You are here

Public

L'ASBL

ACODEV asbl a été fondée juridiquement le 1er octobre 1997. Ses statuts ont été déposés aux greffes du tribunal de Bruxelles. Vous trouvez ici les statuts d'ACODEV.

Les membres

Les membres d'ACODEV sont des OSC accréditées par le Ministère de la coopération au développement. Vous pouvez consulter la liste complète des membres.

L'Assemblée générale

Une Assemblée générale est organisée deux fois par an et réunit les représentants des membres. Un Conseil d'administration se réunit chaque mois pour suivre concrètement les décisions prises. Des groupes de travail thématiques accessibles à tous les membres peuvent alimenter les décisions et suivi des administrateurs.

Le Conseil d'administration

Le Conseil d'Administration d'ACODEV est composé, selon les statuts de l'ASBL ACODEV, de maximum 15 administrateurs plus la présidence. Tous les administrateurs ont leur mandat qui prend fin à la même date.

L'exécution

Un secrétariat constitué de 10 personnes se consacre exclusivement à l'exécution des tâches que s'est définie la fédération et représente l'ensemble des membres vis-à-vis du grand public.

Le personnel du secrétariat s'est spécialisé dans les deux matières principales d'appui aux membres : la réglementation et la qualité. Il est aussi appelé à représenter les ONG dans des plateformes et lieux de concertation.

ACODEV est la fédération francophone et germanophone des associations de coopération au développement. Elle réunit et représente les Organisations de la société civile (OSC) de développement francophones, bilingues et germanophones. La fédération compte 74 organisations membres. Au niveau national, 75 Organisations de la société civile ont été accréditées par le Ministre de la Coopération au développement.

 

Nos activités

Les activités d'ACODEV sont guidées par les vision et missions de l'association.

ACODEV a pour objet d’assurer pour ses membres la représentation, la coordination dans le respect de leur autonomie, la défense et la promotion de leurs intérêts dans leurs relations avec les pouvoirs publics et l’ensemble des bailleurs de fonds publics pour leurs activités subventionnables dans le domaine de la coopération au développement. L’association fournit également des informations et des services au profit des membres (notamment au niveau règlementation).

La fédération contribue à renforcer la professionnalisation du secteur à travers l’organisation de formations, la mise en place de fonds d’appui, ou la publication de guides, documents et outils en ligne sur les thèmes de la qualité, de la gestion de projet, de la transparence, des ressources humaines, de l’intégrité… 

ACODEV fédère ses membres autour d’événements mais aussi de groupes de travail participatifs et représentatifs du secteur, et promeut la légitimité et les efforts des OSC, notamment dans le domaine de l’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire (ECMS).

Les activités et projets en cours sont décrits dans les rapports annuels et plans d'action.

La fédération offre de nombreuses informations et services à ses membres dans la partie privée de son site internet.

Nos statuts

ACODEV est constituée sous forme d'ASBL et a été reconnue par le Ministre de la coopération au développement comme fédération d'ONG de régime linguistique francophone. ACODEV est donc une fédération agréée. Les textes de loi sur l'agrément des fédérations prévoient une seule fédération par régime linguistique. La fédération doit, entre autres critères, représenter plus de la moitié des OSC du régime linguistique choisi.

Vous pouvez consulter ici les statuts d’ACODEV.

Notre histoire

ACODEV est née en 1997 de la fusion de deux associations, ADO et CODEF, mais son histoire commence il y a plus de 50 ans.

Dans les années 60, des "Comités" regroupaient les ONG par catégories d'activités : le financement de projets, l'envoi de volontaires, l'accueil d'étudiants étrangers, l'appui aux réfugiés. En 1970,  le Comité belge pour le volontariat outre-mer devenu "Intercodev national" constitue la première fédération officielle et c'est en 1972 qu'Intercodev devient le partenaire de l'AGCD (dénomination de l'époque pour la DGD actuelle).

