plus d’informations sur l’association : www.hi.org.

CONTEXTE :

En réponse aux besoins et dans le cadre de son expertise technique, HI intervient en RDC depuis 1995 dans de nombreux secteurs et est un acteur reconnu dans l’assistance humanitaire, les projets de relèvement/développement et le domaine logistique en RDC.

  • A Kinshasa sont mis en place des projets pluriannuels de développement sur les thématiques de la Réadaptation Physique et Fonctionnelle, de la Santé Maternelle et Infantile, l’Education Inclusive et la Gouvernance Inclusive.
  • Au Kasaï-Central, initialement engagé dans des activités de développement HI intervient depuis la crise de 2016 sur des projets de Sécurité Alimentaire en partenariat avec ACF (modalité Cash puis soutien à la production agricole).
  • Au Nord-Kivu, HI intervient actuellement en urgence dans le petit Nord en Santé Mentale et Soutien Psychosocial via une clinique mobile, fournit un support logistique aux acteurs humanitaires (Réhabilitation d’infrastructures routières). Un important projet de protection à base communautaire, intégrant de la santé mentale, est en cours de déploiement à partir de la sous base de Mweso. Des projets combinant Réadaptation Physique et Fonctionnelle et Santé Mentale vont également être déployé durant l’année 2022. 

L’année 2022 sera consacrée au déploiement la stratégie pluriannuelle de la mission RDC, avec des réflexions axées notamment sur les capacités de réponse d’urgence, le positionnement stratégique sur le NEXUS (notamment dans le Kasaï Central), et l’amélioration de l’accès aux soins et services sociaux de base dans l’Est de la RDC.

VOTRE MISSION :

Sous la responsabilité du Responsable de l’Unité Technique, le/la Spécialiste en Réadaptation Physique et Fonctionnelle contribue au sein de la mission HI en RDC à la mise en œuvre du mandat et de la stratégie à 10 ans de HI. Il/elle veille à l’optimisation de la qualité et de l’impact des projets mis en œuvre dans le pays, par le biais d’un système de délégation avec des mécanismes de contrôle appropriés. Il/elle partage avec tous les autres responsables HI RDC la charge d’une gestion saine et d’un bon fonctionnement de l’organisation globale, par le biais de changements de paradigme.

Responsabilité 1 : Expertise

-Vous contribuez à la stratégie de la mission conformément aux stratégies globales de HI

-Vous garantissez un soutien technique aux projets et aux équipes conformément aux normes et aux cadres techniques globaux dans votre périmètre

-Vous veillez à l’apprentissage technique à partir des projets

-Vous assurez le contrôle et le suivi de la qualité technique et de la pertinence des activités de HI au sein de la mission

-Vous contribuez à l’animation du canal professionnel des divisions techniques

Responsabilité 2 : Influence

-Vous contribuez au prestige externe local et à l’influence de l’expertise de HI

Responsabilité 3 : Développement de la mission sociale

-Vous assurez le développement des opportunités majeures ou de nouveaux projets au sein du pays dans votre périmètre sectoriel.

SPECIFICITES/PARTICULARITES DU POSTE :

Le poste est basé au choix à Goma ou à Kinsahsa, avec des déplacements sur les zones d’intervention (Nord Kivu, Kasai, Kinshasa).

A Kinshasa, le contexte est relativement stable, avec des conditions de vie confortables et la présence d’une importance communauté expatriée. Le contexte politique nécessite une vigilance régulière, et la criminalité y demeure importante dans de nombreux quartiers.

Les conditions de vie sont bonnes à Goma avec la présence d’une importante communauté humanitaire et beaucoup opportunités d’activités extraprofessionnelles. Les conditions de sécurité en ville sont actuellement bonnes même si persiste une petite criminalité urbaine.

La province du Nord-Kivu, hors ville de Goma, est la proie à de nombreux conflits qui persistent depuis plus de 20 ans. Les incidents de sécurité, y compris ciblant les acteurs humanitaires, sont nombreux et contraignent le bon déploiement des activités des acteurs humanitaires. La province du Nord Kivu est actuellement sous Etat de siège, ce qui veut dire que toute la province est sous couvre-feu à 22H. Les déplacements sur le terrain des équipes HI font l’objet d’un protocole sécuritaire strict.

La province du Kasaï central souffre d’un enclavement important, et les déplacements dans la province sont compliqués. Après une crise aigüe due à une crise politico-militaire majeure entre 2016 et 2018, le contexte est désormais celui du relèvement précoce. La sécurité est plutôt bonne à Kananga malgré la persistance d’une criminalité importante.

CONDITIONS :

Chez HI, les conditions de départ sont à la hauteur de votre engagement et adaptées au contexte de votre mission. Une attention particulière est portée aux questions de santé et à votre situation personnelle :  https://hi.org/fr/travailler-chez-hi

Pour connaître notre parcours d’intégration et de formation, et notre politique de mobilité, cliquez ici : https://hi.org/fr/integration-developpement-des-competences-

  • Contrat International de 12 à 24 mois à compter idéalement du 15/09/2022
  • Le contrat international permet une couverture sociale adaptée aux besoins de chacun
    • Assurance chômage prélevée uniquement pour les ressortissants de l’UE
    • Assurance retraite adaptée à la situation de nos collaborateurs.
    • Couverture santé, rapatriement, prévoyance prises en charge par HI et par l’employé
  • Salaire : à partir de 2757 € brut/mois selon expérience professionnelle 
  • Perdiem : 540 € à Goma et 899 à Kinshasa net/mois – versé en monnaie locale sur le terrain
  • Hardship : 250€ net/mois
  • Congés payés : 25 jours par an ;
  • R&R : 1 jour par mois à Kinshasa ou 5 jours tous les 3 mois à Goma
  • Poste non accompagné
  • Logement : individuel pris en charge par H

Si vous êtes résident(e) dans le pays : package local

 

Pages