Par ailleurs, en 1976, un autre Comité voit déboucher "Coprogram national", une fédération dédiée aux projets Sud et à la sensibilisation au Nord.

Ces fédérations nationales et bilingues vont ensuite se diviser entre francophones et néerlandophones : Coprogram-Vlaanderen et ADO (Association des ONG francophones) d’un côté, Intercodev-Vlaanderen et CODEF (francophone) de l’autre.

Les fédérations vont finalement fusionner par régime linguistique, Coprogram en 1993 (rebaptisé ngo-federatie) et ACODEV en 1997.

Les évolutions se poursuivront encore dans les années à venir : processus d'intégration entre la fédération ngo-federatie et la coupole 11.11.11 du côté néerlandophone, co-association entre ACODEV et CNCD-11.11.11 du côté francophone.

Microformat public 2 - Ref ECMS

Microformat public 3 - liste OSC


Formation du Monde selon les Femmes : Budgétisation sensible au genre

  1. Créé par Lawrence PIETERS
  2. Le 16/05/2024
  3. Dans Genre
Ces 5 et 6 juin, le Monde selon les Femmes organise une formation sur la Budgétisation Sensible au Genre (BSG), à destination de gestionnaires de programmes et projets dans le secteur associatif et de la coopération.

Le Monde selon les Femmes organise une formation sur la Budgétisation Sensible au Genre (BSG) dans l'objectif de faciliter la compréhension de la BSG comme outil de promotion de l’égalité, mais aussi comme outil pouvant permettre de veiller à l’efficacité, la redevabilité, la justice sociale, la transparence et l’accord entre les discours et les moyens qu’on met à disposition.

La formation aura lieu ces 5 et 6 juin de 9h30 à 17h (en présentiel uniquemnt) dans les locaux du Monde selon les Femmes (18 rue de la Sablonnière à 1000 Bruxelles).

Infos et inscriptions : https://www.mondefemmes.org/formation/budget-sensible-au-genre-bsg/

L'OCDE a publié la semaine dernière les premières statistiques concernant l'Aide Publique au développement (APD) pour l'année 2023. Malgré une augmentation au niveau mondial, les données démontrent par ailleurs l'incapacité des pays européens à atteindre leurs objectifs.

Le 11 avril dernier, l'OCDE a publié les chiffres préliminaires de l'aide publique au développement (APD) des pays membres du Comité d'Aide au Développement (CAD) de l'OCDE. L'analyse des chiffres au niveau européen révèle que les pays donateurs ne parviennent toujours pas à atteindre les objectifs initiaux de l'APD, à savoir promouvoir le développement humain et lutter contre les inégalités dans les pays partenaires. 

CONCORD a réagi via la publication d'un communiqué de presse qui présente les tendances observées ces dernières années qui expliquent l'évolution des montants d'APD au niveau européen.

Le CNCD-11.11.11 a également réagi suite à la publication des chiffres par l'OCDE et attire notre attention sur le récent recul de l'APD au niveau des pays donateurs européens dans un contexte plus global d'augmentation de l'APD mondial dans communiqué de presse disponible via ce lien. Pour compléter son analyse, le CNCD-11.11.11 a très récemment mis à disposition du grand public un décrypatage approfondi de l'évolution de l'aide aux niveaux international et européen.

Si vous désirez des informations supplémentaires à ce sujet, n'hésitez pas à nous contacter.

 

5e édition du Fonds "La Francophonie avec Elles" de l'OIF

  1. Créé par Lawrence PIETERS
  2. Le 10/04/2024
  3. Dans Financements
L'Organisation internationale de la francophonie lance la 5e édition de son Fonds "La Francophonie avec Elles" qui soutient des projets visant à promouvoir l'autonomie économique et sociale des femmes. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 31 mai 2024.

L'Organisation internationale de la francophonie (OIF) lance la 5e édition du Fonds "La Francophonie avec Elles", un appel à projets annuel qui a pour objectif de renforcer l’autonomisation économique et sociale des femmes en situation de vulnérabilité dans une perspective de développement durable.

Les objectifs spécifiques du Fonds sont :

  • d’améliorer la participation et l’inclusion des femmes à la vie économique et sociale ;
  • d’améliorer l’accès des femmes aux formations professionnelles ;
  • de soutenir les femmes en vue du développement d’activités génératrices de revenus et faciliter leur accès aux opportunités économiques.

Pour cette 5e édition du Fonds, une attention particulière sera accordée aux projets ciblant l’employabilité et l’entreprenariat des femmes.

Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 31 mai 2024.

Toutes les informations sur cet appel sont disponibles sur le site de l'OIF.

Appels à projets WBI 2024

  1. Créé par Lawrence PIETERS
  2. Le 10/04/2024
  3. Dans
Le WBI a publié ses appels annuels pour les projets de partenariat Sud et les projets ECMS. La date limite de soumission est le 14 juin 2024.

Les « Projets de partenariat pour le développement durable » et les « Projets d’éducation à la citoyenneté mondiale et aux objectifs de développement durable » visent le soutien de projets de partenariat pour la coopération internationale mis en œuvre dans des pays en développement, et le soutien d’actions favorisant l’éducation à la citoyenneté mondiale proposés par des acteurs de Wallonie-Bruxelles. Les appels à projets sont publiés annuellement.

Projets de partenariat pour le développement durable

Le programme vise deux types d’appuis : 

  • Le renforcement de la capacité de proposition de projets par le soutien de projets qui bénéficient d’un financement principal de la DGD et/ou de l’Union européenne

Pour ces projets, vous trouverez toutes les informations de participation sur la page www.wbi.be/fr/services/service/projets-partenariat-developpement-durable-cofinancement-principal-dgd-etou-ue.

  • L’appui à la proposition de nouveaux projets de coopération internationale au développement durable

Pour ces projets, vous trouverez toutes les informations de participation sur la page www.wbi.be/fr/services/service/projets-partenariat-developpement-durable-nouveau-projet.

La limite maximale de la subvention par projet présenté est de 90.000 €. Un même demandeur peut présenter plusieurs projets à concurrence d’un montant cumulé de 150.000 €. Plusieurs projets peuvent être sélectionnés.

Les pays concernés sont : Bénin, Burkina Faso, République Démocratique du Congo, Maroc, Palestine, Rwanda, Sénégal et Tunisie.

Projets d’éducation à la citoyenneté mondiale & aux objectifs de développement durable

Dans le cadre de ce Programme, les types de projets soutenus se déclinent sous différents volets:

  • Volet "Fédération Wallonie-Bruxelles et Wallonie" et volet "pays partenaire prioritaire" : dans ces volets, sont soumis des "projets d’éducation à la citoyenneté mondiale", qui ont pour objectif d’amener les citoyens des pays partenaires à mieux comprendre, analyser et critiquer leur environnement, dans le but de promouvoir un engagement pour des valeurs universelles et le dialogue des civilisations en faveur d’un monde plus juste et solidaire.
     
  • Volet "pays partenaires prioritaires" : dans ce volet, sont soumises des "actions de développement", qui constituent un prolongement opérationnel direct de l’action d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire mise en place dans un pays partenaire prioritaire.

La limite du financement qui peut être sollicité par demandeur et par projet est de :

  • 5.000 € pour un projet "Volet Fédération Wallonie-Bruxelles et Wallonie" ;
  • 15.000 € pour un projet "Volet pays partenaires prioritaires" ;
  • 20.000 € pour un projet "Volet Fédération Wallonie-Bruxelles et Wallonie" & "Volet pays partenaires prioritaires".

Pour ces projets, vous trouverez toutes les informations de participation sur la page www.wbi.be/fr/services/service/projets-deducation-citoyennete-mondiale-aux-objectifs-developpement-durable.

Pour les deux appels, la date limite de soumission est fixée au 14 juin 2024.

Pages